L’enquête du HCP sur les MRE

26 mars 2008 - 19h02 - Ecrit par : L.A

La communauté des Marocains résidant à l’étranger, qui s’élève à environ 3,18 millions de personnes avec 54,6 pc d’hommes et 45,4 de femmes, est appelée à connaître plus de mixité en raison notamment de la féminisation croissante de la population active, estime un enquête menée par le Haut Commissariat au Plan.

La structure par sexe des MRE chefs de ménage migrants est constituée de 94,1 pc d’hommes contre 5,9 pc seulement de femmes, précise le HCP, qui vient de publier les résultats de son enquête sur "l’insertion socio-économique des MRE dans les pays d’accueil", réalisée en 2005 sur un échantillon de 2.832 chefs de ménage marocains résidant à l’étranger.

L’âge moyen des MRE a tendance à s’élever. De 20 ans dans les années 60, il est passé à 23 ans dans les années 80 avant de grimper à 28 ans dans les années 2000, indique le HCP, qui souligne que l’âge moyen actuel des chefs de ménage migrants enquêtés est de 42,3 ans, une moyenne qui reflète une pyramide des âges essentiellement répartie entre 30 et 60 ans.

Selon l’enquête, 63,7 pc des MRE avaient émigré à l’étranger il y a au moins 15 ans et environ le tiers, soit 36,2 pc, résidait à l’étranger il y a moins de 15 ans, dont sept sur dix ont une ancienneté migratoire inférieure à 5 ans.

Il ressort également de l’enquête du HCP que 85,6 pc des chefs deménage migrants sont mariés, 11,4 pc sont des célibataires, 2,2 pc sont des divorcés et 0,8 pc sont des veufs. La ventilation de l’ensemble des MRE âgés de 15 ans et plus selon l’état matrimonial et l’âge, montre qu’une proportion importante de la population migrante des deux sexes est mariée (62,9 pc), 35,4 pc sont des célibataires, 1,1 pc sont des divorcés et 0,6 pc sont des veufs.

La communauté des MRE est également marquée par sa jeunesse. L’âge moyen de cette communauté est de 26,3 ans (27,7 ans pour les hommes contre 24,7 pour les femmes). Selon les groupes d’âges fonctionnels, les MRE se répartissent à raison de 68,2 pc pour les 15-59 ans (avec 68,8 pc pour les hommes et 67,4 pc pour les femmes) et 29 pc pour les moins de 15 ans (26,9 pc pour les hommes et 31,5 pc pour les femmes).

Concernant l’insertion des MRE par l’éducation et la formation, il ressort de l’étude une nette évolution du niveau de scolarisation des MRE chefs de ménage. Parmi ces derniers, 17,7 pc n’ont aucun niveau d’instruction, 18,5 pc ont le niveau primaire, 39,2 ont un niveau secondaire et 19,8 pc ont un niveau universitaire.

L’enquête montre également une faible adéquation entre l’éducation et l’emploi et un faible accès des MRE employés à la formation professionnelle. En effet, 42,4 des MRE chefs de ménage affirment que l’emploi qu’ils occupent ne correspond pas du tout à leur formation, 27,8 pc des sondés qualifient cette adéquation de moyenne et seulement 29,9 pc estiment que leur emploi est en parfaite relation avec leur formations et diplômes.

De plus, l’enquête révèle que les MRE chefs de ménage employés accèdent peu à la formation professionnelle. 70,3 pc d’entre eux déclarent n’avoir jamais suivi une formation professionnelle, contre 30,7 pc qui affirment le contraire.

Pour ce qui est de l’insertion des MRE par l’accès au marché du travail des pays d’accueil, la même enquête révèle que le taux d’activité de l’ensemble des MRE âgés de 15 ans et plus est de 57,1 pc (74,6 pc pour les hommes et 34,7 pc pour les femmes).

Ces chiffres, estime le HCP, dénotent une participation limitée des femmes au marché du travail des pays d’accueil. Le taux de chômage, qui s’élève à 8,2 pc pour les MRE enquêtés, affecte plus les femmes (12,9 pc) que les hommes (6,5 pc).

Il ressort de la répartition des MRE actifs selon les professions principales que près de 71 pc sont employés dans des professions de faible qualification. Les professions nécessitant des niveaux élevés de qualification ne sont exercées que par 7,5 pc des MRE actifs. Le reste des professions occupe 21,5 pc des MRE actifs.

