Les discours haineux gangrènent les universités marocaines

24 novembre 2021 - 10h00 - Maroc - Ecrit par : G.A

Le Forum Méditerranéen de la Jeunesse au Maroc et le Conseil de l’Europe ont mené une étude qui a révélé que les discours haineux gagnent du terrain dans les universités marocaines et qu’il est urgent de trouver une solution, au risque de voir la situation se dégrader davantage.

Selon le quotidien Assabah, les mouvements estudiantins sont les plus exposés à la haine (42 %). Ils sont suivis des homosexuels (39,2 %), des groupes religieux (31,4 %), des femmes (30,2 %) et des hommes (18 %).

À lire : Nouvelles réactions aux tracts de la haine à Tanger

Ces discours se manifestent à l’occasion de célébrations d’anniversaires de l’un des mouvements estudiantins (37 %), de la période des examens (26 %), de la rentrée universitaire (22 %). Ces indicateurs descendent nettement durant le mois de Ramadan à 8 % et lors des fêtes religieuses à moins de 7 %, rapporte le quotidien.

À lire : Le discours de haine coûte cher à CNews

L’étude a également révélé que 41.4 % des étudiants interrogés soutiennent entièrement l’idée que « les personnes sont libres d’exprimer leurs idées sans entrave », 7.2 % sont contre et 21.4 % neutres.

À lire : L’UE maintient la veille contre les messages haineux en ligne

L’Université Ibn Zohr d’Agadir arrive en tête des espaces où les discours haineux sont les plus prononcés. Cela s’explique par le fait qu’il y a beaucoup d’ethnies et de nationalités présentes. En deuxième position, c’est l’Université Cadi Ayyad de Marrakech.

À lire : Espagne : les messages de haine envers les migrants mineurs se multiplient

Enfin, l’étude considère que le discours de la haine est « une sorte d’évacuation des frustrations sociétales et que l’université est un espace de liberté qui conduit à des confrontations verticales et horizontales qui s’étendent également à l’extérieur des murs des établissements universitaires ».

Sujets associés : Education - Etude - Menaces - Université Cadi Ayyad de Marrakech (UCA)

Aller plus loin

Espagne : les messages de haine envers les migrants mineurs se multiplient

Selon l’Observatoire espagnol du racisme et de la xénophobie (OBERAXE), environ 30 % des publications enregistrées sur les réseaux sociaux au cours des mois de juillet et d’août...

Nouvelles réactions aux tracts de la haine à Tanger

La Commission régionale des droits de l’Homme (CRDH) de Tanger-Tétouan-Al Hoceima a condamné les tracts haineux et moralisateurs postés sur les façades de commerce ou sur des...

Mina El Hammani dénonce les discours de haine envers les immigrés en Espagne

L’actrice marocaine, Mina El Hammani, est devenue célèbre en Espagne à l’âge de 24 ans, après des années d’effort et de sacrifice, deux valeurs que lui ont inculqué ses parents....

Le discours de haine coûte cher à CNews

Decathlon a pris la décision de retirer ses publicités sur CNews pour Noël et entend le faire également pour l’année 2021. Raison évoquée : la propagation des discours de haine...

Ces articles devraient vous intéresser :

L’enseignement de la langue amazighe généralisé dans les écoles marocaines

Le ministère de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports vient d’annoncer son plan de généralisation de l’enseignement de la langue amazighe dans tous les établissements du primaire d’ici à l’année 2029-2030.

Maroc : constat inquiétant pour les élèves

L’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a publié les résultats du Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA) pour 2022, révélant des difficultés majeures dans l’apprentissage au sein de l’école...

Vacances scolaires : alerte d’Autoroute du Maroc

La Société Nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) a recommandé aux usagers de se renseigner sur l’état du trafic à l’occasion des vacances scolaires qui débutent ce week-end.

Université Paris-Dauphine : propos racistes envers une étudiante voilée

Une étudiante voilée a été victime de propos racistes de la part d’une intervenante du jury lors d’une soutenance de fin d’année à l’Université Paris-Dauphine.

Réduction de la durée de formation en médecine au Maroc

Contre vents et marrées, le gouvernement marocain a fait aboutir la réforme des études de médecine générale, de pharmacie et de médecine dentaire.

Mohammed VI nomme les membres du Conseil Supérieur de l’Éducation

Le roi Mohammed VI a procédé mercredi à la nomination des membres du Conseil Supérieur de l’Éducation, de la Formation et de la Recherche Scientifique (CSEFES). Cet organe composé de 20 membres a pour objectif de définir les politiques publiques dans...

Femmes ingénieures : le Maroc en avance sur la France

Au Maroc, la plupart des jeunes filles optent pour des études scientifiques. Contrairement à la France, elles sont nombreuses à intégrer les écoles d’ingénieurs.

L’Institut musulman Al Cham à Montpellier fermé par la Préfecture

L’Institut Al Cham, établissement religieux musulman situé à Montpellier, a été fermé suite à un contrôle administratif inopiné mené par la préfecture. Les autorités ont constaté que l’établissement accueillait illégalement des enfants mineurs de moins...

Écoles françaises au Maroc : polémique sur l’homosexualité

Chakib Benmoussa, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement primaire et des Sports, s’est exprimé sur l’adoption par des institutions éducatives étrangères au Maroc de programmes promouvant l’homosexualité.

Un nouveau campus pour 2000 étudiants à Rabat

Le Groupe OCP a annoncé avoir obtenu le soutien de l’Agence multilatérale de garantie des investissements (MIGA), organisme du groupe de la Banque mondiale, pour la garantie des prêts finançant un nouveau campus UM6P à Rabat.