États-Unis : Joe Biden nomme deux musulmans au poste de juge fédéral

21 janvier 2022 - 06h40 - Monde - Ecrit par : A.T

Le président américain Joe Biden a procédé, mercredi, à la nomination de nouveaux juges fédéraux, dont deux de confession musulmane, un symbole selon certains observateurs.

Il s’agit précisément de Nusrat Jahan Choudhury, nommée pour servir la cour de district Est de New York. Elle est décrite comme étant une avocate engagée depuis 2008 pour le compte de l’American Civil Liberties Union (ACLU). Directrice adjointe du Programme de justice raciale entre 2018 et 2020 au sein de l’organisation de défense des droits civiques, elle devient directrice juridique dans l’Illinois.

A lire : Joe Biden tente de séduire les électeurs musulmans

Si l’avocate est confirmée à ce poste par le Sénat, elle deviendra non seulement « la première femme musulmane à siéger sur le banc fédéral » mais, aussi, la première Américaine d’origine bangladaise à y accéder, a déclaré la Maison-Blanche.

Quant à la seconde nomination, elle concerne l’avocat Zahid Quraishi. Premier musulman à servir en tant que juge fédéral aux États-Unis, il a fait l’actualité en 2021. Ce fils d’immigrés pakistanais travaille depuis pour la cour de district du New Jersey.

Pour la Maison-Blanche, ces différentes nominations s’inscrivent dans le cadre des efforts de l’administration Biden pour donner un nouveau visage au système judiciaire fédéral, tout en « veillant à ce que les tribunaux du pays reflètent la diversité qui est l’un de nos plus grands atouts en tant que pays, tant en termes de parcours personnels que professionnels ».

Sujets associés : États-Unis - Droits et Justice - Intégration

Aller plus loin

Puneet Talwar est le nouvel ambassadeur des Etats-Unis au Maroc

L’Indo-américain Puneet Talwar sera le prochain ambassadeur des États-Unis au Maroc, a annoncé vendredo le président américain Joe Biden.

Ramadan : les vœux de Joe Biden aux musulmans

Le président américain Joe Biden a souhaité lundi un bon mois de Ramadan à la communauté musulmane des États-Unis et du monde entier.

Joe Biden tente de séduire les électeurs musulmans

Une administration reflétant la diversité de l’Amérique « avec des musulmans américains servant à tous les niveaux », c’est la promesse du candidat démocrate à la...

États-Unis : des élus démocrates juifs et musulmans appellent à lutter contre l’islamophobie

Les élus démocrates juifs et musulmans sont très préoccupés par la lutte contre l’islamophobie aux États-Unis. Ils invitent l’administration Biden à s’intéresser davantage à la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Accusé de viol, Achraf Hakimi se sent « trompé et piégé », selon ses proches

Achraf Hakimi a été mis en examen vendredi pour viol. Le défenseur marocain du Paris Saint-Germain (PSG), qui nie les faits, est soutenu par sa famille et son club. Selon ses proches, il dit se sentir « trompé ».

Maroc : utilisation frauduleuse de l’autorisation de polygamie

Le premier président de la Cour de cassation et président délégué du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ), Mohamed Abdennabaoui, a mis en garde les présidents des tribunaux contre l’utilisation frauduleuse de l’autorisation de polygamie.

Mohamed Ihattaren risque d’aller en prison

L’avocat de Mohamed Ihattaren, Hendriksen, confirme que le joueur d’origine marocaine est poursuivi en justice pour légère violence envers sa fiancée Yasmine Driouech en février dernier. La date de l’audience n’est pas encore connue.

Corruption au Maroc : des élus et entrepreneurs devant la justice

Au Maroc, plusieurs députés et élus locaux sont poursuivis devant la justice pour les infractions présumées de corruption et d’abus de pouvoir.

Des ennuis judiciaires pour deux anciens ministres (15 milliards de DH en jeu)

L’Association marocaine de la protection des deniers publics vient de déposer une plainte devant la justice contre deux anciens ministres de la Jeunesse et des sports et d’autres responsables pour avoir dilapidé environ 15 milliards de dirhams.

Maroc : vers l’égalité des sexes dans les contrats de mariage

Le ministre marocain de la Justice, Abdellatif Ouahbi, a réaffirmé son engagement en faveur de l’égalité entre les sexes lors de la conclusion de contrats de mariage et autres actes juridiques.

Maroc : 20 affaires de détournement de fonds publics devant la justice

Le président du ministère public a été saisi par le procureur général du Roi près la Cour des comptes de 20 affaires de détournement de deniers publics au titre de l’année 2021.

Réaction de la mère d’Achraf Hakimi après les accusations de viol

La mère du latéral droit marocain du PSG, Achraf Hakimi, a réagi aux accusations de viol portées par une femme de 24 ans contre son fils. Cette semaine, le joueur a été mis en examen par la justice.

Plaidoyer pour l’abolition de la peine de mort au Maroc

La lutte contre l’abolition de la peine capitale est toujours d’actualité au Maroc. En témoigne la récente participation des réseaux et militants marocains contre la peine de mort, à la 8ᵉ édition du congrès mondial qui s’est tenu à Berlin du 18 au 25...

L’affaire "Escobar du désert" : les dessous du détournement d’une villa

L’affaire « Escobar du désert » continue de livrer ses secrets. L’enquête en cours a révélé que Saïd Naciri, président du club sportif Wydad, et Abdenbi Bioui, président de la région de l’Oriental, en détention pour leurs liens présumés avec le...