Une famille marocaine victime d’agression raciste à Barcelone

12 janvier 2022 - 16h20 - Espagne - Ecrit par : A.P

Une famille marocaine vivant dans un appartement appartenant à la mairie de Barcelone, a subi des insultes racistes de la part de leur voisin espagnol qui n’a pas cessé de leur rendre la vie impossible. Le parquet a requis contre lui deux ans de prison.

Le voisin espagnol vivait à l’étage au-dessus de l’appartement de la famille marocaine composée d’un homme de 77 ans, de sa femme, atteinte d’un cancer, et de leur fille, atteinte d’un handicap mental grave. Ils habitent tous dans un immeuble destiné aux personnes vulnérables en raison de l’âge ou d’un handicap, fait savoir 20minutos.

La famille marocaine vit dans cet appartement depuis avril 2019. De cette date à novembre 2020 au moins, le voisin espagnol, « nourri par sa haine envers les Marocains, a soumis cette famille à une situation invivable quasi quotidienne, tant le jour que la nuit », explique le parquet, ajoutant que l’accusé est allé jusqu’à jeter des restes de porc, des excréments, des ordures, de l’eau de javel et de l’acide chlorhydrique sur la terrasse de ses voisins marocains.

À lire : Un Marocain victime d’une agression raciste en Espagne

Il les a également menacés avec des objets contondants et a placardé sur leurs murs des affiches avec des insultes xénophobes. « Maure de merde, retourne dans ton pays, toi et ta famille », lançait-il au père de famille. Le mis en cause a aussi proféré des insultes contre l’une des assistantes d’origine mexicaine recrutées par la mairie de Barcelone pour prendre soin de la famille marocaine. Celle-ci lui avait reproché d’avoir jeté de l’acide chlorhydrique sur la terrasse des voisins.

Pour ces faits, le parquet demande de condamner l’accusé à deux ans de prison pour les crimes de harcèlement avec circonstance aggravante et de lui interdire de communiquer ou de s’approcher des victimes pendant une période de trois ans ainsi que le paiement d’une amende de 6 000 euros à titre de dommages-intérêts à la famille. De son côté, la famille marocaine, face à toutes ces agressions, a demandé au conseil municipal de Barcelone un changement d’adresse.

Sujets associés : Barcelone - Droits et Justice - Racisme - Famille

Aller plus loin

Agression raciste à Valence : Un Marocain demande des comptes et réclame justice

Le jeune Marocain qui avait été victime en mars dernier d’une violente agression raciste de la part des agents de sécurité d’une boite de nuit de Valence, en Espagne, et ayant...

Espagne : agression raciste d’un MRE handicapé et sa mère à Bilbao (vidéo)

La diffusion de plusieurs vidéos montrant la violence avec laquelle la police municipale de Bilbao, dans le nord de l’Espagne, a arrêté un jeune handicapé et sa mère, a soulevé...

Kénitra : 3 personnes agressées par un malade mental

Trois personnes ont été blessées par arme blanche, dont une très grièvement, dans la zone industrielle d’Oulad Bourahma, près de Kénitra. L’auteur souffrirait de troubles...

Les saisonnières marocaines victimes de racisme en Espagne ?

Les saisonnières marocaines actuellement à Huelva, dans le sud de l’Espagne, seraient victimes de racisme. Des actes d’agressions verbales et physiques sont quotidiennement...

Ces articles devraient vous intéresser :

Des ennuis judiciaires pour deux anciens ministres (15 milliards de DH en jeu)

L’Association marocaine de la protection des deniers publics vient de déposer une plainte devant la justice contre deux anciens ministres de la Jeunesse et des sports et d’autres responsables pour avoir dilapidé environ 15 milliards de dirhams.

Maroc : 20 affaires de détournement de fonds publics devant la justice

Le président du ministère public a été saisi par le procureur général du Roi près la Cour des comptes de 20 affaires de détournement de deniers publics au titre de l’année 2021.

Maroc : bonne nouvelle pour les familles

Au Maroc, le gouvernement prévoit d’accorder de l’aide directe aux familles nécessiteuses dans le cadre du projet de généralisation des allocations familiales en 2023.

Deux fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone en prison

Accusés de détournement de fonds, deux anciens fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone ont été placés en détention, mercredi, par le procureur général du Roi près du tribunal des crimes financiers de Rabat.

Majda Sakho réagit aux insultes racistes visant ses enfants

La Marocaine Majda Sakho, l’épouse de l’international français Mamadou Sakho règle ses comptes avec les personnes ayant proféré des injures racistes envers ses trois enfants.

Iliass Aouani, recordman italien du marathon, répond avec élégance aux injures racistes

Après avoir battu le record italien du marathon (2h07:16), Iliass Aouani a essuyé des insultes racistes. Sur la toile, il a été attaqué notamment sur ses origines marocaines. Plutôt que d’employer le même ton que ses détracteurs, l’athlète a préféré...

Christophe Galtier : garde à vue pour discrimination raciale

L’ex-entraîneur de l’OGC Nice, Christophe Galtier, ainsi que son fils, John Valovic-Galtier, ont été placés en garde à vue ce vendredi dans le cadre d’une enquête portant sur des allégations de discrimination au sein du club.

L’affaire "Escobar du désert" : les dessous du détournement d’une villa

L’affaire « Escobar du désert » continue de livrer ses secrets. L’enquête en cours a révélé que Saïd Naciri, président du club sportif Wydad, et Abdenbi Bioui, président de la région de l’Oriental, en détention pour leurs liens présumés avec le...

Affaire "Hamza Mon Bébé" : Dounia Batma présente de nouvelles preuves

La chanteuse marocaine Dounia Batma confie avoir présenté de nouveaux documents à la justice susceptibles de changer le verdict en sa faveur.

Maroc : vers l’égalité des sexes dans les contrats de mariage

Le ministre marocain de la Justice, Abdellatif Ouahbi, a réaffirmé son engagement en faveur de l’égalité entre les sexes lors de la conclusion de contrats de mariage et autres actes juridiques.