Selon le statut professionnel des MRE, le salariat reste dominant avec près de 90 pc, les employeurs et les indépendants représentent près de 9,4 pc, précise l’enquête, ajoutant que 27 pc des MRE actifs salariés sont des femmes.

L’analyse des liens économiques et sociaux des MRE avec le Maroc et les pays d’accueil fait ressortir que 56,4 pc des chefs de ménage enquêtés ont réalisé au moins un investissement au Maroc ou aux pays d’accueil, soit un nombre moyen d’investissement par ménage de 0,78 pc.

Ces ménages consacrent l’essentiel de leurs investissements, dont les deux tiers ont été réalisés au Maroc, à l’immobilier (81,4 pc) et au commerce (8,4 pc). Les secteurs de l’industrie, de l’agriculture et du tourisme n’en totalisent que 5,3 pc.

L’analyse des intentions d’investissement des MRE au Maroc montre que 60,3 pc des MRE, chefs de ménage, envisagent de réaliser des investissements dans leur pays d’origine, que 53,7 pc de ceux qui ont déjà investi au Maroc et 65,5 de ceux qui ne l’ont pas encore fait comptent y investir.

Interrogés sur les incitations dont ils souhaiteraient bénéficier pour investir au Maroc, les MRE chefs de ménage insistent en priorité sur les facilités administratives (42,4 pc des déclarations), les facilités d’accès au crédit (18,5 pc), les encouragements fiscaux (12,6 pc), la transparence et la lutte contre la corruption (8,9 pc), l’accueil, l’orientation et le renseignement (6 pc), l’infrastructure (5,5 pc) et l’aide technique et technologique (1,5 pc).

Tags : Vote MRE - Transferts des MRE - Intégration - Haut Commissariat au Plan (HCP) - Enquête - Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) - Immigration - Double nationalité - Opération Marhaba 2022

Nous vous recommandons

L’Espagne appelle ses ressortissants à quitter le Maroc

Les Espagnols se trouvant encore au Maroc sont invités à planifier leur retour, en raison de la fermeture des frontières par le royaume.

Fin d’un ramadan particulièrement meurtrier au Maroc

Des individus non encore identifiés sont des auteurs présumés de deux meutres commis dans les communes de Moulay Abdallah et Oulad Rahmoune vers la fin du ramadan et le jour de la célébration de l’Aïd...

Le Maroc, pays le plus influent du Maghreb

Le Maroc figure dans le top 3 des pays africains les plus influents au monde. C’est ce que révèle une étude menée par un cabinet britannique.

L’Algérie répond au Maroc : une menace de guerre à peine voilée

La réaction de l’Algérie était attendue après la note adressée à la présidence azérie du Mouvement des Non-Alignés (MNA) et à l’ensemble des membres par l’ambassadeur Représentant permanent du Maroc à l’ONU, Omar Hilale. Ce dernier se disait « profondément étonné...

Mariage d’Arnaud Montebourg et Amina Walter

Arnaud Montebourg, candidat à la présidentielle de 2022 en France, se marie ce samedi 2 octobre 2021, avec sa compagne d’origine marocaine, Amina Walter.

La Citroën Ami « made in Morocco » fête son premier anniversaire

La Citroën Ami fabriquée au Maroc souffle sa première bougie. Le constructeur automobile français savoure le succès de son quadricycle électrique à bas prix.

Guerre des Six jours : Comment le Maroc a joué un rôle clé dans la victoire d’Israël

Le Maroc a joué un rôle clé dans la victoire d’Israël lors de la guerre des Six jours qui opposa l’État hébreu à l’Égypte en juin 1967. Comment le royaume a-t-il aidé Tel Aviv ?

La France appelle le Maroc et l’Algérie au dialogue

La décision de l’Algérie de rompre ses relations diplomatiques avec le Maroc continue de susciter des réactions. Après la Ligue arabe, c’est au tour de la France d’appeler les deux pays « au dialogue...

L’Algérie veut construire un gazoduc avec le Nigeria pour contrer le Maroc

L’Algérie, le Nigeria et le Niger ont signé un accord pour la construction d’un gazoduc transsaharien qui fournira du gaz à l’Europe. Un projet qui risque d’anéantir les efforts du Maroc qui travaille depuis des années pour la création d’un gazoduc avec le...

Aïd Al-Adha au Maroc : combien coûte un mouton ?

À la veille de l’Aïd Al-Adha, les Marocains sont focalisés sur l’achat du mouton et surtout son prix. Le ministère de l’Agriculture a donné les nouvelles provenant des points de ventes du bétail.