Recherche

Une famille marocaine victime d’agression raciste à Barcelone

© Copyright : DR

12 janvier 2022 - 16h20 - Monde - Par: A.P

Une famille marocaine vivant dans un appartement appartenant à la mairie de Barcelone, a subi des insultes racistes de la part de leur voisin espagnol qui n’a pas cessé de leur rendre la vie impossible. Le parquet a requis contre lui deux ans de prison.

Le voisin espagnol vivait à l’étage au-dessus de l’appartement de la famille marocaine composée d’un homme de 77 ans, de sa femme, atteinte d’un cancer, et de leur fille, atteinte d’un handicap mental grave. Ils habitent tous dans un immeuble destiné aux personnes vulnérables en raison de l’âge ou d’un handicap, fait savoir 20minutos.

La famille marocaine vit dans cet appartement depuis avril 2019. De cette date à novembre 2020 au moins, le voisin espagnol, « nourri par sa haine envers les Marocains, a soumis cette famille à une situation invivable quasi quotidienne, tant le jour que la nuit », explique le parquet, ajoutant que l’accusé est allé jusqu’à jeter des restes de porc, des excréments, des ordures, de l’eau de javel et de l’acide chlorhydrique sur la terrasse de ses voisins marocains.

À lire : Un Marocain victime d’une agression raciste en Espagne

Il les a également menacés avec des objets contondants et a placardé sur leurs murs des affiches avec des insultes xénophobes. « Maure de merde, retourne dans ton pays, toi et ta famille », lançait-il au père de famille. Le mis en cause a aussi proféré des insultes contre l’une des assistantes d’origine mexicaine recrutées par la mairie de Barcelone pour prendre soin de la famille marocaine. Celle-ci lui avait reproché d’avoir jeté de l’acide chlorhydrique sur la terrasse des voisins.

Pour ces faits, le parquet demande de condamner l’accusé à deux ans de prison pour les crimes de harcèlement avec circonstance aggravante et de lui interdire de communiquer ou de s’approcher des victimes pendant une période de trois ans ainsi que le paiement d’une amende de 6 000 euros à titre de dommages-intérêts à la famille. De son côté, la famille marocaine, face à toutes ces agressions, a demandé au conseil municipal de Barcelone un changement d’adresse.

Mots clés: Racisme , Famille , Barcelone , Droits et Justice

Bladi.net

Bladi.net - 2022 - - A Propos - Contact