La décision de l’Espagne d’aider le Maroc à importer du gaz met en colère l’Algérie

12 février 2022 - 11h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

L’Algérie serait en colère contre l’Espagne qui a décidé d’aider le Maroc à importer du gaz via le gazoduc Maghreb-Europe.

L’Algérie, qui a fermé le gazoduc Maghreb-Europe depuis fin novembre en raison des tensions avec le Maroc, n’a pas apprécié la décision de l’Espagne d’autoriser le royaume à importer du gaz via ce gazoduc, ont indiqué des sources proches du dossier à Ok Diario. La nouvelle aurait suscité une vive colère des autorités algériennes, bien que l’Exécutif espagnol lui ait assuré qu’il ne s’agit que d’un simple accord commercial avec un partenaire, « comme cela l’aurait été avec tout autre partenaire ou voisin ».

Le ministère de la Transition écologique n’a pas voulu réagir sur le sujet. Mais des sources officielles du ministère des Affaires étrangères démentent catégoriquement cette « prétendue colère de l’Algérie » et rassurent que les relations entre les deux pays sont « bonnes et fluides ».

À lire : Le Maroc va importer du gaz via l’Espagne

« Le Maroc a demandé un soutien pour garantir sa sécurité énergétique, sur la base des relations commerciales, et l’Espagne a répondu positivement à sa demande, comme il se doit de le faire avec tout autre partenaire ou voisin. En toute transparence, le Maroc pourra acheter du GNL sur les marchés internationaux, le transformer dans une usine de regazéification espagnole et utiliser le gazoduc Maghreb-Europe pour l’acheminer sur son territoire », a annoncé le 2 février dernier, la ministre de la Transition écologique, Teresa Ribera.

À lire : Le Maroc trouve une solution alternative au gaz algérien

Le Maroc et l’Espagne étaient à la recherche d’une solution pour continuer à assurer l’approvisionnement en gaz de leurs pays respectifs après la fermeture du gazoduc Maghreb-Europe. Les deux pays négociaient depuis des mois cet accord qui a fini par se concrétiser le 2 février dernier. Par ailleurs, l’Algérie n’arrive pas à satisfaire l’Espagne en gaz. En janvier, le taux d’importation de gaz depuis l’Algérie a considérablement chuté, faisant des États-Unis le principal fournisseur de gaz de l’Espagne, devant l’Algérie.

Sujets associés : Algérie - Espagne - Gaz

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Le Maroc trouve une solution alternative au gaz algérien

Après le non-renouvellement par les autorités algériennes du gazoduc Maghreb-Europe (GME) reliant l’Algérie à l’Espagne via le Maroc, les autorités marocaines s’emploient à trouver...

L’Algérie a du mal à satisfaire l’Espagne en gaz

L’Algérie n’a pas pu satisfaire pleinement la demande en gaz de l’Espagne après la fermeture, fin octobre, du gazoduc Maghreb-Europe traversant le Maroc. Avec la faible capacité du...

Le Maroc va pouvoir (enfin) importer du gaz depuis l’Espagne

Le Maroc et l’Espagne sont finalement parvenus à un accord pour permettre au royaume d’importer du gaz via le gazoduc Maghreb-Europe (GME).

Le Maroc va importer du gaz via l’Espagne

Le Maroc a demandé l’aide de l’Espagne pour importer du gaz qu’il aura acheté sur les marchés internationaux sous forme liquéfiée et ensuite transformé dans les usines de...

Nous vous recommandons

Algérie

Le Polisario souhaite à nouveau bloquer Guerguerat

Entre vendredi soir et le samedi 26 septembre, plusieurs médias mauritaniens ont affirmé que le Polisario prévoit de s’installer dans la zone tampon située entre le Maroc et la Mauritanie. Une mauvaise nouvelle pour le trafic commercial dans la région...

L’Espagne renforce ses réserves en gaz

L’Espagne continue de renforcer ses réserves de gaz, face à la difficulté de l’Algérie de l’approvisionner en gaz en quantité suffisante depuis la fermeture du gazoduc Maghreb-Europe traversant le Maroc.

