Une chanteuse marocaine menacée de mort à cause d’un duo avec un artiste israélien

10 février 2021 - 09h20 - Culture - Ecrit par : S.A

La chanteuse marocaine Sanaa Mohamed a reçu des menaces de mort pour avoir fait un duo avec l’artiste israélien Elkana Marziano. Elle a dû « entrer dans la clandestinité ».

Une chanteuse marocaine a été la cible de menaces de mort pour sa collaboration musicale avec l’artiste israélien Elkana Martziano, rapporte Channel 12. Sanaa Mohamed est «  entrée dans la clandestinité  » et elle s’est vue contrainte d’annuler une interview avec un média israélien au milieu des réactions négatives, précise la même source.

«  Nous parlons beaucoup. Je parle un peu la langue… C’était une alliance naturelle. Elle est au Maroc et je suis Marocain. Donc, faire cette collaboration est passionnant et est le plus beau cadeau que je puisse obtenir  », a déclaré Elkana Marziano. L’artiste israélien a par ailleurs confié qu’il aimerait chanter pour le roi du Maroc.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Musique - Israël - Vidéos

Aller plus loin

La chanteuse marocaine Sanaa Mohamed arrêtée au Koweït

Une chanteuse marocaine a été interpellée au Koweït à cause d’un duo avec un artiste israélien. Sanaa Mohamed avait entre-temps reçu des menaces de mort.

Assala Nasri collabore avec Asmaa Lamnawar sur son nouvel album

Pour son nouvel album, dont la sortie est prévue le 1ᵉʳ juillet 2022, la superstar syrienne Assala Nasri s’est associée à la chanteuse marocaine Asmaa Lamnawar.

Trois artistes marocains récompensés à l’AFRIMA

L’édition 2021 des All Africa Music Awards (AFRIMA 2021), qui s’est déroulée au Nigeria, a permis aux artistes marocains de s’affirmer une fois de plus sur le continent, en...

Latifa Ahrare porte plainte pour menace et intimidation

L’actrice marocaine Latifa Ahrar a porté plainte pour menace et intimidation, après avoir reçu l’appel d’un inconnu lors du tournage de la demi-finale prime de l’émission «...

Ces articles devraient vous intéresser :

Rap en darija : La spécificité linguistique du rap marocain

Dans un entretien à TV5 Monde, Anissa Rami, journaliste spécialiste du rap revient sur les origines du rap marocain et son évolution dans le temps.

Le chanteur Ihab Amir au cœur d’une polémique

Une réponse du chanteur Ihab Amir à un de ses abonnés Instagram suscite la controverse au Maroc.

"YouTube", l’autre source de revenus des artistes marocains

De nombreux artistes marocains se tournent vers la plateforme YouTube qui est devenu un moyen pour eux de gagner de l’argent et d’éviter la marginalisation.

Salma Rachid sous le feu des critiques

Salma Rachid est la cible d’attaques sur les réseaux sociaux. De nombreux internautes fustigent l’arrogance de la chanteuse de la pop marocaine.

Samira Said et Saad Lamjarred très critiqués

Le compositeur marocain Nabil El Khalidi a dénié à la chanteuse Samira Said et au chanteur Saad Lamjarred le statut d’artiste de renommée mondiale. Il estime par ailleurs qu’aucun artiste arabe, ancien ou nouveau ne l’a été.

Samira Saïd : la retraite ?

La chanteuse marocaine Samira Saïd, dans une récente déclaration, a fait des confidences sur sa vie privée et professionnelle, révélant ne pas avoir peur de vieillir et avoir pensé à prendre sa retraite.

Abdelaziz Stati : sa fille Ely menace de révéler des secrets compromettants

Les relations entre le chanteur populaire Abdelaziz Stati et sa fille, la rappeuse Ilham El Arbaoui, alias Ely, sont dégradées au point que celle-ci menace de faire des révélations compromettantes sur son père.

La chanteuse Mariem Hussein au cœur d’une nouvelle polémique

Des internautes marocains se sont indignés des propos de la chanteuse et actrice marocaine Mariem Hussein sur l’éducation sexuelle.

Rym Fekri sous le feu des critiques

La chanteuse marocaine Rym Fekri essuie de nombreuses critiques de la part de ses fans. Ces derniers reprochent à la veuve notamment le non-respect de la période de deuil.

Les cafés et restaurants menacés de poursuites judiciaires

Face au refus de nombreux propriétaires de cafés et restaurants de payer les droits d’auteur pour l’exploitation d’œuvres littéraires et artistiques, l’association professionnelle entend saisir la justice.