Belgique : le coup de gueule d’une Marocaine après le meurtre de sa fille

12 janvier 2023 - 22h00 - Belgique - Ecrit par : P. A

Nesrine, 34 ans, mère de la petite Malak, 13 ans, enterrée mardi au cimetière multiconfessionnel d’Evere en Belgique, est en colère contre la justice belge qui n’a pas su protéger sa fille ni pendre les mesures appropriées contre son meurtrier, un multirécidiviste bien connu des services judiciaires.

La petite Malak avait momentanément vécu chez son papa, à Liège, après avoir fait une fugue et accusé sa maman, qui réside à Anderlecht, de la maltraiter. « Ma fille voulait juste partir chez son papa pour chipoter avec son téléphone quand elle le voulait ! Moi, je voulais protéger ma fille qui est une adolescente qui est un peu perdue, la police ne m’a pas aidée […] Ils ont fait une enquête de voisinage, ils ont fait une enquête à l’école, ils ont vu qu’elle avait menti, que je ne l’avais pas maltraitée. Ils m’ont dit : « Madame, on sait que votre fille ment, mais on ne peut rien faire », a expliqué Nesrine à Sud Info.

À lire : Espagne : une Marocaine réclame justice pour le viol de sa fille

« Je ne comprends pas la Loi belge, je ne comprends rien, je ne comprends vraiment rien, parce que, moi aussi, je suis victime et, ma fille aussi, elle est victime et cela fait un an que ça dure. C’est vraiment très grave, très, très grave… Moi, je l’ai protégée pendant 12 ans ! », lance la mère de la petite Malak, pleine de colère, précisant que sa fille n’a pas été appâtée par les 3 000 euros que le meurtrier, Olivier Theunissen, 37 ans, lui faisait miroiter sur les réseaux sociaux. « Il y a deux semaines, elle voulait partir chez son papa et elle s’est fait avoir comme ça. Le gars, il a 37 ans, c’est un pédophile, j’ai des messages où il lui dit : “Je suis comme ton frère, je suis marié, j’ai des enfants, je vais t’emmener à Liège” », détaille-t-elle.

À lire : Colère de la Marocaine Nawal Soufi après la mort d’une fillette syrienne en mer

Et de poursuivre : « Malak, elle me disait qu’elle avait un ami qui allait l’emmener à Liège, je lui disais : “Malak, ce n’est pas possible, moi, je te prends et je te dépose à côté de la porte de ton papa”, mais le papa ne voulait pas, il m’avait envoyé sa belle-sœur pour me dire qu’il ne pouvait pas la recevoir. Le pédophile lui a dit : “Viens, je vais te prendre pour voir ton papa”. Cela s’est passé comme ça. C’est un pédophile, elle, c’est une musulmane qui porte le foulard, elle ne savait pas qu’il avait 37 ans. Il l’a contactée depuis un faux compte Snapchat avec une photo d’un garçon jeune, mais je n’ai aucune idée de quand ils se sont rencontrés : les messages s’effacent après 24 h ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Belgique - Droits et Justice - Femme marocaine - Enfant - Décès - MRE

Aller plus loin

Maroc : une mère arrêtée pour actes de torture sur sa petite fille

À Salé, les éléments de la police ont procédé à l’arrestation d’une mère de famille à la suite de la diffusion d’une vidéo montrant une femme de 25 ans en train de torturer sa...

Colère de la Marocaine Nawal Soufi après la mort d’une fillette syrienne en mer

Une fillette de quatre ans est décédée dans les bras de sa mère à cause des retards de l’opération de sauvetage des Forces armées de Malte (AFM). La militante maroco-italienne...

Meurtre de Malak : des traces d’agressions sexuelles révélées par le médecin légiste

Lors d’une conférence de presse donnée jeudi par le parquet de Liège, des révélations choquantes ont été faites sur le meurtre de Malak, la jeune adolescente de 13 ans tuée par...

50 ans après, une Britannique retrouve sa fille emmenée au Maroc par son père

Une femme a retrouvé sa mère au Royaume-Uni cinquante ans après avoir été emmenée au Maroc par son père, où elle a été élevée par sa tante. Des retrouvailles pleines d’émotion.

Ces articles devraient vous intéresser :

Hiba Abouk, séparée d’Achraf Hakimi, trouve du réconfort auprès de ses enfants

Affectée par sa séparation avec Achraf Hakimi et la polémique liée à leur divorce, Hiba Abouk continue de garder le moral haut et le sourire grâce à ses enfants Amin (3 ans) et Naïm (1 an).

Prix des billets de bateau : le ministère confirme une baisse pour les MRE

L’augmentation du prix des billets de ferry entre le Maroc et l’Espagne suscite l’inquiétude parmi les Marocains résidant à l’étranger (MRE), nombreux à se rendre cette année au Maroc pour voir leurs proches. Le ministre marocain du Transport et de la...

Les Marocains du monde, des compétences « sous-exploitées » par le Maroc

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent faiblement au développement du Maroc. Pourtant, leurs compétences sont nécessaires pour relever les défis économiques et socioculturels du royaume.

Importation de devises par les Marocains résidant à l’étranger : Ce qu’il faut savoir

Pour les Marocains résidant à l’étranger (MRE), l’importation de devises au Maroc nécessite certaines formalités essentielles qu’il faut absolument connaître. Que vous rentriez avec des devises sous forme de billets de banque ou d’instruments...

L’ONCF a pensé aux MRE pendant les vacances

L’Office National des Chemins de Fer (ONCF) a mis en place un plan pour accueillir les millions de voyageurs attendus à bord de ses trains lors de la prochaine saison estivale. Une attention particulière est accordée aux Marocains résidant à l’étranger...

Emmanuelle Chriqui : Une voix marocaine contre l’antisémitisme

À l’heure où la guerre fait rage entre Israël et le Hamas dans la bande de Gaza, l’actrice canadienne d’origine marocaine Emmanuelle Chriqui dénonce le déferlement d’antisémitisme.

Les transferts des Marocains du monde encore en forte hausse

Les transferts des Marocains résidant à l’étranger se maintiennent à la hausse, selon les derniers chiffres dévoilés par l’Office des changes.

Transferts de fonds des MRE : un record et une bouffée d’air pour le Maroc

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent fortement à l’économie marocaine à travers les transferts de fonds qui vont crescendo ces dernières années. Ces flux sont passés de 22,96 milliards de dirhams en 2000 à 93,67 milliards en 2021.

Maroc : des changements majeurs pour les MRE en matière de droit de la famille

Le Maroc a décidé d’alléger considérablement les procédures administratives en matière du Droit de la famille, notamment le mariage, le divorce et l’état civil en faveur des Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Dédouanement de voiture pour les MRE : quelles pièces fournir ?

Les Marocains Résidant à l’Étranger qui remplissent les conditions pour bénéficier de l’abattement de 90 % dans le cadre d’un dédouanement de véhicule doivent fournir plusieurs pièces justificatives.