Nouvelles accusations de l’Algérie contre le Maroc

Le ministre algérien des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra accuse le Maroc, sans le nommer, de s’allier à l’ennemi historique pour s’attaquer directement au...

Abdelaziz Bouteflika est décédé

L’ancien président algérien, Abdelaziz Bouteflika, est décédé vendredi à l’âge de 84 ans. C’est ce qu’a annoncé dans un communiqué diffusé à la télévision publique la présidence algérienne.

Les raisons du boycott des dattes algériennes au Maroc

À quelques jours du début du ramadan, une nouvelle campagne de boycott des dattes algériennes a été lancée au Maroc parce qu’elles représenteraient un grand danger pour la santé.

Espagne

Pedro Sanchez attendu au Maroc en mai

Le chef du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, effectuera sa première visite au Maroc après sa décision de soutenir le plan d’autonomie du Sahara, probablement en mai, le temps d’apaiser ses partenaires politiques qui ont dénoncé la...

Sebta et Melilla : plus de contrebande aux frontières avec le Maroc

Les frontières de Ceuta et Melilla avec le Maroc rouvriront sous peu, probablement le 30 avril ou le 2 mai, coïncidant avec la fin du mois sacré du Ramadan. Conformément à l’accord conclu avec le Maroc, le trafic de marchandises sera désormais fluide et...

La stratégie de l’Espagne pour acheminer du gaz vers le Maroc sans se mettre à dos l’Algérie

Face aux nombreuses menaces de l’Algérie, l’Espagne a trouvé des moyens pour assurer l’envoi du gaz que le Maroc achètera sur les marchés internationaux via le gazoduc Maghreb-Europe (GME) en sens inverse, sans se brouiller avec son...

Le ministre espagnol des Affaires étrangères ne viendra pas au Maroc

José Manuel Albares, ministre espagnol des Affaires étrangères ne viendra pas à Rabat ce vendredi 1ᵉʳ avril pour rencontrer son homologue marocain Nasser Bourita comme prévu. Cette rencontre a été annulée en raison de la visite prochaine du président du...

Colère des MRE après l’entrée de la France sur la liste B

La décision du Maroc d’inclure la France, l’Espagne et le Portugal dans la liste B, a créé un profond malaise dans le rang des Marocains résidant à l’étranger (MRE) et notamment en Europe désireux de passer leurs vacances d’été au Maroc. Ces derniers sont...

Gaz

Le Maroc bloque le renouvellement du gazoduc entre l’Algérie et l’Espagne

La crise diplomatique provoquée par l’accueil de Brahim Ghali en Espagne, et les tensions récurrentes avec l’Algérie qui soutient le leader du Front Polisario, plombent le renouvellement par le Maroc de la concession du gazoduc Maghreb-Europe dont...

Maroc-Algérie : l’Espagne veut « contribuer à un climat de calme »

Suite à la rupture des relations diplomatiques entre le Maroc et l’Algérie, José Manuel Albares, ministre espagnol des Affaires étrangères, a fait part du souhait de son pays à contribuer à un climat de calme, de tranquillité et de bon voisinage en...

La gazoduc Maroc-Nigéria plus que jamais d’actualité

Alors que l’Europe est embourbée dans une crise géostratégique liée à l’exportation du gaz avec les États-Unis et la Russie et que l’Algérie a coupé ses livraisons, le Maroc pourrait profiter de son projet de gazoduc avec le Nigeria pour réduire son déficit...

Maroc : le gaz butane transporté sous escorte policière

Afin de finir avec la spéculation du gaz butane pendant l’état d’urgence, le transport des bonbonnes, de même que le contrôle de la qualité et des prix, seront assurés par les autorités locales et la...

Fin du gazoduc Maghreb-Europe : un gain géopolitique « nul » pour l’Algérie

Le non-renouvellement du gazoduc Maghreb-Europe traversant le Maroc pour desservir l’Espagne, n’est d’aucun intérêt pour l’Algérie du point de vue géopolitique, analyse le Journal du dimanche (JDD).