L’Europe cherche une alternative à l’accord de pêche avec le Maroc

27 mars 2023 - 23h30 - Monde - Ecrit par : P. A

L’accord de pêche entre l’UE et le Maroc va expirer le 17 juillet et la Commission européenne cherche une alternative pour prolonger cet accord, en attendant la décision de la Cour de justice de l’UE qui devrait intervenir après cette date.

Dans un arrêt de septembre 2021, le tribunal de l’UE a jugé que les accords commerciaux entre l’UE et Rabat, y compris l’accord de pêche, n’étaient pas valables, car n’ayant pas associé le Front Polisario. Selon l’accord, 92 % des activités de pêche sont réalisées dans les eaux sahariennes. Le Conseil de l’UE et le Maroc ont fait appel de cette décision, ce qui permet à l’accord de pêche de rester en vigueur jusqu’au jugement définitif de la Cour de justice européenne (CEDH) qui devrait intervenir dans quelques mois.

À lire : Pêche : l’Espagne va plaider pour le renouvellement de l’accord UE-Maroc

Cette situation profite aux 128 navires européens, dont 93 espagnols, qui pourront continuer à exercer normalement leurs activités de pêche dans les eaux marocaines jusqu’au 17 juillet, date d’expiration de l’accord de pêche UE-Maroc, en vigueur depuis 2019. Dans le cadre de cet accord, l’Europe verse 50 millions d’euros par an au Maroc, rappelle Público, précisant qu’à l’échéance de juillet, Rabat ne serait plus en mesure de délivrer des licences de pêche aux navires de l’UE.

À lire : Accord de pêche : le Maroc et l’UE font le point

La Commission européenne travaille à éviter ce scénario. « La justice européenne a été claire : le Front Polisario doit participer aux négociations sur l’accord de pêche UE-Maroc. Or, la Commission européenne négocie à huis clos avec le Maroc. Nous demandons des explications et que la loi soit respectée », a dénoncé pour sa part l’eurodéputée espagnole Idoia Villanueva (Podemos) qui a interpelé le Conseil de l’UE dirigé par Ursula von der Leyen à ce sujet.

À lire : Pêche : l’Espagne appelle à une ratification rapide de l’accord UE-Maroc

« La Commission a entamé un travail exploratoire dans le but de commencer à négocier un nouveau protocole dès que possible, dans le plein respect du processus en cours de la Cour de justice européenne », explique un porte-parole de l’UE. L’arrêt attendu avec beaucoup d’impatience, devrait intervenir début juillet, coïncidant avec le début de la présidence espagnole de l’UE. « Nous espérons une sentence favorable […] Nous avons toujours défendu la légalité de l’accord », a récemment déclaré à Bruxelles Luis Planas, ministre espagnol de l’Agriculture et de la pêche.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Union européenne - Droits et Justice - Polisario - Pêche - Sahara Marocain

Aller plus loin

L’Espagne ne profite que d’un quart de son quota de pêche au Maroc

Les bateaux de pêche espagnols autorisés à naviguer dans les eaux marocaines et du Sahara, dans le cadre de l’accord UE-Maroc, profitent très peu de cette opportunité. En 2020...

L’UE confirme la fin de l’accord de pêche avec le Maroc

La Commission européenne rappelle que les bateaux de pêche européens, et majoritairement espagnols, cesseront de pratiquer les eaux marocaines le lundi 17 juillet à partir de...

Vers la fin de l’accord de pêche entre l’UE et le Maroc ?

L’accord de pêche entre l’Union européenne (UE) et le Maroc, qui concerne de navires européens dont 92 espagnols, arrive à expiration le 17 juillet prochain. Sera-t-il renouvelé ?

Renouvellement de l’accord de pêche UE-Maroc : un défi pour l’Espagne

L’Espagne vient de prendre la présidence de l’Union européenne et devra relever, dans les prochaines semaines, un défi important à savoir, le renouvellement de l’accord de pêche...

Ces articles devraient vous intéresser :

Corruption : Rachid M’barki reconnaît les faits

Après avoir juré, sous serment, en mars dernier devant la commission d’enquête parlementaire sur les ingérences étrangères, n’avoir jamais perçu de rémunération occulte en contrepartie de la diffusion d’informations erronées ou très orientées pour...

Tarik Tissoudali condamné

Décidément, la semaine est décidément noire pour Tarik Tissoudali. Après s’être attiré les foudres de son club, La Gantoise, pour des critiques acerbes suite à la défaite contre le Standard, l’attaquant de 30 ans a été condamné vendredi par le tribunal...

Maroc : l’utilisation de WhatsApp interdite dans le secteur de la justice

Le procureur général du Maroc, Al-Hassan Al-Daki, a interdit aux fonctionnaires et huissiers de justice d’installer et d’utiliser les applications de messagerie instantanée, et principalement WhatsApp, sur leurs téléphones professionnels.

Un ancien ministre interdit de quitter le Maroc après ses propos sur le roi Mohammed VI

Les autorités marocaines ont interdit à l’ancien ministre Mohamed Ziane de quitter le royaume, après ses déclarations contre le roi Mohammed VI dont il dénonçait l’absence prolongée.

Maroc : des biens et des comptes bancaires de parlementaires saisis

Au Maroc, les parquets des tribunaux de première instance ont commencé à transmettre aux nouvelles chambres chargées des crimes de blanchiment d’argent les dossiers des présidents de commune et des parlementaires condamnés pour dilapidation et...

« La marocanité du Sahara est irréfutable »

La souveraineté du Maroc sur le Sahara est irréfutable si l’on s’en tient aux documents royaux historiques, a affirmé jeudi Bahija Simou, la directrice des Archives royales, lors d’une conférence organisée par l’Association Ribat Al Fath pour le...

Un député marocain poursuivi pour débauche

Le député Yassine Radi, membre du parti de l’Union constitutionnelle (UC), son ami homme d’affaires, deux jeunes femmes et un gardien comparaissent devant la Chambre criminelle du tribunal de Rabat.

Un agriculteur espagnol attaque la famille royale marocaine

Le Tribunal de l’Union européenne a entendu mardi les arguments de l’entreprise Eurosemillas, spécialisée dans la production de semences sélectionnées, qui demande l’annulation de la protection communautaire des obtentions végétales pour la variété...

Le Maroc dans le Top 10 mondial des fournisseurs de fruits surgelés

Le Maroc a quadruplé ses exportations de framboise surgelée vers l’Union européenne (UE) en deux ans, passant de 3 600 tonnes en 2020 à 16 700 tonnes en 2022.

Au Maroc, un trek solidaire vire au cauchemar

Alors qu’elles participaient fin octobre au Trek Rose Trip, qui sensibilise au cancer du sein, récolte des fonds pour l’association Ruban Rose et plusieurs autres structures, au Sahara, au Maroc, plus de 800 femmes ont vécu une expérience...