Le combat de Laïla pour obtenir la nationalité française

14 avril 2022 - 22h40 - Ecrit par : G.A

Née à Maubeuge en France, il y a plus de 40 ans, Laïla a du mal à obtenir la nationalité française. Pourtant, la jeune femme marocaine semble remplir toutes les conditions pour obtenir le précieux document qui ferait d’elle une citoyenne française à part entière.

Les parents de Laïla ont quitté le Maroc pour la France, plus précisément à Sambre-Avesnois, bien avant qu’elle ne vienne au monde en 1980 à Maubeuge, relate la Voix du Nord. Depuis sa naissance, elle n’a connu que la France et y a fait ses études. À 18 ans, elle obtient une carte de résident. « On ne m’a rien proposé d’autre, j’étais jeune et je pensais que c’était normal », regrette-t-elle aujourd’hui devant les difficultés qu’elle traverse pour avoir la nationalité française sans y parvenir.

À lire : Il se voit refuser la nationalité française parce qu’il travaille trop

Tous les 10 ans, Laïla doit refaire une demande de renouvellement de sa carte de résident, et débourser 300 euros. Chez elle, tout le monde possède la nationalité française, pendant qu’elle doit se contenter de la carte de résident. « À chaque fois, je me retrouve à la sous-préfecture avec tous ces gens qui viennent d’arriver en France. Ce n’est pas logique ».

À lire : Un Marocain vient de perdre la nationalité française

En plus de la nationalité française, il est parfois difficile à Laïla d’avoir certains documents. Par exemple, en 2019, elle a décidé de s’inscrire pour une formation dans le domaine de la sécurité. Il lui fallait un casier judiciaire qu’elle fournit, mais qui a été rejeté. « Ils m’ont dit qu’ils voulaient un casier judiciaire du Maroc – pays où je n’ai mis les pieds qu’une fois dans ma vie, pour passer des vacances. Est-ce qu’il y a un Maubeuge au Maroc ? À un moment donné, j’ai commencé à douter de moi-même », confie Laïla.

À lire : Les Marocains, premiers bénéficiaires de la nationalité française

La jeune femme en venait à se demander si elle était vraiment née en France. Elle ne comprend pas avec quel acharnement, le système qui devrait la protéger et lui offrir la sécurité nécessaire, est en train de la malmener. Pourtant elle est née en France, y a grandi et y a fondé son foyer. « Je pense qu’ils ne prennent pas assez de temps pour étudier mon dossier » regrette-t-elle.

À lire : La nationalité française refusée à Gims pour ses propos sur l’islam

Aujourd’hui âgée de 41 ans, elle voit sa vie défiler sans elle, bien qu’elle voudrait faire des études, suivre des formations pour travailler ailleurs que dans un fast-food, avoir le droit de vote… Un luxe qu’elle ne peut s’offrir sans la nationalité française.

Tags : France - Plainte - Droits et Justice - Femme marocaine

Aller plus loin

Les Marocains, premiers bénéficiaires de la nationalité française

Les Marocains sont en tête des étrangers naturalisés français en 2018. C’est ce que révèle une étude réalisée par l’institut de statistique Eurostat.

"Dans ma tête, j’avais déjà la nationalité française"

Kader et Zohra ont été invités lundi soir à la mairie de Lambersart pour la « cérémonie d’accueil dans la citoyenneté française ». Pour ce couple d’origine marocaine, qui vit à...

La nationalité française accordée à une trentaine de médecins marocains

29 médecins marocains ont obtenu la nationalité française pour avoir contribué à la lutte contre la pandémie du coronavirus. En tout, 700 médecins ont été naturalisés français sur 2...

Nationalité française pour les étrangers : voici les conditions à remplir

La France a décidé de faciliter l’obtention de la nationalité pour les travailleurs étrangers en première ligne du Covid-19. Ceux-ci doivent remplir certaines...

Nous vous recommandons

Gérald Darmanin : « les Marocains disent que je suis un agent des Algériens »

Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur dont le département est à l’origine du lancement du Forum de l’islam de France (FORIF), nouvelle instance de gouvernance du culte musulman, assure que l’État est disposé à accompagner les musulmans s’ils...

Suspension du Pfizer : un scientifique dénonce le silence du gouvernement

Le professeur Azzedine Ibrahimi, membre du comité scientifique pour la gestion du Covid-19 a critiqué la décision du gouvernement relative à la suspension du vaccin Pfizer pour la première et la troisième...

Le dirham remonte face à l’euro

Le dirham s’est apprécié de 0,46 % par rapport à l’euro et s’est déprécié de 0,76 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 04 au 11 août 2021. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...

Vacances au Maroc : le gouvernement doit-il assouplir les conditions d’accès ?

La situation sanitaire au Maroc est stable depuis plusieurs semaines, mais ce n’est pas pour autant que les conditions d’accès au pays sont simples. Pour le professeur Azeddine Ibrahimi, membre du Comité national scientifique et technique du Covid-19, le...

Casablanca : souriez, vous êtes filmés !

La ville de Casablanca s’est dotée d’un poste central de commandement et de coordination, destiné à une meilleure gestion de la sécurité routière et à l’intégration de la technologie dans le contrôle urbain via des...

Le Maroc suspend ses vols avec la Russie

Le Maroc a décidé de suspendre les liaisons aériennes avec la Russie à partir de ce mardi 5 octobre, a annoncé l’ambassade du pays au Maroc.

L’Espagne va défendre le Maroc au sein de l’Europe

L’Espagne envisage de faire appel des arrêts du tribunal de l’Union européenne (TGUE) qui ont annulé les accords de pêche entre l’UE et le Maroc. C’est du moins l’assurance donnée par le ministre des Affaires étrangères, José Manuel...

Bloqués à Sète, des MRE attendent vainement un bateau

Bon nombre de Marocains résidant à l’étranger (MRE) se retrouvent bloqués depuis plusieurs jours sur le parking du port maritime Orsetti (Sète) à cause de l’annulation de leur billet. La société marocaine Intershipping qui a ouvert une troisième ligne maritime...

Le Maroc augmente ses importations de blé français

Les importations marocaines de blé en provenance de France ont atteint 336 900 tonnes en avril dernier, faisant du royaume le plus gros client de l’Hexagone hors UE. Au total, le Maroc a déjà acheté de l’année, 1,2 million de tonnes de blé en...

Du sable du sahara marocain « envahit » toute l’Europe

Les intempéries et la tempête de sable qui touchent le Maroc depuis lundi seront à l’origine de particules sableuses en France à partir de ce mardi 15 mars 2022.