Drones : le Maroc, une puissance africaine

16 avril 2024 - 22h00 - Maroc - Ecrit par : P. A

Le Maroc a acquis ces dernières années un nombre important de drones auprès de la Turquie, de la Chine et d’Israël, devenant l’une des puissances en drones sur le continent. Le royaume, en partenariat avec Israël, ambitionne de fabriquer sur place des drones.

Selon les données compilées par Military Africa sur la période 1980-2024, et publiées le 5 avril, les Forces armées royales marocaines auraient acquis 233 drones auprès de ses partenaires, devenant la deuxième puissance en drones en Afrique, derrière l’Égypte qui en compte 260, et loin devant l’Algérie (5ᵉ, 121 drones) et la Tunisie (7ᵉ, 59 drones). Des pays comme la Mauritanie, qui ne disposerait que de quatre drones, ne semblent pas encore intéressés par cette nouvelle technologie.

« Cette démarche s’inscrit dans une tendance générale. Au cours des dix dernières années, le nombre de pays africains utilisant activement des véhicules aériens sans pilote (UAV) armés a quadruplé… L’Afrique du Nord figure parmi les bons clients de cette technologie. Elle représente, à elle seule, la moitié du nombre d’UAV sur le continent, soit 818 au total », écrit Jeune Afrique.

À lire : SpyX, le drone israélien qui change la donne pour le Maroc

Le Maroc a acquis l’essentiel de ses drones auprès de la Chine et d’Israël, mais aussi des États-Unis, de la Turquie, de l’Inde ou de l’Australie. Le royaume compte 160 drones israéliens, 26 drones américains et une vingtaine de drones turcs. « Pourquoi n’avoir acheté que cette catégorie ? Ils sont préférés par de nombreux pays en raison de sa capacité à voler sur de longues distances », précise la publication.

Le Maroc n’entend pas s’arrêter en si bon chemin. Il ambitionne de fabriquer localement des drones de surveillance et de combat et de créer une usine de maintenance des avions militaires. « Le ministre marocain chargé de l’administration de la Défense nationale, Abdellatif Loudiyi, a encore souligné cet objectif dans un compte rendu consacré au projet de budget alloué à la défense pour 2023 », fait savoir Jeune Afrique.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Israël - Chine - Défense - Armement - Turquie

Aller plus loin

Le Maroc : montée en puissance des drones militaires

Le Maroc est en passe de rejoindre les puissances régionales productrices de drones militaires comme l’Égypte et le Nigeria.

Le Maroc, futur exportateur de drones

En partenariat avec Israël, le Maroc se prépare à lancer une usine de fabrication de drones. Le royaume ambitionne de devenir le premier producteur africain de drones.

Akinci : Zoom sur le drone que le Maroc veut acquérir

Le Maroc serait en négociations avec la société turque Baykar pour l’acquisition de plusieurs drones de combat Akinci, dotés d’une capacité d’attaque air-air.

Le Maroc, un des importateurs majeurs d’armes israéliennes

Les Émirats arabes unis, le Bahreïn et le Maroc, qui ont normalisé leurs relations diplomatiques avec Israël dans le cadre des « Accords d’Abraham » figurent parmi les pays...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les avions F-35, un rêve inaccessible pour le Maroc ?

Plusieurs médias marocains et israéliens ont annoncé l’acquisition « imminente » par le Maroc des avions de combat américains F-35. Selon le Forum Far-Maroc, il ne s’agit en réalité que d’une rumeur « infondée ».

Espagne : Navantia démarre la construction du patrouilleur marocain

Les chantiers navals de Navantia, situés à Puerto Real et San Fernando, ont lancé lundi la construction d’un navire spécialisé pour la Marine espagnole, le “Poséidon”, ainsi que d’un patrouilleur hauturier destiné à la Marine Royale Marocaine.

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.

Armée marocaine : budget record et capacités renforcées

Le budget du ministère marocain de la Défense atteint le niveau record de 124,7 milliards de dirhams (12,2 milliards de dollars). Et, les Forces armées royales (FAR) prévoient de conclure des accords records pour renforcer leurs capacités.

Zones industrielles militaires : les grands projets du Maroc

Le Maroc s’active pour la mise en place d’une industrie de défense robuste. Il dévoile sa stratégie axée sur la création de zones industrielles.

Le Maroc équipe ses avions F-16 d’un blindage de pointe

Le Maroc a acquis un blindage de pointe auprès de la société américaine L3Harris Technologies spécialisée dans le matériel militaire de surveillance, les armes à énergie dirigée, la guerre électronique, pour ses avions F-16.

Le Maroc aurait réceptionné des drones SpyX israéliens

Les Forces armées royales (FAR) marocaines auraient réceptionné un lot de drones suicides SpyX développés par la société israélienne BlueBird Aero System.

Les F-16 Viper de Lockheed Martin bientôt en action au Maroc

Les 25 avions de combat américains F-16 VIPER fabriqués par le groupe américain Lockheed Martin sont en passe d’être livrés au Maroc.

Le Polisario craint toujours les drones marocains

Le Front Polisario craint de plus en plus les attaques par drone du Maroc au Sahara. Depuis la reprise en 2021 d’un conflit de faible intensité entre les deux parties, une vingtaine d’attaques ont été déjà enregistrées selon un rapport de l’ONU.

Que retenir de la visite de l’inspecteur de l’Artillerie des FAR en Israël ?

Le général de division Mohamed Benawali, inspecteur de l’Artillerie des Forces armées royales (FAR), s’est récemment rendu en Israël. Cette visite de travail s’inscrit dans le cadre du renforcement des relations de coopération militaire entre les FAR...