Recherche

Maroc : les cliniques privées se joignent à l’effort de guerre

© Copyright : DR

29 mars 2020 - 21h20 - Maroc

L’Ordre national des médecins du Maroc est passé de la parole à l’acte. Il a annoncé la mise à disposition de cliniques privées pour la prise en charge des patients testés positifs au coronavirus..

L’Ordre national des médecins du Maroc a indiqué que le conseil régional de Rabat-Salé-Kenitra a tenu une réunion avec les directeurs des cliniques, en présence de la présidente du Conseil régional de Rabat-Salé-Kenitra. Une réunion qui a porté sur l’implication du secteur privé dans le domaine de la prise en charge et de la lutte contre le coronavirus.

Une seconde réunion avec les représentants des cliniques de Rabat, a retenu l’engagement du secteur privé et des cliniques afin de discuter de l’implication du secteur privé dans la prise en charge et de la lutte contre la propagation du virus. Le secteur privé, à travers médecins et cliniques, se met à la disposition du ministère de la Santé pour apporter sa contribution, a fait savoir l’Ordre national des médecins du Maroc.

Dr Hassan Afilal et Dr Karim Tazi, respectivement président et vice-président, ont conclu à la mise à la disposition de l’État de quatre cliniques. Il s’agit de la clinique du Regard et de la Silhouette, de la clinique internationale de Rabat, de la clinique Souissi du Dr Karim Tazi et du Centre de réanimation néonatale et pédiatrique du Dr Hassan Afilal.

L’ordre s’est engagé à équiper les structures mises à la disposition du ministère de la Santé et à fournir des locaux en cas de besoin. Afin de déterminer les besoins et veiller à un meilleur accueil des patients, un comité a été mis en place. A cela, il faut ajouter la disponibilité des médecins du secteur privé à venir en aide à ceux du public et militaire, en termes d’accueil et de prise en charge des cas suspects ou positifs au COVID-19. En clair, la lutte contre le COVID-19 doit être une affaire de tous.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact