Enlèvement et séquestration à Nador

20 janvier 2021 - 15h10 - Maroc - Ecrit par : G.A

Sept personnes ont été arrêtées par les éléments de la brigade de la police judiciaire au district provincial de sûreté à Nador pour leurs liens présumés dans une affaire d’escroquerie, dont ont été victimes des candidats à l’émigration clandestine. Elles ont également été arrêtées pour enlèvement, séquestration avec violence et demande de rançon.

Tout est parti d’une plainte déposée par une personne dont le frère a été enlevé et séquestré dans une maison au quartier Igounaf. Selon la plainte déposée auprès des services de sûreté à Nador, les ravisseurs ont demandé une rançon de 40 000 DH, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

La police a procédé à la libération de la victime, ainsi qu’à l’interpellation de cinq personnes suspectées de l’avoir séquestrée et violentée. C’est après des recherches et investigations, que la police s’est rendu compte que les mis en cause, tous des candidats à l’émigration illégale, ont enlevé la victime présumée et demandé une rançon à son frère. Ils ont voulu se venger pour avoir été victimes d’escroquerie et de promesses fictives d’émigrer illégalement de la part de la personne séquestrée et de son frère.

Toutes les personnes arrêtées ont été placées en garde à vue à la disposition de l’enquête ouverte pour élucider les tenants et aboutissants de cette affaire et déterminer les éventuelles ramifications de cette activité criminelle, souligne la DGSN.

Sujets associés : Nador - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Séquestration - Kidnapping - Arrestation

Aller plus loin

Rançon, séquestration et kidnapping

Sept personnes ont été arrêtées par les éléments de la police judiciaire de Guelmim, sur des informations fournies par les services de la Direction générale de la surveillance...

De riches Marocains ciblés par des réseaux criminels en Espagne

La Garde civile d’Algésiras a procédé au démantèlement d’un réseau criminel spécialisé dans le kidnapping de riches marocains résidant en Espagne, exigeant de leurs familles le...

Enlèvement et séquestration à Ksar El Kébir

La DGSN a annoncé l’interpellation par les éléments de police judiciaire de Ksar EL Kébir, d’un individu soupçonné d’enlèvement et de séquestration d’une femme de 39 ans.

Une affaire de séquestration et de viol secoue Benslimane

La police judiciaire de Benslimane a arrêté un homme accusé d’avoir séquestré et violé une serveuse de 28 ans. L’homme, âgé d’une trentaine d’années, a été envoyé devant le...

Ces articles devraient vous intéresser :

Dispositif exceptionnel pour le nouvel an au Maroc

La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) s’active pour garantir la sécurité des Marocains à l’occasion du nouvel an 2023. D’ores et déjà, il a été procédé à la mise en place d’un dispositif de sécurité spécial.

Le Maroc renforce le contrôle dans les aéroports

Le Maroc a décidé de renforcer son système de contrôle des passagers dans les aéroports. Cette procédure sera désormais complétée par l’analyse de données électroniques envoyées avant l’arrivée à destination des passagers.

La police marocaine et Facebook lancent « Alerte-enlèvement »

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) met en place actuellement un nouveau système de protection de la sécurité des citoyens, des résidents et des étrangers. Il s’agit d’un programme innovant et intégré d’alerte et de recherche des...

Interpol : les 11 Marocains les plus recherchés de la planète

Onze Marocains sont actuellement recherchés par l’organisation de la police internationale : Interpol. Ces individus, sous le coup de mandats internationaux, sont accusés de crimes et délits graves.

La douane marocaine va renforcer la lutte contre la fraude en 2023

Le projet de loi de Finances (PLF) 2023 prévoit de nouvelles mesures douanières visant à lutter contre la fraude.

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) annonce avoir programmé pour le mois de septembre, plusieurs concours en vue de recruter 6 000 agents de différents grades.

Le chanteur Adil Miloudi recherché par la police

Le célèbre chanteur marocain Adil El Miloudi est sous le coup d’un mandat d’arrêt pour avoir, dans une vidéo, menacé des fonctionnaires de police.

Maroc : des nominations à la direction de la sécurité des Palais et Résidences royaux

Le directeur général de la Sûreté territoriale (DGST), Abdellatif Hammouchi a procédé à une nouvelle série de nominations, notamment au sein de la direction de la sécurité des Palais et Résidences royaux.

Abdellatif Hammouchi donne des nouvelles priorités à la police en 2023

Afin de réussir sa mission en 2023, la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a défini de nouvelles priorités qui ont été dévoilées, jeudi, lors de la réunion organisée au siège de l’institution.

Maroc : la DGSN fait un cadeau à des policiers

Fidèle à sa tradition, Abdellatif Hammouchi, directeur général du pôle DGSN-DGST, octroie un soutien financier d’exception aux policiers et employés confrontés à des traitements médicaux coûteux pour des affections graves.