Recherche

Maroc : prison ferme pour les administrateurs d’une chaîne YouTube

© Copyright : DR

30 avril 2021 - 09h00 - Société - Par: J.D

Deux personnes dont le propriétaire et responsable de la chaîne « bila houdoud », ont été condamnés à la prison ferme et au paiement de dommages et intérêts pour diffamation et outrage à magistrat, calomnie, insulte. Le jugement a été prononcé jeudi au terme de leur comparution devant le tribunal correctionnel d’Ain Sebaa à Casablanca.

Le propriétaire de la chaîne « bila houdoud » s’est vu condamner à 18 mois de prison ferme. Son coaccusé dans la même affaire, a écopé quant à lui, d’une année de prison ferme. Le tribunal a également condamné les deux accusés à verser collégialement une somme totale de 680 000 aux plaignants en termes de dommages-intérêts à raison de 400 000 dirhams au bâtonnier Abdellatif Bouachrine, 100 000 dirhams au plaignant Mohamed Harouak et 180 000 à la plaignante Samira Daoudi. Le tribunal a également ordonné la saisie de tout le matériel et la fermeture de la chaîne qui diffuse les vidéos sur Youtube. Les condamnés devront également assurer la publication du verdict dans un journal papier et un autre en ligne, fait savoir le site Hespress.

Tout est parti d’une levée de bouclier en août dernier du club des magistrats du Maroc, qui fustigeait le contenu de vidéos publiées par la chaîne « bila houdoud » pour, juge-t-il, « … nuire à la réputation de certains magistrats et les empêcher d’accomplir leur devoir ». Le club des magistrats avait qualifié ces pratiques de «  criminelles, passibles de sanctions et n’ayant aucun lien avec le journalisme professionnel et responsable ». Les magistrats ont ainsi décidé de prendre leurs responsabilités afin que cessent ces actes qui ont pour but de les terroriser et de les empêcher d’exercer pleinement et en toute liberté leurs fonctions constitutionnelles et garantir la primauté de la loi.

Le club invitait le juge à avoir la main bien lourde à l’encontre des responsables de la chaîne qui ne visent que le buzz à travers des contenues diffamatoires.

Mots clés: Youtube , Prison , Droits et Justice

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact