Recherche

L’Espagne se « réarme » face au Maroc

© Copyright : DR

5 juin 2021 - 20h20 - Monde - Par: A.P

La souveraineté de l’Espagne serait menacée par le Maroc qui revendiquerait les enclaves de Ceuta et Melilla, indique un rapport de l’armée et du ministère espagnol de la Défense qui appelle à renforcer les installations de communication et les contrôles au niveau de ces territoires.

« Une mauvaise communication dans ce domaine met en danger la souveraineté de ces territoires », avertit le rapport produit par la Direction générale des systèmes d’information, des télécommunications et de l’assistance technique de l’armée et auquel Vozpópuli a eu accès. L’organisme demande l’installation en urgence de trois antennes de relais de communication dans le détroit, et précisément au rocher d’Al Hoceïma), Vélez de la Gomera et l’île d’Isabelle, afin de préserver l’intégrité territoriale de l’Espagne.

A lire : La modernisation de l’armée marocaine fait-elle peur à l’Espagne ?

Cette action est « nécessaire » en raison de la difficulté de « contrôler » la couverture de la zone et de garantir une « bonne communication » dans la région, explique le document qui souligne l’urgence d’installer ces relais afin d’éviter des « problèmes de contrôle du territoire ». Les trois antennes, qui font l’objet d’un avis d’appel à manifestation d’intérêt pour un montant total de, 130 000 euros, doivent avoir une hauteur minimale de neuf mètres et être munies de mécanismes de levage automatiques et manuels. Ils doivent aussi être en mesure de supporter un poids minimum de 150 kilos et résister aux fortes rafales de vent et aux températures extrêmes.

A lire : Ceuta et Melilla appelées à « prendre les armes » contre le Maroc

Le document de passation des marchés a été signé le 26 mai, en pleine crise diplomatique entre le Maroc et l’Espagne, provoquée par l’accueil de Brahim Ghali en Espagne, à laquelle s’est ajoutée une crise migratoire survenue après l’entrée massive de migrants à Ceuta. Cette dernière crise a contraint l’Espagne à renforcer l’effectif de la police et de la garde civile au niveau des frontières de la ville autonome où une présence constante est maintenue.

Les menaces marocaines sur ces territoires remontent à l’été 2002 où un groupe de soldats du royaume ont pris l’île du Persil (Ilôt Laila) et hissé le drapeau marocain. Une intervention militaire espagnole a fini par déloger ces troupes et à rester sur l’île pour éviter sa réoccupation.

Mots clés: Ceuta (Sebta) , Espagne , Immigration clandestine , Télécoms , Melilla
Ces articles peuvent vous intéresser

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact