Les États-Unis maintiennent leur position sur le Sahara marocain (Joey Hood)

29 juillet 2021 - 09h40 - Maroc - Ecrit par : G.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

En visite au Maroc, le secrétaire d’État adjoint américain aux affaires du Proche-Orient, Joey Hood, a rassuré les autorités marocaines sur le maintien de la position des États-Unis sur la marocanité du Sahara. Une déclaration qui vient conforter Rabat qui craignait la remise en cause de cette position.

Joey Hood a été reçu en audience ce mercredi 28 juillet à Rabat par le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita. Au cours du traditionnel point de presse qui sanctionne ce genre d’audience, le secrétaire d’État, répondant à une question posée par un journaliste marocain, a déclaré que la position américaine sur le Sahara n’avait subi aucun changement. « La seule chose qui a vraiment changé, c’est l’intensité de notre volonté d’aider le processus onusien à aboutir  », a-t-il déclaré, avant d’ajouter que « le but est de produire des résultats probants. Pour cela, nous devons commencer aussi vite que possible par nommer l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour trouver une solution au conflit  », rapporte Medias24.

À lire : La marocanité du Sahara ne serait pas remise en cause par Joe Biden

Pour Joey Hood, il est important que la solution trouvée convienne à toutes les parties prenantes « afin d’aboutir à la paix et à la stabilité régionales. C’est le but des États-Unis, mais également du Maroc qui est un exportateur de sécurité dans le monde entier depuis de nombreuses années ».

La position des États-Unis sur la question du Sahara n’est pas le seul sujet abordé par le Secrétaire d’État. Joey Hood s’est également prononcé sur le rôle que devra jouer l’administration Biden dans les crises que connaît le Maroc avec ses voisins algériens et espagnols. Selon le diplomate, le président américain tient plus que tout à réduire l’intensité des conflits partout dans le monde afin que tous les efforts soient concentrés sur les stratégies à mettre en place pour vaincre la pandémie et relancer les économies de tous les pays.« Pour y arriver, nous n’avons d’autre choix que de réduire les tensions comme celles qui existent entre le Maroc, l’Algérie et l’Espagne mais aussi de résoudre la crise libyenne. Nous travaillons donc ensemble pour y parvenir », a-t-il souligné.

À lire : Marocanité du Sahara : pourquoi l’Espagne se montre-t-elle toujours réticente ?

Joey Hood s’est également prononcé sur la portée de la signature, le 22 décembre dernier, d’un accord tripartite Maroc-Israël-USA.« Pour l’administration Biden, la normalisation des relations entre le Maroc et Israël ne sera pas au seul bénéfice des deux pays, car elle permettra également de mettre fin à la marginalisation des Palestiniens. À part les avantages que le Maroc pourra tirer de cet accord, les USA comptent sur le leadership et l’influence du Roi Mohammed VI auprès du gouvernement et de la société israélienne  ».

À lire : L’Espagne rejoint le Maroc sur la question du Sahara

En ce qui concerne la contribution du Maroc à la crise en Libye, le diplomate dit garder bon espoir pour le retour à la paix civile et sociale. Et les élections à venir y jouerontn espère-t-il, un rôle capital.

Sujets associés : États-Unis - Sahara Marocain - Nasser Bourita - Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Les États-Unis réclament la désignation d’un nouvel émissaire de l’ONU pour le Sahara

Depuis mars 2019, les négociations entre le Maroc et le Polisario à propos du Sahara sont à l’arrêt. Un délai trop long aux yeux de la diplomatie américaine qui exige du Secrétaire...

Bloc anglo-saxon : une opportunité économique pour le Maroc ?

Le Maroc pourrait être l’un des grands bénéficiaires de l’alliance scientifique et technologique qui se met en place entre les États-Unis, l’Australie et le Royaume-Uni selon...

L’Espagne rejoint le Maroc sur la question du Sahara

La nouvelle position de l’Espagne, qui est désormais prête à « envisager toute solution » proposée par le Maroc sur le Sahara, peut être considérée comme une victoire pour la...

Ned Price s’exprime à nouveau sur le Sahara

La question du Sahara marocain préoccupe l’actuel locataire de la Maison blanche. Le porte-parole du département d’État, Ned Price a affirmé que l’administration Biden, tout en se...

Nous vous recommandons

États-Unis

Disney rachète tous les commerces du pavillon du Maroc à Epcot en Floride

La société Walt Disney veut prendre possession de tous les commerces du pavillon du Maroc au parc à thèmes "EPCOT" près de la ville d’Orlando en Floride. Une décision qui intervient dans le cadre d’une dette de la société vis-à-vis de...

Un chercheur marocain promet un vaccin universel contre le Covid

Depuis l’apparition de la pandémie liée au coronavirus, c’est le branle-bas chez les scientifiques et chercheurs. Lbachir BenMohamed, chercheur américain d’origine marocaine et Directeur du laboratoire de recherche en immunologie de l’université de...

Sahara marocain : l’ambassadeur américain salue le « leadership de grande envergure » du roi Mohammed VI

L’ambassadeur des États-Unis d’Amérique près le Maroc, David Fischer, s’est réjoui, jeudi 10 décembre 2020 de la reconnaissance "historique" de son pays de la marocanité du Sahara. Il a également salué le leadership de "grande envergure du roi Mohammed VI...

