Etats-Unis : un Maroco-Américain prend 10 ans pour son passage en Syrie

15 juin 2024 - 08h00 - Monde - Ecrit par : S.A

Aux États-Unis, un Maroco-américain du Minnesota a écopé d’une lourde peine de prison pour avoir combattu pour l’État islamique (EI) en Syrie.

À Minneapolis, un tribunal a condamné Abelhamid Al-Madioum, un jeune Maroco-américain de 27 ans à 10 ans de prison ferme alors que les procureurs généraux avaient requis une peine de 12 ans au lieu de 20 en tenant compte sa coopération avec les autorités dans plusieurs enquêtes et poursuites liées à la sécurité nationale, et de son passage aux aveux à son retour aux États-Unis, rapporte Associated Press. Son avocat Manvir Atwal avait plaidé pour une peine de 7 ans de prison assurant que son client a cessé de croire à l’idéologie extrémiste du groupe EI il y a des années.

À lire :Le parcours tragique d’un Maroco-américain enrôlé au sein de Daesh

La juge de district américaine Ann Montgomery a déclaré que parmi les affaires qu’elle a présidées au cours de ses 40 années de mandat, celle d’Al-Madioum était « extraordinaire ». Le jeune homme de 27 ans est un Marocain naturalisé américain. Il figure sur la liste des habitants du Minnesota soupçonnés d’avoir quitté les États-Unis pour rejoindre le groupe État islamique, aux côtés de milliers de combattants d’autres pays du monde. Plusieurs dizaines de personnes ont quitté le Minnesota pour rejoindre des groupes militants en Somalie ou en Syrie. Neuf d’entre eux ont été condamnés en 2016 pour avoir conspiré en vue de rejoindre l’EI.

Mais le MRE est l’un des rares Américains rapatriés aux États-Unis à avoir réellement combattu pour le groupe. Il est l’un des 11 adultes à être officiellement rapatriés en 2023 aux États-Unis après le conflit en Syrie et en Irak pour faire face à des accusations de crimes liés au terrorisme et d’affiliations présumées à l’EI, précise un mémo de condamnation de la défense.

À lire :La djihadiste Douha Mounib condamnée pour tentative d’évasion

S’adressant à ses parents et ses deux fils sauvés d’un orphelinat en Syrie et rapatriés aux États-Unis, Al-Madioum a éclaté en sanglots et exprimé plein de regrets : « Je sais que je vous ai fait endurer tellement de choses, et je l’ai fait avec la conviction que c’était mon devoir religieux. […] Ce n’est pas une excuse. Mon premier devoir aurait dû être envers vous. »

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Etat islamique - Daech - Terrorisme - États-Unis - Syrie - Prison - MRE

Aller plus loin

Une djihadiste marocaine « repentie » devant les assises de Paris

Une Marocaine arrêtée en Turquie puis expulsée vers la France sera jugée pour association de malfaiteurs terroriste criminelle entre 2013 et 2017, pour deux séjours en Syrie et...

Femme d’un djihadiste français, une Marocaine encourt 30 ans de réclusion criminelle

Le procès de la Marocaine Latifa Chadli, 40 ans, et de son époux, un djihadiste toulousain et la mère (59 ans) de celui-ci s’ouvre lundi 16 janvier devant la Cour d’assises...

La djihadiste Douha Mounib condamnée pour tentative d’évasion

La djihadiste marocaine pro-Daech, Douha Mounib, a été condamnée mardi par le tribunal correctionnel de Paris à trois ans et demi de prison pour son évasion manquée de la prison...

Paris : peine clémente pour l’épouse marocaine d’un djihadiste français

La cour d’assises spéciale de Paris a condamné la Marocaine Latifa Chadli, 40 ans, épouse d’un djihadiste toulousain, pour association de malfaiteurs terroriste (AMT).

Ces articles devraient vous intéresser :

Les MRE confrontés à un durcissement des conditions d’envoi de fonds depuis l’Europe

Face au durcissement des autorités européennes sur les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le wali de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri appelle à une action diplomatique d’envergure.

Le dilemme des MRE : vendre leurs biens ou se soumettre à l’échange fiscal

Des Marocains résidant à l’étranger (MRE) appellent à la suspension de l’accord multilatéral sur les échanges de renseignement automatiques des comptes financiers.

Opération « Marhaba 2023 » : 538 traversées maritimes hebdomadaires prévues

Le Maroc se prépare déjà pour l’opération « Marhaba 2023 » qui vise à accueillir les membres de la communauté marocaine vivant à l’étranger. Mohamed Abdeljalil, ministre du Transport et de la logistique, a annoncé cette nouvelle devant la Commission...

Le nouveau modèle dédié aux MRE bientôt une réalité

Le processus pour la réalisation d’un nouveau modèle dédié aux Marocains de l’étranger se poursuit. Mardi, les différents comités thématiques ont déposé leurs premières propositions lors d’une rencontre tenue à Rabat et présidée par le ministre des...

Projet d’attentat déjoué au Maroc : Treize individus arrêtés par le BCIJ

Treize personnes ont été arrêtées par le Bureau Central d’Investigations Judiciaires (BCIJ), jeudi dernier. Soupçonnés d’être partisans de l’organisation terroriste « État islamique », les individus ont été arrêtés lors d’opérations menées dans...

Marhaba 2023 : le dispositif exceptionnel d’accueil des MRE commence aujourd’hui

C’est ce lundi 5 juin que débutera l’opération Marhaba 2023 dédiée aux Marocains résidant à l’étranger. La Fondation a activé le dispositif d’accueil au niveau du Maroc, la France, l’Italie et l’Espagne, composé 24 sites d’assistance et...

Retraités MRE : les conditions d’octroi de l’abattement de 90% (douane)

Depuis plusieurs années maintenant, la douane marocaine a mis en place un abattement de 90 % pour les MRE retraités souhaitant dédouaner leur véhicule au Maroc. Pour ce faire, plusieurs conditions sont requises comme expliqué dans le dernier guide...

L’aide au logement connait un succès auprès des MRE

Depuis son ouverture le 2 janvier, le site d’assistance pour l’aide au logement connaît un succès croissant, notamment auprès des Marocains résidant à l’étranger.

Douane : que se passe-t-il si le MRE ne peut exporter sa voiture ?

Il peut arriver, dans certains cas d’un ennui de santé ou d’une urgence quelconque, que le Marocain résidant à l’extérieur (MRE) ne puisse pas, par lui-même, réexporter son véhicule, c’est à dire le reconduire hors du Maroc. La douane marocaine a prévu...

Le Maroc et l’Espagne se concertent pour l’Opération Marhaba (MRE)

La réunion de la Commission mixte hispano-marocaine s’est tenue ce mercredi au siège du ministère de l’Intérieur en vue de coordonner l’Opération Passage du Détroit 2023 (OPE-23) ou Marhaba 2023 entre l’Espagne et le Maroc.