L’UE maintient la veille contre les messages haineux en ligne

9 octobre 2021 - 06h40 - Monde - Ecrit par : A.T

Plus de 60 % des messages de haine provenant des internautes de l’union européenne ont été supprimés en l’espace d’un mois et demi sur les plateformes de réseaux sociaux, selon la commission de l’union européenne.

Dans son rapport, Bruxelles a indiqué que ces messages ont été dénoncés par 35 organisations de lutte contre les discriminations de 22 États membres de l’UE entre le 1ᵉʳ mars et le 14 avril derniers.

Cette évaluation entre dans le cadre des exigences du code de conduite sur la lutte contre les discours haineux illégaux en ligne, fait savoir l’AFP, ajoutant les plateformes inspectées sont : Facebook, Twitter, YouTube, Instagram, Jeuxvideo.com, TikTok.

Plus précisément, ce sont 62,5 % des contenus signalés qui ont été supprimés, révèle l’évaluation de la Commission européenne. Un taux en baisse par rapport aux années précédentes qui a fait dire à Didier Reynders, commissaire européen chargé de la justice, que les entreprises informatiques « doivent prendre leur tâche au sérieux et faire face à cette tendance à la baisse sans délai ».

Et d’ajouter qu’« il s’agit de protéger un espace démocratique et les droits fondamentaux de tous les utilisateurs ».

A lire  : Espagne : les messages de haine envers les migrants mineurs se multiplient

S’agissant du degré des messages haineux, l’évaluation rapporte que 69 % des messages appelant au meurtre ou à la violence contre des groupes spécifiques ont été supprimés, contre 55 % pour les contenus utilisant des mots ou des images diffamatoires visant certains groupes.

Bruxelles souligne aussi que cette proportion a diminué sur Facebook et YouTube, mais a connu une hausse sur Twitter et Instagram. Quant à TikTok, qui était évalué pour la première fois, 80 % des contenus signalés ont été retirés.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Union européenne - Racisme - Facebook - Menaces - Twitter (X) - Youtube

Aller plus loin

Le cycliste belge Remco Evenepoel et sa femme marocaine victimes d’une vague de racisme

Une photo du cycliste belge Remco Evenepoel en tenue traditionnelle marocaine, était au cœur d’un déchainement de messages haineux sur les réseaux sociaux. Le père du cycliste...

Mina El Hammani dénonce les discours de haine envers les immigrés en Espagne

L’actrice marocaine, Mina El Hammani, est devenue célèbre en Espagne à l’âge de 24 ans, après des années d’effort et de sacrifice, deux valeurs que lui ont inculqué ses parents....

Maroc : prison ferme pour les administrateurs d’une chaîne YouTube

Deux personnes dont le propriétaire et responsable de la chaîne « bila houdoud », ont été condamnés à la prison ferme et au paiement de dommages et intérêts pour diffamation et...

Nouvelles réactions aux tracts de la haine à Tanger

La Commission régionale des droits de l’Homme (CRDH) de Tanger-Tétouan-Al Hoceima a condamné les tracts haineux et moralisateurs postés sur les façades de commerce ou sur des...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc dans le Top 10 mondial des fournisseurs de fruits surgelés

Le Maroc a quadruplé ses exportations de framboise surgelée vers l’Union européenne (UE) en deux ans, passant de 3 600 tonnes en 2020 à 16 700 tonnes en 2022.

Accord de pêche Maroc - UE : inquiétude en Andalousie

Alors que l’accord de pêche entre l’Union européenne et le Maroc, essentiel pour la province andalouse de Cadix, approche de son terme le 17 juillet, l’angoisse grandit au sein des équipages de pêche andalous. Ces derniers, qui dépendent des eaux...

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

Université Paris-Dauphine : propos racistes envers une étudiante voilée

Une étudiante voilée a été victime de propos racistes de la part d’une intervenante du jury lors d’une soutenance de fin d’année à l’Université Paris-Dauphine.

Accusé de racisme, Christophe Galtier a le soutien de Laurent Blanc

À l’instar de Genesio, Kombouaré et Roy, le coach de l’Olympique lyonnais (OL) Laurent Blanc a défendu son collègue et ami Christophe Galtier, entraîneur du PSG accusé de racisme dans une affaire qui remonte à son passage à l’OGC Nice la saison dernière.

Publicité : Twitter va partager ses revenus avec ses utilisateurs au Maroc

Twitter a décidé de partager ses revenus publicitaires avec ses créateurs de contenus au Maroc, en Jordanie, en Israël, aux Émirats arabes unis, afin de rendre plus attractif le réseau social au moment où, il est fortement concurrencé par Threads.

La Youtubeuse marocaine "Mi Naima" au cœur d’un nouveau scandale

“Mi Naïma” fait à nouveau parler d’elle. La Youtubeuse marocaine, connue pour ses controverses, a récemment publié une vidéo dans laquelle on la voit lire certains versets du Coran de manière désinvolte. La vidéo a suscité la colère des internautes.

Agression de MRE en Europe : le parlement marocain interpellé

Un parlementaire du parti de l’Istiqlal vient d’appeler Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération africaine, à agir pour combattre les attaques racistes répétées ciblant les Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Énergie verte : partenariat entre le Maroc et l’UE

Le Maroc et l’Union européenne s’apprêtent à signer une alliance verte, qui permettra de renforcer les efforts du royaume dans la lutte contre le changement climatique.

Christophe Galtier : garde à vue pour discrimination raciale

L’ex-entraîneur de l’OGC Nice, Christophe Galtier, ainsi que son fils, John Valovic-Galtier, ont été placés en garde à vue ce vendredi dans le cadre d’une enquête portant sur des allégations de discrimination au sein du club.