La crise Maroc-Algérie menace la fourniture de gaz en Espagne

25 septembre 2021 - 19h00 - Ecrit par : A.P

L’Algérie reste le premier fournisseur de gaz naturel de l’Espagne, avec 50 % d’importation à fin juillet 2021. Mais cette hégémonie algérienne serait menacée par les tensions politiques entre Alger et Rabat, et surtout par le non-renouvellement du contrat de concession du gazoduc Maghreb-Europe (GME) qui expire fin octobre.

Le ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, a annoncé le 24 août dernier la rupture des relations diplomatiques avec le Maroc. Les ménages espagnols craignent que cette décision n’affecte l’approvisionnement régulier de l’Espagne en gaz naturel par l’Algérie, fait part El Pais. Quelques jours après cette annonce, le ministre algérien de l’Énergie, Mohamed Arkab, avait déclaré que son gouvernement ne renouvellerait pas le contrat de concession du GME qui expire à la fin du mois d’octobre.

La situation inquiète le gouvernement espagnol. « Nous suivons l’évolution des relations entre l’Algérie et le Maroc, deux pays voisins, et nous appelons au dialogue. Nous espérons que la fourniture de gaz à l’Espagne sera en tout cas garantie et ne sera pas affectée par la situation actuelle », a indiqué une source diplomatique espagnole.

À lire : L’Algérie compte sur le gazoduc Medgaz en cas de non-renouvellement du gazoduc Maghreb-Europe

Mais l’Algérie a pris ses dispositions pour ne pas se soumettre au « chantage » du Maroc en cas de non-renouvellement du GME qui traverse le territoire marocain et le détroit de Gibraltar avant d’atteindre la ville de Cordoue en Espagne, et a la capacité de transporter environ 8,7 milliards de mètres cubes de gaz naturel par an. L’Algérie compte plutôt sur le Medgaz, reliant depuis 2011 les gisements de gaz de Hassi R’mel au réseau de la ville d’Almeria, avec une capacité actuelle de 8 milliards de mètres cubes de gaz. Les gouvernements espagnol et algérien ont même signé l’été dernier un accord pour augmenter la capacité de cette infrastructure à 10 milliards de mètres cubes par an dès janvier 2022.

À lire : L’Algérie éteint définitivement le gazoduc Maghreb-Europe

Au demeurant, le non-renouvellement du GME affectera aussi bien l’Algérie, l’Espagne que le Maroc. Le Maroc pourrait perdre deux avantages : son droit de péage de 7 % de la valeur du gaz exporté par le gazoduc, soit environ 200 millions d’euros par an, et la quantité de gaz tirée du transit par le gazoduc et qui contribue à produire 12 % de l’électricité consommée par les Marocains. Quant à l’Algérie, elle verra sa capacité d’exportation chuter dès novembre, passant de 16,7 milliards de mètres cubes par an à seulement 8 milliards, puis à 10 milliards à partir de janvier. « Il est clair que l’Algérie ne sera pas en mesure d’exporter autant de gaz vers l’Espagne et le sud de l’Europe, du moins à court terme », explique Matt Cunningham, expert en énergie au think tank Focus Economics de Barcelone. L’Espagne, elle, « sera en mesure de répondre à ses besoins en gaz en l’obtenant d’ailleurs, ou en le comparant à d’autres sources d’énergie, mais les coûts augmenteront », note l’expert.

Tags : Espagne - Algérie - Gaz

Aller plus loin

Gazoduc Maghreb-Europe : l’Algérie ne veut pas se soumettre au « chantage » du Maroc

L’Algérie a pris ses précautions en cas de non-renouvellement par le Maroc du contrat de concession du gazoduc Maghreb-Europe dont l’expiration arrive en novembre, assure Toufik...

L’Algérie met fin au gazoduc Maghreb-Europe traversant le Maroc

L’Algérie qui a rompu ses relations avec le Maroc a opté pour la fin du gazoduc Maghreb-Europe. Lors d’une rencontre avec l’ambassadeur d’Espagne, Fernando Moran au siège de son...

L’Algérie éteint définitivement le gazoduc Maghreb-Europe

L’Algérie a définitivement mis fin au gazoduc Maghreb-Europe traversant le Maroc et qui la relie à l’Espagne. Première conséquence de la rupture des relations entre Alger et...

Crise Maroc-Algérie : « le Maghreb est le grand perdant »

Les tensions entre le Maroc et l’Algérie continuent de susciter des commentaires. Pierre Vermeren, professeur d’histoire contemporaine du Maghreb à l’université Paris I estime que...

Nous vous recommandons

Les joueurs marocains suivis de près par les clubs européens

Les joueurs marocains sont dans le viseur de plusieurs clubs européens qui suivront attentivement leurs différentes prestations à la Coupe d’Afrique des nations. Des recruteurs auraient même déjà pris contact avec Romain Saïss, le capitaine des Lions de...

Ukraine : des balles contenant de la graisse de porc destinées à tuer des soldats musulmans

Suite à l’annonce de Ramzan Kadyrov, fidèle allié du président russe Vladimir Poutine dans la guerre contre l’Ukraine, des soldats ukrainiens ont mis de la graisse de porc dans des balles destinées à tuer des soldats tchétchènes...

Le dirham poursuit sa hausse face à l’euro

Le dirham s’est apprécié face à l’euro de 0,26 % et s’est déprécié de 0,42 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 23 au 29 septembre 2021. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...

Marrakech du rire ou des sketchs hostiles aux valeurs marocaines

En 10 ans, le festival du « Marrakech du rire » organisé par l’humoriste franco-marocain Jamel Debbouze a marqué les esprits avec des sketchs tout aussi hilarants les uns que les autres. Mais les sketchs hostiles aux valeurs marocaines sont...

Un MRE peut-il prêter sa voiture au Maroc ?

Parmi les nouveautés du Guide de la douane marocaine à destination des Marocains du Monde, l’une se trouve en rapport avec le véhicule accepté dans le cadre de la procédure dite d’Admission temporaire...

Comment l’ONEE veut limiter les pertes et les fraudes

L’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) veut finir avec les problèmes de pertes et de fraudes. Dans ce sens, il déploie son système intégré basé sur les compteurs électriques intelligents.

Quel est le salaire de Sofiane Boufal à Angers ?

L’international marocain Sofiane Boufal est le joueur le mieux payé du SCO Angers dont le salaire est toutefois nettement loin de celui du parisien Achraf Hakimi. Combien touche-t-il ?

Colombie : le baron de la drogue Saïd Razzouki extradé vers les Pays-Bas

Le trafiquant de drogue néerlandais d’origine marocaine, Saïd Razzouki, a été extradé de Colombie vers les Pays-Bas, mardi.

Voici la prime que recevront les joueurs du Raja en cas de victoire

Pour motiver les joueurs, la direction du Raja a décidé d’accorder une belle prime aux joueurs s’ils remportent la finale de la Coupe Mohammed VI. Les dirigeants attendent énormément de cette finale parce qu’une victoire pourrait redonner du souffle aux...

Maroc : la vente d’alcool rapporte gros à l’État

Les taxes imposées à la consommation d’alcool et de bière ont rapporté au premier semestre de l’année 2021 environ 619 millions de dirhams aux comptes de l’État. C’est ce qu’indiquent les données de la Trésorerie générale du royaume...