Gazoduc algérien : l’Espagne craint de graves conséquences sur le Maroc

5 septembre 2021 - 08h30 - Ecrit par : J.K

L’Espagne est préoccupée par l’intention de l’Algérie de renoncer au gazoduc qui l’alimente depuis vingt ans via le Maroc. Bien plus, la péninsule ibérique redoute l’énorme perte que subiraient les trois pays si le gazoduc Maghreb-Europe n’est pas renouvelé après le 31 octobre, date de son expiration.

À en croire plusieurs experts, ce sont des raisons politiques qui sous-tendent cette option de l’Algérie visant à nuire aux intérêts du Maroc. Seulement, ce choix va coûter cher aux trois pays, fait savoir EFE. Le gazoduc Maghreb-Europe est un conduit de plus de 1400 kilomètres de long qui traverse le Maroc sur environ 540 kilomètres, passe par Gibraltar dans une section sous-marine d’environ 45 kilomètres pour échouer à Cadix. Ce sont en moyenne 10 000 millions de mètres cubes de gaz qui y passent annuellement vers la péninsule ibérique. Dans le même temps, il y a Medgaz mis en service en 2010, d’une capacité de 8 000 millions de mètres cubes, sur une longueur de plus de 750 kilomètres et qui relie directement l’Algérie à l’Espagne (Almería). Ici, l’Algérie a fait part de son intention d’en renforcer la capacité de 25 % pour satisfaire la demande de l’Espagne.

Citant des experts, EFE fait savoir que le Maroc risque d’être confronté à une pénurie s’il manque d’alternatives dans l’immédiat, vu qu’il dépend presque exclusivement de l’Algérie pour ses besoins en gaz naturel. Une des solutions pour le Maroc, si le contrat GME qui arrive à son terme le 31 octobre prochain n’est pas renouvelé, est d’orienter dans le sens inverse la conduite qui relie le Maroc à l’Espagne afin de permettre à celle-ci de ravitailler en gaz naturel le royaume à partir d’autres fournisseurs, conseille l’analyste Gonzalo Escribano, directeur du Programme Énergie et Climat de l’Institut Royal Elcano.

Toutefois, rien ne vaut la négociation avec l’Algérie recommande-t-il à l’Espagne prônant une fermeture plutôt progressive du GME, le temps de trouver des alternatives et de s’assurer de l’efficacité de Medgaz. Mais, la possible coupure du GME « mettra fin à l’opportunité de faire avancer l’intégration économique » dans cette région méditerranéenne, alerte Escribano.

Tags : Espagne - Algérie - Diplomatie - Gaz

Aller plus loin

La crise Maroc-Algérie menace la fourniture de gaz en Espagne

L’Algérie reste le premier fournisseur de gaz naturel de l’Espagne, avec 50 % d’importation à fin juillet 2021. Mais cette hégémonie algérienne serait menacée par les tensions...

L’Espagne affectée par la rupture des relations Maroc-Algérie ?

La décision de l’Algérie de « rompre ses relations diplomatiques avec le Maroc » fait craindre à l’Espagne une remise en cause du dialogue engagé avec le royaume en vue de la reprise...

Le Maroc bloque le renouvellement du gazoduc entre l’Algérie et l’Espagne

La crise diplomatique provoquée par l’accueil de Brahim Ghali en Espagne, et les tensions récurrentes avec l’Algérie qui soutient le leader du Front Polisario, plombent le...

Approvisionnement en gaz : l’Algérie rassure l’Espagne

Le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albares, a indiqué jeudi que l’Algérie l’a assuré de « la continuité de l’approvisionnement » en gaz, malgré la rupture des...

Nous vous recommandons

Deux policiers marocains morts à la frontière avec Melilla

L’Association marocaine des droits de l’homme (AMDH) de Nador a annoncé la mort de deux policiers marocains lors du récent assaut de migrants à la frontière de Melilla.

De nouvelles conditions d’entrée pour les Marocains en voyage en Turquie

Dans sa riposte contre le Covid-19, la Turquie a mis à jour depuis le 1ᵉʳ juillet les conditions d’entrée sur son territoire. Les ressortissants marocains doivent donc s’informer auprès des autorités avant de se rendre sur...

L’Espagne « agira avec fermeté » face aux menaces marocaines

Le gouvernement espagnol a assuré qu’« il agira avec fermeté » si l’intégrité territoriale de l’Espagne est violée par le Maroc qui a annoncé le déploiement de systèmes anti-aériens à Tanger et Nador, près de Ceuta et...

Marrakech du rire est de retour

Après deux ans d’absence pour cause de pandémie de Covid-19, le Marrakech du rire s’anime à nouveau avec la célébration en juin de son 10ᵉ anniversaire.

Des nouveautés pour le permis marocain

Barid Cash et d’Al Barid Bank ont mobilisé leurs agences pour faciliter aux Marocains le dépôt des dossiers de permis de conduire et des cartes grises, sans devoir se déplacer aux centres d’enregistrement de véhicules. L’opération démarre d’abord à...

Le sénat américain refuse la construction d’un consulat à Dakhla

La commission des finances du sénat américain ne veut autoriser la construction d’un consulat des États-Unis à Dakhla. Elle a refusé de financer une telle initiative, préférant investir dans la recherche d’une solution politique au...

Le Maroc digitalise les épreuves pratiques des permis de conduire

Le Maroc digitalise les épreuves pratiques pour l’obtention des permis de conduire. Cette avancée est le fruit du partenariat de recherche scientifique et technique sur les nouvelles technologies entre la NARSA et l’Université Mohammed VI polytechnique...

Lions de l’Atlas : rumeurs sur la prochaine équipe

À quelques jours de la traditionnelle conférence de presse au cours de laquelle,Vahid Halilhodzic va dévoiler la liste des joueurs convoqués pour le prochain rassemblement des Lions de l’Atlas, des rumeurs circulent sur la possible reconduction du même...

Discours du roi Mohammed VI ce soir

Le roi Mohammed VI s’adressera ce vendredi soir aux Marocains à l’occasion du 68ᵉ anniversaire de la révolution du roi et du peuple.

Important message de Royal Air Maroc à ses clients

La compagnie aérienne Royal Air Maroc informe ses clients qu’elle continue de programmer des vols exceptionnels (soumis à autorisation exceptionnelle) du Maroc vers plusieurs destinations dont la France, les États-Unis, le Canada et la Côte d’Ivoire...