Maroc : les cliniques privées se joignent à l’effort de guerre

29 mars 2020 - 21h20 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

L’Ordre national des médecins du Maroc est passé de la parole à l’acte. Il a annoncé la mise à disposition de cliniques privées pour la prise en charge des patients testés positifs au coronavirus..

L’Ordre national des médecins du Maroc a indiqué que le conseil régional de Rabat-Salé-Kenitra a tenu une réunion avec les directeurs des cliniques, en présence de la présidente du Conseil régional de Rabat-Salé-Kenitra. Une réunion qui a porté sur l’implication du secteur privé dans le domaine de la prise en charge et de la lutte contre le coronavirus.

Une seconde réunion avec les représentants des cliniques de Rabat, a retenu l’engagement du secteur privé et des cliniques afin de discuter de l’implication du secteur privé dans la prise en charge et de la lutte contre la propagation du virus. Le secteur privé, à travers médecins et cliniques, se met à la disposition du ministère de la Santé pour apporter sa contribution, a fait savoir l’Ordre national des médecins du Maroc.

Dr Hassan Afilal et Dr Karim Tazi, respectivement président et vice-président, ont conclu à la mise à la disposition de l’État de quatre cliniques. Il s’agit de la clinique du Regard et de la Silhouette, de la clinique internationale de Rabat, de la clinique Souissi du Dr Karim Tazi et du Centre de réanimation néonatale et pédiatrique du Dr Hassan Afilal.

L’ordre s’est engagé à équiper les structures mises à la disposition du ministère de la Santé et à fournir des locaux en cas de besoin. Afin de déterminer les besoins et veiller à un meilleur accueil des patients, un comité a été mis en place. A cela, il faut ajouter la disponibilité des médecins du secteur privé à venir en aide à ceux du public et militaire, en termes d’accueil et de prise en charge des cas suspects ou positifs au COVID-19. En clair, la lutte contre le COVID-19 doit être une affaire de tous.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Karim Tazi - Ministère de la Santé - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Covid-19 : Mise en place des commissions pour contrôler la prise en charge dans les cliniques privées

Face aux nombreuses plaintes enregistrées concernant le traitement réservé aux malades du Covid-19 dans les cliniques privées, les autorités ont décidé de mettre en place une...

Coronavirus au Maroc : des patients dénoncent des factures abusives

Les cliniques privées spécialisées dans les soins aux patients atteints du Covid-19 surfacturent les soins, foulant ainsi aux pieds la déontologie professionnelle.

État d’urgence sanitaire : les pharmacies ouvertes 24 h/24 et 7 j/7

Si les commerces dans certaines villes doivent fermer à 18 heures, ce n’est pas le cas des pharmacies qui travailleront 7 j/7 et 24 h/24. La décision émane de l’un des syndicats...

Renault Maroc fait don de 50 ambulances

Le groupe Renault et ses partenaires ont fait don au Maroc de 50 ambulances pour répondre à l’appel de solidarité lancé par le roi Mohammed VI face à la propagation du covid-19.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc met fin à la fiche sanitaire

Quelques jours après avoir annoncé la fin de l’état d’urgence sanitaire, les autorités marocaines portent à la connaissance des voyageurs que la fiche sanitaire n’est plus une obligatoire pour accéder au territoire.

Maroc : colère des gérants de salles de fêtes

Après l’impact de la pandémie de Covid-19 sur leurs activités, les propriétaires et gérants de salles de fêtes disent faire face aujourd’hui à une concurrence déloyale insupportable de certains individus proposant des salles informelles et des villas...

Royal air Maroc relance une ligne vers le Portugal

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a annoncé la reprise de la liaison Casablanca-Porto. Cette ligne est restée suspendue depuis le début de la pandémie de Covid-19.

Le Maroc prépare les aéroports de demain

Le Maroc prévoit de se doter d’un nouveau Schéma directeur aéroportuaire national à l’horizon 2045, le dernier élaboré en 2013 étant devenu obsolète.

Chèque de garantie : ce scandale marocain

La conseillère parlementaire du parti de l’Union Nationale du Travail au Maroc (UNTM), Loubna Alaoui, a adressé une question orale au gouvernement sur la persistance de certaines pratiques illégales dans les cliniques privées, notamment l’exigence d’un...

Atteint par le Covid-19, Noussair Mazraoui donne de ses nouvelles

L’international marocain Noussair Mazraoui a reçu le soutien de ses fans qui ont appris qu’il a attrapé le Covid-19 lors de sa participation à la coupe du monde Qatar 2022. À son tour, il leur a exprimé sa gratitude.

Maroc : des avions pour transporter les malades

Le ministère de la Santé et de la protection sociale vient de lancer un appel d’offres d’un montant de 30 millions de dirhams pour la location d’avions dédiés au transport rapide des malades.

Le Maroc forme 2800 médecins et 5600 infirmiers pour la médecine de famille

Afin de développer et consolider la médecine de famille en facilitant l’accès aux soins et services de santé aux Marocains, le gouvernement entend former 2800 médecins et 5600 infirmiers d’ici 2030.

Punaises de lit : la psychose atteint le Maroc

Le ministère de la Santé et de la Protection sociale a confirmé, mercredi, l’absence d’une propagation exceptionnelle des punaises de lit au Maroc. Dans un communiqué, les autorités sanitaires affirment avoir mis en place des mesures préventives en...

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.