Espagne : un « dangereux criminel marocain » activement recherché

4 avril 2022 - 18h20 - Espagne - Ecrit par : A.P

Le Marocain Abdelillah Touzni, dit « Le Toui », est un « dangereux criminel » accusé de vols présumés sur six personnes qu’il a droguées avant de les déposséder de leurs biens dans des boîtes de nuit. Il risque plus de 25 ans de prison.

Considéré comme le roi du burundanga, l’homme qui drogue ses victimes avant de les dépouiller, ne s’est pas présenté au procès de six d’entre elles qui ont porté plainte contre lui. Il risque plus de 25 ans de prison pour vols présumés, fait savoir ABC.

L’enquête menée par l’unité de police judiciaire relevant du tribunal de la Plaza de Castilla (Madrid), a permis d’établir les faits et de prouver la culpabilité du Marocain qui est activement recherché. Un mandat d’arrêt a été émis contre lui.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Droits et Justice - Vol

Aller plus loin

La police marocaine part à la recherche d’un dangereux criminel en Italie

Dans le viseur des autorités marocaines depuis plusieurs années, un homme a été interpellé en Italie. Une brigade de la police judiciaire de Beni Mellal est partie, jeudi, à sa...

Un criminel recherché par le Maroc arrêté à Barcelone

Les Mossos d’Esquadra ont arrêté à Martorell (Barcelone) un homme de 46 ans activement recherché par le Maroc pour trafic d’êtres humains. Il est accusé d’avoir fait entrer...

Un Marocain « dangereux » recherché par la Belgique arrêté à Sebta

Un homme d’origine marocaine résidant en Espagne, recherché pour homicide et délit sexuel en Belgique, a été appréhendé ce mardi matin à la gare maritime de Ceuta. Il...

Le Maroc extrade un dangereux criminel espagnol évadé de la prison de Madrid

Interpellé à Tétouan le 29 mars dernier, un dangereux criminel espagnol vient d’être extradé en Espagne par les autorités marocaines. Il s’était évadé de la prison de Madrid le...

Ces articles devraient vous intéresser :

Des ennuis judiciaires pour deux anciens ministres (15 milliards de DH en jeu)

L’Association marocaine de la protection des deniers publics vient de déposer une plainte devant la justice contre deux anciens ministres de la Jeunesse et des sports et d’autres responsables pour avoir dilapidé environ 15 milliards de dirhams.

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Maroc : vers l’égalité des sexes dans les contrats de mariage

Le ministre marocain de la Justice, Abdellatif Ouahbi, a réaffirmé son engagement en faveur de l’égalité entre les sexes lors de la conclusion de contrats de mariage et autres actes juridiques.

Maroc : utilisation frauduleuse de l’autorisation de polygamie

Le premier président de la Cour de cassation et président délégué du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ), Mohamed Abdennabaoui, a mis en garde les présidents des tribunaux contre l’utilisation frauduleuse de l’autorisation de polygamie.

Maroc : révocation en vue des députés poursuivis par la justice

Les députés poursuivis par la justice pour détournement ou dilapidation de fonds au Maroc pourraient être déchus de leurs mandats. La Chambre des représentants s’apprête à voter des amendements dans ce sens.

Le harcèlement sexuel des mineures marocaines sur TikTok dénoncé

Lamya Ben Malek, une militante des droits de la femme, déplore le manque de réactivité des autorités et de la société civile marocaines face aux dénonciations de harcèlement sexuel par des mineures sur les réseaux sociaux.

Maroc : plus de droits pour les mères divorcées ?

Au Maroc, la mère divorcée, qui obtient généralement la garde de l’enfant, n’en a pas la tutelle qui revient de droit au père. Les défenseurs des droits des femmes appellent à une réforme du Code de la famille pour corriger ce qu’ils qualifient...

Mohamed Ihattaren risque d’aller en prison

L’avocat de Mohamed Ihattaren, Hendriksen, confirme que le joueur d’origine marocaine est poursuivi en justice pour légère violence envers sa fiancée Yasmine Driouech en février dernier. La date de l’audience n’est pas encore connue.

Un député marocain poursuivi pour débauche

Le député Yassine Radi, membre du parti de l’Union constitutionnelle (UC), son ami homme d’affaires, deux jeunes femmes et un gardien comparaissent devant la Chambre criminelle du tribunal de Rabat.

Le Maroc cherche à mettre fin au mariage des mineures

En réponse à une question orale à la Chambre des Conseillers, le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi a renouvelé ce lundi 28 novembre, son engagement à mettre un terme au mariage des mineures.