Le Club Med Agadir racheté

29 janvier 2024 - 08h00 - Economie - Ecrit par : S.A

Un groupement marocain s’est offert le club Med Agadir qu’il prévoit de transformer en un hôtel cinq étoiles. C’est le fruit d’un accord entre la Caisse de Dépôt et de Gestion (CDG), Madaëf, sa branche Tourisme et le groupe Club Med.

Le groupement formé par la famille Benabbès-Taarji et Guy Marrache est désormais le nouveau propriétaire du Club Med Agadir, exploité en location depuis 56 ans. De tous les groupes hôteliers, seul ce groupement a réussi à convaincre le groupe Club Med de la reprise du mythique établissement hôtelier de la capitale du Souss-Massa resté fermé depuis 2021 avec ses 374 chambres. L’ambition de la famille Benabbès-Taarji et Guy Marrache, propriétaires du Groupe Tikida, c’est de transformer l’ex-Club Med d’Agadir en un nouvel hôtel 5 étoiles de 400 chambres, sous enseigne Robinson Magic Life, la marque haut de gamme du numéro un mondial du tourisme TUI.

À lire : Clap de fin pour Club Med Agadir

Cet investissement à Agadir apportera une bouffée d’oxygène à la première station balnéaire du Royaume. Depuis sa fermeture, l’ancien village-hôtel du Club Med qui était le tout premier établissement en dur permanent du Club Med sur le continent africain après la reconstruction d’Agadir, suite au tremblement de terre de 1960, nuit à la capacité litière commercialisable classée de la capitale du Souss, surtout au niveau de la première ligne, fait savoir Challenge, ajoutant que le Club Med Agadir, l’hôtel Palais des Roses, déjà repris par le groupe égyptien Pickalbatros, et le Sofitel Royal Bay, en cours de rénovation par la société ABS Holding étaient les trois établissements en front de mer de la station balnéaire qui ont été fermés en pleine crise sanitaire.

À lire :Barceló rachète deux hôtels de luxe au Maroc

Le Groupe Tikida a été fondé en 1968 par Guy Marrache. Celui-ci sera rejoint dès 1973 par Ahmed Benabbès-Taarji. Ensemble, ils ont développé leur activité dans le secteur des voyages puis dans celui des transports touristiques (terrestre et aérien), avant de se tourner vers le développement d’hôtels et autres activités du secteur touristique et de loisirs. Aujourd’hui, le Groupe Tikida dispose d’une capacité litière de plus de 8 000 lits, principalement à Marrakech, Agadir et à Taghazout. Depuis 2011, la chaîne RIU assure la gestion de la quasi-totalité du parc hôtelier du Groupe Tikida co-présidé par Jalil Benabbès Taarji et Guy Marrache. Ces derniers se consacrent entièrement à l’investissement.

À lire : L’Espagne cède officiellement le «  Grand théâtre Cervantes  » de Tanger au Maroc

Après avoir cédé son site d’Agadir, le Club Med scrute d’autres horizons. Il devrait ouvrir cette année son nouveau resort premium à Essaouira, actuellement en construction. L’infrastructure est financée à hauteur de 90 millions d’euros. La marque au Trident investit 25 millions d’euros pour la rénovation de la Palmeraie Club Med située à Marrakech. L’établissement devrait comporter une centaine de chambres supplémentaires, une grande piscine familiale et un Baby Club.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Agadir - Tourisme - Club Med - Hôtellerie

Aller plus loin

Crédit Agricole cède sa filiale Crédit du Maroc à Holmarcom

La banque française Crédit Agricole SA a cédé une première tranche de 63,7 % de sa participation (50,9 % par HFC et 12,8 % par AtlantaSanad) dans Crédit du Maroc au groupe...

Clap de fin pour Club Med Agadir

Initialement annoncé pour le premier trimestre 2022, le très réputé complexe hôtelier d’Agadir, le Club Med, qui opère à Agadir depuis 1965 et très célèbre jusqu’au début des...

Total Mauritanie dans le giron du groupe marocain Akwa Africa

Le rachat par Akwa Africa, filiale du groupe Akwa, holding du chef du gouvernement marocain, de la filiale mauritanienne du groupe énergétique français TotalEnergies sera...

Barceló rachète deux hôtels de luxe au Maroc

Le géant hôtelier espagnol Barceló a racheté deux hôtels de luxe à Casablanca et Rabat pour 80 millions d’euros. Les deux établissements seront totalement rénovés dans les...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : le football comme vitrine touristique

La Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) et l’Office National Marocain du Tourisme (ONMT) ont annoncé mercredi un partenariat stratégique, dans l’objectif de mettre en avant le Maroc comme destination touristique à travers le football.

Le Maroc vise le Top 10 des destinations touristiques mondiales

L’Office National Marocain du Tourisme (ONMT) compte mettre un accent particulier sur sa stratégie de communication et promotion, avec l’ambition d’attirer près de 4 millions de voyageurs supplémentaires. Cette annonce fait suite au bilan qualifié...

Le Maroc met de l’ordre dans les « Airbnb »

Après son adoption par le gouvernement marocain et sa publication au Journal Officiel, le décret définissant les procédures administratives relatives à l’ouverture des établissements touristiques et leur exploitation, est entré en vigueur.

L’ONCF retrouve le sourire

L’Office national des chemins de fer (ONCF) a connu une très belle période d’été avec quelque 10,5 millions de voyageurs transportés. Un record d’affluence, se réjouit l’Office.

Le parcours historique des Lions de l’Atlas impacte positivement le tourisme

Le parcours historique des Lions de l’Atlas à la coupe du monde Qatar 2022 produit un impact plus que positif sur le tourisme marocain.

Ambitieux, le Maroc vise 26 millions de touristes en 2030

La ministre du Tourisme Fatim-Zahra Ammor a procédé au lancement des travaux de la nouvelle feuille de route du secteur avec la Confédération Nationale du Tourisme et ses principales associations et fédérations membres.

Tourisme au Maroc : lancement de la campagne « We dream big »

Profitant de l’intérêt du monde entier pour le Maroc grâce aux exploits réalisés par les Lions de l’Atlas, l’Office national marocain du tourisme (ONMT) lance une campagne qui a pour but de donner encore plus de visibilité au royaume.

Le Maroc compte doubler ses arrivées touristiques d’ici 2030

Dans un contexte de reprise du secteur touristique, le Maroc a revu ses ambitions à la hausse, ambitionnant de doubler le nombre d’arrivées à l’horizon 2030.

Les touristes reviennent en force au Maroc

Après deux ans de restrictions sanitaires liées au Covid-19, les hôtels enregistrent une très forte demande pour les vacances de fin d’année. Les réservations explosent et les professionnels espèrent atteindre les chiffres d’avant-Covid.

Le tourisme de montagne, un potentiel inexploité au Maroc

Le tourisme de montagne au Maroc est un secteur à fort potentiel qui est inexploité, selon Nadia Fettah Alaoui, la ministre marocaine du Tourisme, de l’artisanat, du transport aérien et de l’économie sociale.