Un chanteur provoque un tollé à Essaouira : le drapeau marocain jeté par terre

1er juillet 2024 - 13h00 - Culture - Ecrit par : S.A

Le chanteur d’origine palestinienne Saint Levant a dû présenter ses excuses aux Marocains après avoir provoqué un tollé à Essaouira en jetant par terre le drapeau marocain qui lui avait été remis sur scène lors de son concert donné dans le cadre du festival Gnaoua et musiques du monde.

Le concert de Saint Levant à Essaouira vendredi 28 juin dans le cadre du festival Gnaoua et musiques du monde a tenu toutes ses promesses. Il a entendu le public marocain reprendre en chœur ses plus grands succès. De la première chanson à la dernière, la magie a opéré. Mais un incident a failli tout gâcher. Alors qu’il livrait une dernière chanson, le chanteur d’origine palestinienne a posé un geste pour le moins déplacé. Il s’est défait du drapeau marocain qui lui avait été remis sur scène en le jetant par terre. De quoi susciter l’indignation des Marocains.

À lire :Fati Jamali présente des excuses à Ziyech

Est-ce un geste qui peut se justifier par l’émotion et l’extrême fatigue du chanteur à la fin de son concert ? Face au tollé, Saint Levant a, dans un post sur Instagram dimanche, présenté ses excuses aux Marocains. « Je m’excuse auprès du Maroc et de son peuple pour le malentendu que certains ont considéré comme une atteinte au pays. Mon respect et ma haute considération à votre égard m’interdisent de commettre un quelconque geste désobligeant volontairement », écrit l’interprète de « Forgive me ». Et de conclure en darija : « Kanbghikoum bezzaf (Je vous aime beaucoup, NDLR) ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Musique - Concert - Festival - Essaouira

Aller plus loin

Après ses propos «  provocateurs  », Abdellatif Ouahbi présente ses excuses aux Marocains

Le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, a présenté ses excuses aux Marocains pour sa déclaration au sujet de la révision des résultats d’un concours d’accès à la...

Le chanteur Zouhair Bahaoui sous le feu des critiques

Sur la toile, de nombreux internautes marocains ont critiqué le chanteur marocain Zouhair Bahaoui pour sa collaboration avec l’actrice et influenceuse algérienne Norene Harid.

La marque Lacoste présente ses excuses au Maroc

L’affaire des polos Lacostearborant une carte tronquée du Maroc, excluant ses provinces du sud, connaît un nouvel épisode. Le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad...

Fati Jamali présente des excuses à Ziyech

L’influenceuse Fati Jamali, par ailleurs ex-Miss Beauté arabe, s’est excusée auprès de l’international marocain Hakim Ziyech après l’avoir accusé d’être arrogant avec ses fans.

Ces articles devraient vous intéresser :

Rym Fekri sous le feu des critiques

La chanteuse marocaine Rym Fekri essuie de nombreuses critiques de la part de ses fans. Ces derniers reprochent à la veuve notamment le non-respect de la période de deuil.

Douzi : un adieu à la scène musicale ?

À 39 ans, le chanteur marocain Abdelhafid Douzi pourrait rapidement tirer un trait sur sa carrière musicale. Il a par ailleurs annoncé qu’il se retirait du jury de l’émission « Star Light », dédiée à la découverte de talents musicaux.

Plagiat : les chanteurs marocains pris la main dans le sac

Plusieurs artistes marocains ont été accusés de plagiat ces dernières années. Les productions signalées ont été supprimées de YouTube.

Divorce de Tamer Hosny et Bassma Boussil

Basma Boussel, la célèbre styliste et chanteuse marocaine, a annoncé son divorce avec le chanteur égyptien Tamer Hosny. L’annonce a été faite sur le compte Instagram de Boussel, avec un message qui a ému ses fans.

"YouTube", l’autre source de revenus des artistes marocains

De nombreux artistes marocains se tournent vers la plateforme YouTube qui est devenu un moyen pour eux de gagner de l’argent et d’éviter la marginalisation.

Les cafés et restaurants menacés de poursuites judiciaires

Face au refus de nombreux propriétaires de cafés et restaurants de payer les droits d’auteur pour l’exploitation d’œuvres littéraires et artistiques, l’association professionnelle entend saisir la justice.

Khtek, rappeuse marocaine, se confie sur sa maladie

Dans une interview, la rappeuse marocaine Khtek, de son vrai nom Houda Abouz, se confie sur sa bipolarité. La musique lui sert de thérapie, mais aussi de canal de sensibilisation.

La chanteuse Mariem Hussein au cœur d’une nouvelle polémique

Des internautes marocains se sont indignés des propos de la chanteuse et actrice marocaine Mariem Hussein sur l’éducation sexuelle.

Samira Said et Saad Lamjarred très critiqués

Le compositeur marocain Nabil El Khalidi a dénié à la chanteuse Samira Said et au chanteur Saad Lamjarred le statut d’artiste de renommée mondiale. Il estime par ailleurs qu’aucun artiste arabe, ancien ou nouveau ne l’a été.

Samira Saïd évoque ses souvenirs avec le roi Hassan II

La chanteuse marocaine Samira Saïd a rencontré le défunt roi Hassan II pour la première fois lors d’une prestation musicale au palais royal.