Enquête après plusieurs suicides « suspects » à l’hôpital psychiatrique de Tanger

6 avril 2023 - 17h50 - Maroc - Ecrit par : P. A

Le parquet de Tanger a décidé d’ouvrir une enquête sur les dix suicides « douteux » enregistrés en une année à l’hôpital psychiatrique Errazi de Tanger. Les corps de certaines victimes portaient des hématomes au niveau de la tête et des marques de strangulation.

Ces dix suicides intervenus à l’hôpital psychiatrique Errazi de Tanger ont suscité l’ouverture d’une enquête judiciaire. Selon certaines sources, l’un des pensionnaires du centre psychiatrique serait à l’origine de cette tuerie maquillée en suicide, rapporte le quotidien Al Akhbar, notant que la plupart des patients « suicidés » avaient des hématomes au niveau de la tête et des traces de strangulation.

À lire : En une semaine, deux suicides dans les prisons marocaines

Mais l’absence de caméras de surveillance à l’intérieur des lieux où ont été découverts les corps inanimés des victimes, n’a pas permis aux enquêteurs de vérifier cette hypothèse. Ils ont également eu beaucoup de mal à collecter des informations dans le centre, les patients étant des malades mentaux qui comprennent difficilement les questions qui leur sont posées et ne donnent pas des réponses exploitables.

À lire : Après le suicide de Yassine Rachid, sa famille exige une enquête

Le parquet a attiré l’attention de la direction de l’hôpital sur la nécessité d’installer des caméras dans tous les services du centre afin de faciliter le travail des enquêteurs. Par ailleurs, l’hypothèse de l’existence d’un tueur dans les rangs des pensionnaires n’a pas été écartée, même si la direction du centre considère ces décès comme des « chutes accidentelles ». Certains appellent à une véritable réforme du centre psychiatrique pour davantage assurer la sécurité des pensionnaires.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Tanger - Santé - Enquête - Suicide

Aller plus loin

Maroc : Enquête sur un suicide mystérieux près de Tinghir

Un homme de 60 ans s’est suicidé par pendaison dans le village d’Aït Oudinar, dans la province de Tinghir, dans des circonstances mystérieuses. Les gendarmes mènent une enquête...

Le Maroc, l’un des pays à fort taux de suicide au monde, selon l’OMS

Le Maroc fait partie des pays ayant les taux de suicide les plus élevés au monde, selon les chiffres compilés par Our World in Data, sur la base des données 2019 de...

Maroc : drame dans une mosquée près de Marrakech

Drame dans la région de Marrakech où un muezzin, qui officiait dans un douar, a mis fin à ses jours. On ignore pour l’instant les raisons de ce passage à l’acte.

Casablanca : de nouvelles révélations sur les patients devenus aveugles

L’enquête ouverte sur l’affaire des injections, qui ont fait perdre la vue à des patients de l’hôpital du 20 août 1953 de Casablanca, et confiée à la Brigade nationale de la...

Ces articles devraient vous intéresser :

West Ham : Nayef Aguerd encore blessé

Alors qu’il venait de faire son retour sur le terrain après plusieurs semaines d’absence pour blessure, Nayef Aguerd s’est à nouveau blessé samedi lors du match qui opposait West Ham à Chelsea.

Ramadan et diabète : un mois sacré sous haute surveillance médicale

Le jeûne du Ramadan, pilier de l’islam, implique une abstinence de boire et de manger du lever au coucher du soleil. Si ce rite revêt une importance spirituelle majeure pour les fidèles, il n’en demeure pas moins une période à risque pour les personnes...

Marocains du monde : est-il interdit d’introduire des médicaments au Maroc ?

Les services de la Douane marocaine interdisent l’introduction au Maroc de médicaments, sauf pour les besoins personnels. A cet effet, certaines dispositions doivent scrupuleusement être respectées.

Le Maroc pleure la mort de la "fille de la lune" Fatima Ezzahra Ghazaoui

Fatima Ezzahra Ghazaoui, 31 ans, star marocaine des réseaux sociaux, a perdu son combat contre la Xeroderma pigmentosumn, une maladie génétique rare à l’origine d’une hypersensibilité aux rayonnements ultraviolets, qui interdit toute exposition au soleil.

Chèque de garantie : ce scandale marocain

La conseillère parlementaire du parti de l’Union Nationale du Travail au Maroc (UNTM), Loubna Alaoui, a adressé une question orale au gouvernement sur la persistance de certaines pratiques illégales dans les cliniques privées, notamment l’exigence d’un...

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Covid-19 : les Marocains désertent les centres de vaccination

Au Maroc, ce n’est plus la grande affluence dans les centres de vaccination. La stabilité de la situation épidémiologique semble expliquer ce désintérêt des Marocains pour la vaccination contre le Covid-19.

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.

Le Covid-19 se rappelle au bon souvenir des Marocains

Après une période d’accalmie, le Maroc fait désormais face à une hausse des contaminations au Covid-19. Le ministère de la Santé a exprimé ses inquiétudes appelant les Marocains à respecter les recommandations.

Diabète : les précautions pour passer un mois de Ramadan en toute sérénité

Le mois de Ramadan est un mois sacré pour les musulmans. Néanmoins, quelques précautions sont à suivre scrupuleusement par certaines personnes à risque souffrant de maladies chroniques, telles que le diabète.