Du nouveau sur l’assassinat des touristes scandinaves au Maroc

30 septembre 2022 - 20h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

Une nouvelle audition a eu lieu devant la cour de cassation de Rabat dans le cadre de l’affaire de l’assassinat, en 2018, de deux touristes scandinaves dans la région d’Imlil.

La justice a rejeté le pourvoi en cassation de quatre accusés parmi les 24 poursuivis pour l’assassinat, en décembre 2018, de deux touristes scandinaves dans la région d’Imlil, rapporte le quotidien arabophone Al Akhbar. Mercredi dernier devant la chambre criminelle chargée des affaires du terrorisme, le président de l’audience a maintenu la peine de mort prononcée contre les trois accusés, Abdessamad Joud, Younes Ouziad et Rachid Afati. Quant à Abderrahmane Khayali, il a vu sa sentence aggravée à la peine de mort après une requête du parquet général. Il était condamné à la réclusion criminelle à perpétuité. Présente à l’audience, la mère de l’une des deux victimes a demandé à la cour d’exécuter celui qui a assassiné sa fille.

À lire : Meurtres d’Imlil : l’État condamné à verser 5 millions de dirhams

Le tribunal de première instance avait prononcé des jugements allant de 5 ans de prison ferme à la peine de mort pour quatre accusés, soit un total de 403 ans de prison à l’encontre de 24 accusés, parmi eux un ressortissant suisse. Des jugements approuvés en novembre 2019 par la chambre criminelle chargée des affaires du terrorisme près la cour d’appel de Salé. Deux ans plus tard, la cour de cassation avait rejeté le pourvoi en cassation des jugements de la peine de mort prononcés contre les deux principaux accusés dans les actes terroristes perpétrés contre les deux touristes scandinaves.

Sujets associés : Droits et Justice - Rabat - Imlil - Homicide

Aller plus loin

Meurtres d’Imlil : l’État condamné à verser 5 millions de dirhams

Le tribunal administratif de Marrakech a condamné l’État à verser 5 millions de dirhams à titre de dommages-intérêts aux ayants-droits de l’une des victimes des meurtres...

Double meurtre d’Imlil : la peine capitale confirmée contre les auteurs

Les trois principaux auteurs du double meurtre perpétré à Imlil en 2018, qui avaient attaqué en cassation leur jugement, se sont vus confirmer la peine capitale.

Assassinat de deux scandinaves au Maroc : le terroriste a avoué son crime

Hier jeudi 30 mai, à la reprise de son procès à Salé, Abdessamad Ejjoud, 25 ans et chef présumé d’une cellule djihadiste est passé aux aveux. Il a notamment reconnu avoir...

Ces articles devraient vous intéresser :

Vers une révolution des droits des femmes au Maroc ?

Le gouvernement marocain s’apprête à modifier le Code de la famille ou Moudawana pour promouvoir une égalité entre l’homme et la femme et davantage garantir les droits des femmes et des enfants.

Le droit des femmes à l’héritage, une question encore taboue au Maroc

Le droit à l’égalité dans l’héritage reste une équation à résoudre dans le cadre de la réforme du Code de la famille au Maroc. Les modernistes et les conservateurs s’opposent sur la reconnaissance de ce droit aux femmes.

Maroc : utilisation frauduleuse de l’autorisation de polygamie

Le premier président de la Cour de cassation et président délégué du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ), Mohamed Abdennabaoui, a mis en garde les présidents des tribunaux contre l’utilisation frauduleuse de l’autorisation de polygamie.

Les avocats marocains passent à la caisse

Les avocats marocains doivent désormais s’acquitter d’une avance sur l’impôt sur le revenu ou sur les sociétés au titre de l’exercice en cours auprès du secrétaire–greffier à la caisse du tribunal pour le compte receveur de l’administration fiscale....

Deux fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone en prison

Accusés de détournement de fonds, deux anciens fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone ont été placés en détention, mercredi, par le procureur général du Roi près du tribunal des crimes financiers de Rabat.

Des ennuis judiciaires pour deux anciens ministres (15 milliards de DH en jeu)

L’Association marocaine de la protection des deniers publics vient de déposer une plainte devant la justice contre deux anciens ministres de la Jeunesse et des sports et d’autres responsables pour avoir dilapidé environ 15 milliards de dirhams.

Plaintes de MRE : 96 % de satisfaction selon le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire

En 2022, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) a traité près de 96 % des doléances présentées par les Marocains résidant à l’étranger (MRE), selon un rapport de l’institution. Sur un total de 527 plaintes déposées, 505 ont été traitées par...

Le chanteur Adil Miloudi recherché par la police

Le célèbre chanteur marocain Adil El Miloudi est sous le coup d’un mandat d’arrêt pour avoir, dans une vidéo, menacé des fonctionnaires de police.

Maroc : Abdelali Hamieddine, ancien parlementaire, condamné pour meurtre

La Cour d’appel de Fès a rendu son verdict dans l’affaire de l’ex-parlementaire Abdelali Hamieddine, qui vient d’être condamné à une peine de 3 ans de prison ferme.

Un ancien ministre interdit de quitter le Maroc après ses propos sur le roi Mohammed VI

Les autorités marocaines ont interdit à l’ancien ministre Mohamed Ziane de quitter le royaume, après ses déclarations contre le roi Mohammed VI dont il dénonçait l’absence prolongée.