Le CFCM persiste et signe : « L’abaya n’est pas un vêtement musulman »

29 août 2023 - 16h00 - France - Ecrit par : A.P

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a réaffirmé sa position sur le port de « l’abaya » à l’école, martelant que ce vêtement n’est pas « religieux ».

Réagissant à l’annonce du ministre de l’Éducation nationale, Gabriel Attal, d’interdire prochainement le port de « l’abaya » à l’école, le CFCM a précisé que ce vêtement n’est pas « religieux ». Dans un communiqué daté du 28 août, l’instance rappelle s’être déjà exprimée à ce sujet dans son communiqué du 11 juin 2023, soulignant que « l’école est un sanctuaire de savoir et de connaissance et non un lieu de prosélytisme, de quelque nature que ce soit ».

Le CFCM soutient qu’il a « le devoir impératif de réfuter tout lien erroné entre le port d’un vêtement et la pratique religieuse musulmane » et de « lutter contre toute forme de discrimination dirigée notamment contre une personne, en raison de son adhésion ou réelle ou supposée à la religion musulmane ». Le Conseil réitère qu’« aucun texte référentiel de l’islam n’évoque « l’abaya » comme un « vêtement religieux » et que ce terme « renvoie uniquement à une robe longue ou manteau ».

À lire : L’abaya « n’est pas un signe religieux musulman », selon le CFCM

L’instance craint des « risques de stigmatisation et de discrimination «  très élevés  » pour les jeunes filles «  présumées musulmanes » pour avoir porté « l’abaya », faisant observer que l’interdiction du port de ce vêtement créerait « un précédent extrêmement grave, dangereux et discriminatoire », « à moins d’interdire purement et simplement le port de toute robe longue à l’école et par tous, élèves et professeurs », sans distinction de religion.

« Le CFCM appelle au vivre ensemble dans le plus profond respect des valeurs de la République, parmi lesquelles figure l’égalité de traitement, et appelle au pur respect de la Laïcité. La loi de mars 2004, qui réglemente le port des signes religieux dans les écoles, doit être respectée. En même temps, elle ne doit pas être détournée de son objectif pour donner lieu à une police du vêtement contraire à la lettre de la loi 1905 et à son esprit… », conclut la note.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Religion - Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) - Islam

Aller plus loin

Abaya : Antonio Guterres critique la France

Le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres s’invite dans le débat sur le port des vêtements comme l’abaya et n’hésite pas à critiquer sans la nommer la France pour sa...

Maroc : les élèves voilées refusées d’accès à une école

À Rabat, des élèves voilées portant une abaya ou des tenues longues se sont vues refuser de venir en cours dans une école française, en vertu de la décision du ministre français...

France : la polémique abaya et qamis

L’abaya, une tenue ample féminine qui provoque la polémique en France et le qamis, tunique portée par les hommes dans de nombreux pays musulmans, sont dans le viseur de Gabriel...

France : les élèves en abayas et qamis inquiètent l’Education nationale

Depuis le début de l’année scolaire en France, il y a une « augmentation des faits d’atteinte au principe de laïcité » dans les écoles, collèges et lycées, notamment pour « port...

Ces articles devraient vous intéresser :

Ramadan : Un mois de spiritualité… et de bagarres ?

Le Ramadan, mois sacré pour les musulmans, est synonyme de spiritualité et de partage. Mais au Maroc, il prend également une tournure plus sombre avec l’apparition d’un phénomène bien connu : la “Tramdena”. Ce terme désigne l’irritabilité et...

Officiel : l’Aid Al Fitr en France ce vendredi

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) vient de confirmer la date de l’Aid al Fitr pour ce vendredi 21 avril 2023.

Les Morchidates, des enseignantes de la religion et des militantes de l’égalité des sexes au Maroc

Bouchra el Korachi est l’une des centaines de « Morchidates » ou prédicatrices désignées par le ministère marocain des Affaires islamiques pour enseigner le Coran, la Charia et le « fiqh », la loi islamique, dans les différentes mosquées du royaume....

Le stade de Chelsea accueille un « Open Iftar »

Après l’équipe de Blackburn, un club de D2 anglaise, qui avait ouvert ses portes en 2022, pour accueillir la prière de l’Aid Al Fitr pendant le ramadan, c’est au tour de Chelsea, le club de l’international marocain Hakim Ziyech, d’offrir une...

Vaucluse : les raisons de l’annulation d’une conférence musulmane

Programmée le 27 novembre à Montfavet, une conférence musulmane organisée par l’association D’Clic Valence, a été reportée au 8 janvier avant d’être annulée. Qui des raisons derrière cette annulation ?

Cheikh Mohammed Al Fizazi critique vivement la série de Mohamed Bassou

Le président de l’Association marocaine de la Paix et de la Transmission, Cheikh Mohammed Al Fizazi, a critiqué le comédien Mohammed Bassou pour sa série « Si Al Kala » diffusée sur sa page YouTube pendant ce mois de Ramadan, estimant qu’il ne fait que...

Le ramadan commence jeudi au Maroc (Officiel)

Le mois de ramadan de l’année 1444 de l’hégire débutera ce jeudi 23 mars au Maroc, vient d’annoncer le ministère des Habous et des affaires islamiques.

Le ramadan débutera jeudi en France

Le ramadan débutera officiellement le jeudi 23 mars en France, annonce le recteur de la Grande Mosquée de Paris, Chems-Eddine Hafiz.

Le Maroc veut construire 200 nouvelles mosquées par an

Le Maroc a besoin de construire 200 nouvelles mosquées par an. », selon le ministère des Habous et des Affaires islamiques.

Le hijab sur les podiums, témoignage de Mariah Idrissi

La Londonienne d’origine pakistanaise et marocaine Mariah Idrissi, premier mannequin en hijab à prendre part à une campagne publicitaire, se dit persuadée que malgré certaines pressions, la mode pudique va continuer à se développer.