Maroc : 200 000 élèves ont quitté le privé pour le public

18 octobre 2020 - 21h30 - Ecrit par : Bladi.net

Le taux des élèves dans les établissements d’enseignement privés a chuté lors de cette rentrée scolaire. A cause de la pandémie, plus de 200 000 élèves ont quitté les établissements privés pour s’inscrire dans les écoles publiques.

La pandémie du coronavirus a entraîné un exode massif des élèves du privé vers le public. Si avant, la tendance consistait à s’inscrire dans les établissements privés, cette fois-ci, ce sont les établissements d’enseignement privés qui subissent le coup. Les parents d’élèves ont dû déplacer leurs enfants des établissements d’enseignement privés vers les écoles publiques. Cette situation découle du fait que les revenus mensuels des parents se sont effondrés. Les statistiques officielles indiquent que «  55% des revenus des familles marocaines ont été affectés par les répercussions de la pandémie de Covid-19  », a déclaré Fouad Benchekroun, président de l’instance nationale des établissements de l’enseignement et de la formation privés au Maroc, rapporte Hespress.

Une partie de la population a donc procédé au transfert de leurs enfants vers les écoles publiques pour réduire les dépenses. Mais cet exode a affecté également les établissements publics. On peut évoquer le fait que la capacité d’accueil dans la formation publique qui souffrait déjà d’une surpopulation dans ses départements scolaires et universitaires le soit davantage, a souligné Fouad Benchekroun.

«  Au niveau de toutes les villes marocaines, on constate que le pourcentage d’élèves qui a quitté les écoles privées avoisine les 20%, ce qui représente environ 200 000 élèves. Avec cet indicateur, il faut craindre que la qualité des résultats scolaires prenne un coup, a-t-il souligné.

Avec ce phénomène d’exode, il faut craindre les risques de faillite pour les établissements d’enseignement privés. Le gouvernement doit agir au plus vite, pour trouver une issue à cette situation.

Tags : Education - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Coronavirus : situation inquiétante au lycée Lyautey de Casablanca

Les contaminations au Coronavirus au lycée Lyautey de Casablanca s’enchaînent. Face à cette situation, la direction de cet établissement français a avisé les parents d’élèves de...

Covid-19 : la rentrée retardée pour plus de 2000 établissements scolaires au Maroc

Tous les élèves n’ont pas repris normalement les classes le 7 septembre comme annoncé par le ministère de l’Éducation nationale. Près d’un million d’élèves se retrouvent à la maison...

De nouvelles sanctions pour décourager la vente des manuels scolaires dans les écoles privées

Une proposition de loi a été présentée par le groupe parlementaire du PJD. Elle vise à durcir les sanctions contre les responsables d’écoles privées qui s’adonnent (encore) au...

Le Maroc a fermé 200 écoles à cause du coronavirus

Plus de 200 établissements scolaires, soit un effectif de 128 599 élèves ont été fermés, mardi au Maroc. A l’origine de cette décision, la découverte de cas testés positifs au...

Nous vous recommandons

Kostal délaisse Barcelone pour le Maroc

Le fabricant de composants pour véhicules électriques, Kostal, prévoit de poursuivre le transfert de production de son usine située dans la province de Barcelone vers l’usine du Maroc où les coûts sont moins...

Affaire « Ouassim et Sabrina » : les familles des victimes devront encore patienter

La chambre du conseil de Bruxelles n’a pas rendu, ce lundi 2 août, une décision concernant l’affaire « Ouassim et Sabrina », deux jeunes décédés en mai 2017 dans une course-poursuite avec la police. Les familles des victimes devront patienter jusqu’au 13 août...

Abdelmadjid Tebboune répond au roi Mohammed VI

Le président algérien Abdelmadjid Tebboune attend la réaction du Maroc après que l’Algérie a rappelé son ambassadeur pour consultation. Une décision qui faisait suite au soutien d’Omar Hilale, représentant permanent du royaume auprès des Nations Unies, au «...

Hirak du Rif : la Cour de cassation rend sa décision définitive

A moins d’une solution politique, Nasser Zefzafi purgera les 20 ans de prison ferme prononcés par la chambre criminelle le 28 juin 2018 et confirmés par la Cour d’appel de Casablanca en avril 2019. Vendredi dernier, la Cour de cassation de Rabat a...

Eric Zemmour lance un appel aux Musulmans de France

Le désormais candidat à la présidentielle 2022, Eric Zemmour a lancé un appel aux musulmans de France. Un appel qui fait polémique.

« On ne peut pas condamner un peuple pour un illuminé »

Stella, la fille de Christiane F., la retraitée française de 79 ans, tuée sur un marché de la ville de Tiznit près d’Agadir le 15 janvier dernier, exprime sa gratitude au gouvernement marocain, qui « a tout fait pour venir en aide » à sa...

Royaume-Uni : Un Marocain évoque la « plus grosse erreur de sa vie »

Abderrahmane Fadil, 60 ans, professeur de sciences d’origine marocaine résidant à Bradford, au Royaume-Uni dit avoir commis la « plus grosse erreur de sa vie » en refusant de se faire vacciner contre le Covid-19. Il a frôlé la mort après avoir attrapé le...

Les autorités font fermer un hôtel à Marrakech

À Marrakech, les autorités locales ont procédé à la fermeture d’un hôtel pour violation des mesures sanitaires édictées afin de freiner la propagation du Covid-19 dans le royaume. Il est reproché à l’établissement hôtelier d’avoir organisé une pool-party, le 29...

Médecins étrangers : quels pays ciblés par le Maroc ?

Le Maroc va prochainement accueillir sur son sol les premiers médecins étrangers. Le cadre légal existe déjà avec l’adoption d’une nouvelle loi relative à l’exercice de la médecine, notamment, les dispositions concernant la facilitation des conditions d’accès...

Mosquée d’Assuna à Casablanca : le ministère réagit à la polémique

Les travaux de rénovation en cours à la mosquée d’Assuna à Casablanca concernent un minimum de modifications et sont respectueux de l’intégrité structurale et architecturale du bâtiment, selon le ministère des...