Drake insulte les Marocaines dans sa dernière chanson

7 novembre 2022 - 11h40 - Monde - Ecrit par : S.A

Une phrase du dernier single du rappeur canadien Drake intitulé « Jumbotron Shit Poppin », extrait du dernier album en commun avec le rappeur 21 Savage, a choqué bon nombre d’internautes marocains qui appellent à des poursuites en justice à son encontre.

« Thick Moroccan bitch, this my fav’, I’ma go on and beat it », comprendre : « Grosse sal* marocaine, c’est ma préférée, je vais continuer et la battre ». Cette phrase tirée du dernier titre « Jumbotron Shit Poppin » de Drake diffusé sur YouTube il y a seulement deux jours a soulevé de vives polémiques. Bon nombre d’internautes marocains jugent la chanson humiliante et dégradante envers les Marocaines.

À lire : Propos sur le Maroc : la colère persiste après les excuses de Roger Milla

« Après Canal Plus, c’est le chanteur Drake qui s’y met « sal* marocaine, c’est ma préférée… quand est-ce ce phénomène va cesser ? », s’indigne un internaute marocain sur Twitter appelant à la mobilisation de tous. « Ces personnes doivent être punies pour leurs propos. Les Marocain (nes), réveillez-vous », a-t-il ajouté.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Canada - Droits et Justice - Rap

Aller plus loin

Colère de la Marocaine Nawal Soufi après la mort d’une fillette syrienne en mer

Une fillette de quatre ans est décédée dans les bras de sa mère à cause des retards de l’opération de sauvetage des Forces armées de Malte (AFM). La militante maroco-italienne...

Insultes contre les Marocaines : Hafid Derradji visé par une plainte

La colère persiste après les explications de Hafid Derradji, accusé d’avoir insulté le Maroc et les Marocains jeudi dernier, jour de l’élimination de l’Algérie à la Coupe...

Propos sur le Maroc : la colère persiste après les excuses de Roger Milla

La polémique continue d’enfler après les propos de la légende africaine de football, Roger Milla, sur le Maghreb en général et le Maroc en particulier. Malgré ses excuses, les...

Plainte contre El Grande Toto pour « insultes » et « menaces de mort »

Le journaliste et présentateur TV Mohamed Tijini a assigné en justice le rappeur El Grande Toto, pour diffamation, insultes, menaces de mort et atteinte à la pudeur.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc cherche à mettre fin au mariage des mineures

En réponse à une question orale à la Chambre des Conseillers, le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi a renouvelé ce lundi 28 novembre, son engagement à mettre un terme au mariage des mineures.

Maroc : vers l’égalité des sexes dans les contrats de mariage

Le ministre marocain de la Justice, Abdellatif Ouahbi, a réaffirmé son engagement en faveur de l’égalité entre les sexes lors de la conclusion de contrats de mariage et autres actes juridiques.

Réaction de la mère d’Achraf Hakimi après les accusations de viol

La mère du latéral droit marocain du PSG, Achraf Hakimi, a réagi aux accusations de viol portées par une femme de 24 ans contre son fils. Cette semaine, le joueur a été mis en examen par la justice.

Maroc : les crimes financiers ont baissé de 47% en 2021

La lutte contre les crimes financiers et économiques au Maroc porte peu à peu ses fruits. En 2021, les affaires liées à ces délits ont fortement régressé de 47,30%, selon le rapport annuel de la présidence du parquet.

Deux fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone en prison

Accusés de détournement de fonds, deux anciens fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone ont été placés en détention, mercredi, par le procureur général du Roi près du tribunal des crimes financiers de Rabat.

Un agriculteur espagnol attaque la famille royale marocaine

Le Tribunal de l’Union européenne a entendu mardi les arguments de l’entreprise Eurosemillas, spécialisée dans la production de semences sélectionnées, qui demande l’annulation de la protection communautaire des obtentions végétales pour la variété...

Au Maroc, le mariage des mineures persiste malgré la loi

Le mariage des mineures prend des proportions alarmantes au Maroc. En 2021, 19 000 cas ont été enregistrés, contre 12 000 l’année précédente.

Prison : le Maroc explore les « jour-amendes »

L’introduction du système de jour-amende dans le cadre des peines alternatives pourrait devenir une réalité au Maroc. Une loi devrait être bientôt votée dans ce sens.

La justice confirme l’amende de 2,5 milliards de dirhams contre Maroc Telecom

Le recours de Maroc Telecomcontre la liquidation de l’astreinte imposée par l’agence nationale de régulation des télécommunications (ANRT), a été rejeté par la cour d’appel de Rabat.

Maroc : révocation en vue des députés poursuivis par la justice

Les députés poursuivis par la justice pour détournement ou dilapidation de fonds au Maroc pourraient être déchus de leurs mandats. La Chambre des représentants s’apprête à voter des amendements dans ce sens.