Recherche

Covid-19 : situation critique dans les tribunaux de Casablanca

© Copyright : DR

4 décembre 2020 - 13h30 - Société - Par: I.L

La recrudescence des contaminations au Covid-19 a fait réagir le bureau local de Casablanca du syndicat national de la justice. Dans une alerte au ministère de la Santé, il a invité les autorités à fermer deux juridictions dans la capitale économique.

Cette explosion des cas est due au relâchement constaté dans la gestion, le suivi et l’accompagnement de la crise sanitaire due au coronavirus, explique le syndicat-maison dans un communiqué. Les juridictions concernées par cette fermeture sont les secrétariats de greffe où la hausse des cas actifs et des décès au sein du personnel judiciaire est constatée, fait savoir Médias24.

Pour Me Mohamed Aghnaj, membre du conseil de l’Ordre des avocats de Casablanca, les autorités sanitaires doivent mettre en place toute mesure pouvant assurer la protection du personnel et des justiciables dans l’exercice des activités judiciaires. Selon un membre du bureau syndical de Casablanca qui a requis l’anonymat, des alternatives ont été proposées afin de permettre aux tribunaux de poursuivre leurs activités. Au nombre de ces propositions, il y a la mise en place d’un roulement au sein des juridictions où la situation n’a pas encore explosé”.

Si ce membre du personnel judiciaire soutient qu’il y avait eu un suivi, un traçage des cas contacts et un accompagnement des cas confirmés, il déplore l’absence de cette démarche salutaire.“Depuis une semaine, plus aucun suivi n’est effectué. Auparavant, les tests PCR étaient faits soit au sein des tribunaux, soit dans les établissements de santé… En tous cas, il y avait un suivi, un traçage des cas contacts et un accompagnement des cas confirmés. Ce qui n’est plus le cas depuis la semaine dernière, les personnes positives au Covid-19 sont livrées à elles-mêmes”, regrette-t-il.

À la date du mercredi 2 décembre, 2 100 tests ont été réalisés au niveau des circonscriptions judiciaires de Casablanca, annonce le ministre de la Justice, Mohammed Benabdelkader. Ce qui a permis de recenser 120 cas positifs et 2 décès, précise-t-il. À l’en croire, le même nombre de décès a été enregistré dans les circonscriptions de Rabat et Marrakech. A Fès et Rabat, on enregistre respectivement un cumul de 176 et de 162 cas actifs. Pour réduire ce drame dans les tribunaux de la grande métropole, les syndicats proposent de digitaliser certains services et plaident pour que les avocats et leurs assistants évitent de se déplacer dans les transports en commun pour demander la copie d’une décision judiciaire. “ C’est pourquoi nous avons créé une adresse e-mail pour permettre aux avocats de nous envoyer leurs demandes et de venir les récupérer après 24H”. Celles-ci seront déjà prêtes ce qui réduira le temps d’attente dans les couloirs. », rappelle la même source.

Mots clés: Coronavirus au Maroc (Covid-19) , Droits et Justice , Casablanca

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact