La FAO met le Maroc en garde contre les émeutes de la faim

17 août 2012 - 13h08 - Economie - Ecrit par : J.L

L’organisation des Nations Unies pour l’agriculture et l’alimentation (FAO) vient de mettre en garde les pays du Maghreb Arabe, notamment le Maroc, contre les risques de manifestations sociales contre la faim, en raison de l’envolée brutale des prix des produits alimentaires de base.

Les experts de la FAO indiquent dans un rapport publié la semaine dernière, que l’indice du prix des céréales a bondi de 17% en un mois, atteignant 213 points, soit 10% de moins que le record enregistré en février 2011, en plein printemps arabe.

Depuis la mi-juin, les bourses des matières agricoles s’enflamment en raison de la sécheresse qui sévit aux Etats-Unis, et de la baisse de 25% des récoltes en Russie. En plus des céréales, les prix du sucre, des huiles, de la viande et des produits laitiers ont marqué une hausse de 6% en juillet. Seul le prix du riz n’a pas changé en raison des bonnes récoltes.

La FAO se montre très pessimiste dans son rapport, brossant un tableau sombres de l’économie mondiale dans les prochains mois, et prédisant une vague de protestations sociales dans des pays comme le Maroc, l’Algérie, l’Egypte, la Mauritanie et les pays du Sahel.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Russie - États-Unis - Manifestation - Pauvreté - FAO - Alimentation

Aller plus loin

Maroc : la malnutrition passe sous la barre des 4%

Les efforts du Maroc pour réduire et éliminer la malnutrition sont reconnus par Florence Roll, représentante de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et...

Moins de Marocains en sous nutrition dans le Royaume

Le Maroc occupe la 42ème position sur 117 dans le classement des pays les plus et moins concernés par la sous-nutrition dans le monde. C’est ce que révèle le Rapport de l’Indice...

Ces articles devraient vous intéresser :

Interdiction d’abattage des vaches laitières : le gouvernement s’explique

Face à une polémique qui enfle, le gouvernement a apporté des clarifications concernant la décision d’interdiction d’abattre les vaches laitières.

Maroc : l’huile d’olive devient un luxe

Au Maroc, le prix de l’huile d’olive augmente fortement. En cause, la sécheresse et les vagues de grande chaleur qui ont touché la production de ce petit fruit indispensable aux saveurs des mets des Marocains.

Maroc : explosion des exportations de produits alimentaires et maritimes

Les exportations des produits alimentaires agricoles et maritimes ont connu un boom en 2022 pour dépasser les 80 milliards de dirhams (MMDH). Un record.

Maroc : une flambée inquiétante du prix de la volaille et des oeufs

Au Maroc, les prix de la volaille et des œufs s’envolent au grand dam des consommateurs. Quelles en sont les causes ?

Le Maroc, gardien de la sécurité alimentaire mondiale

Le Maroc possède 70 % des réserves mondiales de phosphate, un minerai utilisé pour produire les engrais alimentaires. De quoi faire du royaume un garant de la sécurité alimentaire mondiale.

Hausse historique du prix du gaz au Maroc, une première en 30 ans

La bonbonne de gaz vendue au Maroc devrait voir son prix augmenter progressivement pendant trois ans, vient de révéler le Premier ministre Aziz Akhannouch.

Pénurie de lait : les éleveurs marocains lancent un cri de détresse

Touchés de plein fouet par la sécheresse->95421 et surtout l’augmentation du coût de l’élevage, les éleveurs réclament une aide urgente à l’État, en vue de faire face à la pénurie de lait que connait le royaume.

Maroc : une aide versée aux familles

Comme annoncé, l’aide prévue pour les familles marocaines dans le besoin sera versée par le gouvernement. Celle-ci devrait intervenir sous peu. Quel montant ? quand est-ce qu’elle sera versée ?

Maroc : le roi Mohammed VI annonce des aides directes aux plus pauvres

Le Roi Mohammed VI, dans un discours prononcé à l’ouverture de la session parlementaire, a fait part de l’introduction d’un programme d’aide sociale à la fin de l’année 2023.

« Ain Ifrane » vendue

La société Mutandis vient de conclure un contrat de cession avec la Société des Boissons du Maroc (SBM), en vue de l’acquisition de « Ain Ifrane ». Montant de la transaction : 380 millions de dirhams.