Corruption au Parlement européen : le Maroc soupçonné d’avoir versé des millions en pots-de-vin

26 février 2023 - 22h30 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le scandale de corruption qui ébranle le Parlement européen n’a pas fini de livrer ses secrets. Des révélations ont été faites sur les sommes d’argent qui auraient été versées par le Maroc et le Qatar à des eurodéputés pour qu’ils interviennent en leur faveur au sein de l’institution.

Se basant sur le mandat d’arrêt décerné à Eva Kaili, qu’il a pu consulter, Politico, un média en ligne spécialisé dans les activités des institutions européennes, affirme que « plusieurs millions d’euros » ont été versés à des eurodéputés. Des « sommes d’argent considérables » ont été « payées secrètement, en espèces par le Maroc et le Qatar […], précise le mandat. Le ministre du Travail semble être le contrôleur des activités de M. Panzeri. » Actuellement, la police belge cherche à savoir si cet argent a été blanchi.

À lire : Corruption au Parlement européen : des responsables marocains visés par des mandats d’arrêt

Dans le cadre de l’enquête belge sur ce dossier de corruption présumée du parlement européen par le Maroc et le Qatar, la police judiciaire fédérale avait trouvé 1,5 million d’euros en liquide à Bruxelles : 600 000 euros chez Pier Antonio Panzeri, l’ancien eurodéputé italien soupçonné d’être « intervenu politiquement auprès de députés européens en faveur du Qatar et du Maroc, contre paiement » ; 150 000 euros dans l’appartement d’Eva Kaili, l’ancienne vice-présidente du parlement européen et 750 000 euros découverts dans la valise du père d’Eva Kaili.

Sujets associés : Union européenne - Corruption - Qatar

Aller plus loin

En réponse au Qatargate, le Maroc ne respecte plus les accords de renvoi des déboutés d’asile

Depuis l’éclatement du scandale de corruption connu sous le nom de « Qatargate », les difficultés pour renvoyer les Marocains déboutés de leur demande d’asile vers leur pays...

Scandale au parlement européen : voici la réaction du Maroc

Le Maroc, à travers le ministre des Affaires étrangères, a réagi à l’enquête ouverte suite au scandale de corruption présumé au parlement européen, dans lequel il serait impliqué.

L’Algérie en colère contre le Parlement européen à cause du Maroc

Alors que le Parlement européen (PE) « a enterré » le projet de résolution sur la situation des journalistes au Maroc, notamment Omar Radi, en raison d’un vice de procédure, il...

Le Maroc « harcelé » dans le scandale de corruption au parlement européen

En conférence de presse conjointe avec le Haut représentant de l’Union européenne (UE) pour les affaires étrangères, Josep Borrell, le ministre des Affaires Étrangères, Nasser...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : les crimes financiers ont baissé de 47% en 2021

La lutte contre les crimes financiers et économiques au Maroc porte peu à peu ses fruits. En 2021, les affaires liées à ces délits ont fortement régressé de 47,30%, selon le rapport annuel de la présidence du parquet.

Affaire Rachid M’Barki : les ramifications d’un réseau d’influence

L’affaire Rachid M’Barki du nom de l’ex-présentateur franco-marocain du journal de la nuit de BFMTV, mis en examen pour « corruption passive » et « abus de confiance » n’a pas fini de livrer tous ses secrets.

Maroc : des biens et des comptes bancaires de parlementaires saisis

Au Maroc, les parquets des tribunaux de première instance ont commencé à transmettre aux nouvelles chambres chargées des crimes de blanchiment d’argent les dossiers des présidents de commune et des parlementaires condamnés pour dilapidation et...

Le Polisario s’oppose à tout à accord de pêche entre le Maroc et l’Europe

Faisant référence à l’accord de pêche qui expire ce lundi 17 juillet, le Front Polisario a déclaré dimanche qu’il rejettera tout accord entre l’Union européenne et le Maroc qui affecte « le sol, la mer territoriale ou l’espace aérien » du Sahara...

Éric Ciotti met en avant les liens « très puissants » entre le Maroc et la France

Le président du parti Les Républicains, Éric Ciotti, a plaidé pour la réparation des erreurs passées et critiqué le manque de considération envers le Maroc. Dans une déclaration à la presse, M. Ciotti a souligné l’importance des liens « très puissants...

Le Maroc déterminé à renouveler l’accord de pêche avec l’UE

Réagissant au sujet de l’accord de pêche avec l’Union européenne qui expire le 17 juillet, le ministre marocain de l’Agriculture et de la pêche, Mohamed Sadiki, a assuré mercredi que le Maroc « est prêt à tout scénario » et utilisera « une autre règle...

Blanchiment d’argent : le Maroc sort de la liste grise de l’Europe

La Commission européenne vient d’annoncer le retrait du Maroc de la liste grise de l’Union européenne des pays sous surveillance en matière de blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme. Cette décision fait suite à l’évaluation effectuée...

Transferts des MRE : les assurances d’Abdellatif Jouahri concernant une directive européenne

Les autorités marocaines vont engager des négociations avec la Commission européenne au sujet d’une directive européenne visant à restreindre les transferts de fonds des Marocains résidant à l’étranger (MRE), a récemment annoncé Abdellatif Jouahri, le...

Immigration : le Maroc recevra 500 millions d’euros d’aide de l’Europe

Le Maroc recevra une enveloppe d’au moins 500 millions d’euros de la part de l’Union européenne pour renforcer ses actions dans la lutte contre l’immigration clandestine. Cette aide couvrira la période 2021-2027.

Immigration : l’aide européenne est « en deçà » des dépenses du Maroc

Le directeur de la migration et de la surveillance des frontières au ministère marocain de l’Intérieur, Khalid Zerouali, a déclaré que les 500 millions d’euros d’aide de l’Union européenne pour lutter contre l’immigration illégale pour la période...