Les États-Unis maintiennent leur position sur le Sahara marocain (Joey Hood)

En visite au Maroc, le secrétaire d’État adjoint américain aux affaires du Proche-Orient, Joey Hood, a rassuré les autorités marocaines sur le maintien de la position des États-Unis sur la marocanité du Sahara. Une déclaration qui vient conforter Rabat qui...

Les États-Unis appellent l’Espagne et le Maroc à trouver une solution à la crise de Ceuta

Les États-Unis ont demandé mercredi à l’Espagne et au Maroc de travailler ensemble pour résoudre la crise dans la ville autonome de Ceuta. Ces derniers jours, 8 000 migrants marocains en situation irrégulière, selon des sources officielles espagnoles, sont...

Sahara Marocain

Un pro-Polisario à la tête de la mairie de Mantes-la-Jolie

Depuis samedi 9 janvier 2021, Sidi El Haimer, un pro-Polisario, est le maire par intérim de la commune de Mantes-la-Jolie. Un élu qui avait été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire pour « subornation de témoin », dans le cadre de l’affaire du...

L’Algérie craint une guerre entre le Maroc et le Polisario

Amar Belani, envoyé spécial pour le Maghreb et le Sahara, avertit que « les risques d’escalade » entre le Maroc et le Polisario, protégé de l’Algérie « sont sérieux ». Il appelle donc le Conseil de sécurité de l’ONU à traiter la question du Sahara avec «...

Le Maroc menace le Polisario en cas d’utilisation de drones

Le Maroc, par la voix de son représentant permanent auprès de l’ONU Omar Hilale, a prévenu l’organisation dirigée par Antonio Gutteres de la reprise du contrôle de toutes les zones situées à l’extérieur du mur et d’une réaction militaire appropriée au Sahara au...

États-Unis/Maroc : des grosses annonces prévues la semaine prochaine

Les États-Unis entendent renforcer leurs relations avec le Maroc. L’Ambassadeur du pays au Maroc a annoncé qu’une série d’annonces sont prévues la semaine prochaine pour raffermir le partenariat stratégique entre les deux...

De lourdes pertes enregistrées dans le rang du Polisario suite à la riposte des FAR

En réaction aux attaques des miliciens du Front Polisario, les Forces armées royales ont réagi violemment, occasionnant de lourdes pertes dans le rang des séparatistes.

Nasser Bourita

Ceuta et Melilla, au cœur de la crise entre le Maroc et l’Espagne

Ceutaet Melilla vivent une crise économique sévère depuis la fermeture des frontières avec le Maroc le 20 mars 2020. Les deux enclaves espagnoles n’en peuvent plus de cette situation qui a entraîné l’arrêt du commerce informel dont profite la majorité des...

Plus de 4000 MRE décédés ont été rapatriés durant la crise du Covid-19

Le rapatriement des dépouilles des Marocains décédés à l’étranger a fait l’objet d’une question parlementaire au ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita.

Bourita et Arrancha se félicitent des relations qui unissent le Maroc et l’Espagne

Le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita s’est entretenu, ce mardi 24 février avec son homologue espagnole Arancha Gonzalez Laya. Au cours de ces échanges par visioconférence, les deux responsables se sont félicités de l’excellence des relations...

Maroc-Israël : première prise de contact entre Nasser Bourita et David Govrin

En poste à Rabat depuis le 26 janvier, David Govrin, le chargé d’affaires de l’État hébreu au Maroc, a eu une rencontre avec Nasser Bourita, le ministre marocain des Affaires étrangères. Au menu des échanges entre les deux hommes, le renforcement des...

Maroc : une visite officielle du ministre Yaïr Lapid annoncée pour fin juillet

Yair Lapid, ministre des Affaires étrangères israélien, a confirmé qu’il se rendra au Maroc pour une visite officielle, la première pour un haut diplomate israélien.

Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération

Le bureau de liaison israélien au Maroc officiellement inauguré

Le bureau de liaison de l’État d’Israël a été inauguré, jeudi à Rabat, par le ministre israélien des Affaires étrangères, Yair Lapid, actuellement en visite au Maroc.

Hospitalisation du chef du Polisario : le Maroc demande des explications à l’ambassadeur d’Espagne

Les autorités marocaines voient d’un mauvais œil l’évacuation de Brahim Ghali, "président de la République arabe sahraouie démocratique (RASD)" et secrétaire général du Front Polisario à Logroño. Le ministère des Affaires étrangères, de la coopération africaine...

Libye : réouverture imminente du Consulat du Maroc

Le ministère libyen des affaires étrangères a annoncé samedi l’arrivée à Tripoli d’une délégation marocaine. Le but de cette visite est la préparation de la réouverture du consulat marocain dans cette...

Plus de 4000 MRE décédés ont été rapatriés durant la crise du Covid-19

Le rapatriement des dépouilles des Marocains décédés à l’étranger a fait l’objet d’une question parlementaire au ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita.

Nasser Bourita s’était-il opposé à la réouverture des frontières ?

La décision du gouvernement marocain relative à la réouverture de l’espace aérien dès le 7 février prochain n’aurait pas fait l’unanimité. Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, s’y...