Recherche

Nouveau cri de détresse des professionnels du transport touristique

© Copyright : DR

24 août 2021 - 22h20 - Maroc - Par: A.T

La Fédération nationale du transport touristique (FNTT) a lancé à nouveau un cri de détresse au gouvernement, appelant celui-ci à mettre en place des mesures pour sauver l’activité de nombreuses structures. Elle dénonce la crise financière étouffante dont souffrent tous les professionnels du secteur au Maroc.

En vue d’attirer l’attention du gouvernement sur les doléances de cette catégorie professionnelle à propos du chômage qui l’a touchée pendant plus de 18 mois, la faitière des transporteurs touristiques a adressé « un ultime » appel au gouvernement, fait part un communiqué.

La note indique que le secteur est à la dernière étape de sa mise à mort progressive, priant le gouvernement à compatir aux douleurs des professionnels qui font face à une situation de précarité extrême.

Depuis des mois, déplore la FNTT, les gouvernants ont fait la sourde oreille, précisant qu’il faut aujourd’hui « sauver d’urgence des milliers d’emplois, venir aux secours aux milliers de familles qui subsistent grâce à ce secteur, préserver un maillon essentiel de la chaîne touristique et préparer la relance avec des outils innovants ».

A lire : Transport touristique au Maroc : voici les propositions des professionnels pour une bonne reprise

En fait, selon la FNTT, les revendications des professionnels se résument en « l’exonération de la taxe et la taxe professionnelle conformément au contrat du programme 2020/2022, et la mise en œuvre des décisions du comité de vigilance comme prévu dans le contrat du programme en reportant, sans intérêt, les échéances de prêt pour la fin de décembre 2021, et ce vu l’inactivité que connaît le secteur depuis mars 2020 ».

Par ailleurs, les responsables fédéraux demandent également au transport touristique de « prolonger le soutien aux salariés jusqu’à la fin de 2021, en raison de l’interruption de leurs moyens de subsistance ainsi que de reformuler le cahier de charges et d’œuvrer pour impliquer les professionnels dans l’élaboration de tout futur programme ou plan d’action qui concerne le secteur du tourisme ».

Mots clés: Transports , Gouvernement marocain , Ministère du Tourisme , Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Bladi.net

Bladi.net - 2022 - - A Propos - Contact