Fès : 26 individus arrêtés pour divers actes criminels

18 août 2022 - 00h20 - Maroc - Ecrit par : G.A

Une vingtaine de personnes ont été arrêtées par les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Fès, pour leur implication dans les activités de plusieurs bandes criminelles actives dans la possession et le trafic de drogues et de psychotropes.

Les 26 suspects ont été arrêtés lors de plusieurs opérations sécuritaires simultanées menées dans différents quartiers de Fès, a indiqué la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), dans un communiqué. Ces réseaux étaient composés de repris de justice pour la plupart recherchés pour leur implication présumée dans des actes criminels tels que le trafic de drogues et les crimes violents.

À lire : Fès : arrestation du braqueur d’une agence de transfert de fonds

En plus des 26 arrestations, les perquisitions menées ont permis la saisie de 8 kilogrammes de haschich, de trois voitures, de plusieurs doses de cocaïne, des armes blanches et des sommes d’argent qui seraient issues de ces activités criminelles, a précisé la DGSN.

À lire : La chasse aux criminels à Fès est ouverte : 1757 arrestations en 13 jours

Les mis en cause ont été placés en garde à vue, en attendant l’enquête ouverte pour déterminer tous les actes criminels qui leur sont reprochés.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Fès - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Criminalité - Garde à vue - Arrestation

Aller plus loin

De nouvelles arrestations dans l’affaire du kidnapping et du meurtre de Fès

En plus des trois personnes arrêtées dans cette affaire, dont une femme, le propriétaire et le gardien de l’appartement où a eu lieu le drame viennent également d’être arrêtés,...

Fès : arrestation du braqueur d’une agence de transfert de fonds

Les éléments de la police judiciaire de Fès en coordination avec ceux de Meknès ont procédé à l’arrestation du braqueur d’une agence de transfert de fonds à Ouislane, vendredi...

Fès : arrestation d’un quadragénaire pour multiples viols sur une fillette de 9 ans

Les Marocains n’ont pas encore fini de se remettre du choc provoqué par le viol et le meurtre d’Adnane à Tanger, qu’ils doivent faire face à celui d’une fillette de neuf ans à...

Record d’arrestations à Fès

696 personnes activement recherchées sur le plan national et local ont été interpellées du 18 au 23 août 2020 à Fès. Il leur est reproché leur implication présumée dans...

Ces articles devraient vous intéresser :

Un beau cadeau de fin d’année pour la police marocaine

Les agents de la direction générale de la sûreté nationale (DGSN), travaillant dans les différentes directions au niveau national, recevront en cette fin d’année, une prime exceptionnelle, octroyée par le directeur général Abdellatif Hammouchi.

Le chanteur Adil Miloudi recherché par la police

Le célèbre chanteur marocain Adil El Miloudi est sous le coup d’un mandat d’arrêt pour avoir, dans une vidéo, menacé des fonctionnaires de police.

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé un grand concours de recrutement de plusieurs grades au sein du corps de la police. Le concours aura lieu le 16 juillet à Rabat et dans d’autres villes si nécessaire. Au total, 6 607...

Maroc : appel à l’arrêt immédiat des opérations d’abattage de chiens

Un collectif des associations marocaines de protection animale dénonce « des opérations brutales et inhumaines, de capture et d’abattage des animaux à travers tout le pays, incluant ceux déjà stérilisés, vaccinés et identifiés ».

Cinq nouvelles nominations à la DGSN

Le directeur général de la Sûreté territoriale (DGST), Abdellatif Hammouchi, a procédé à une nouvelle série de nominations, notamment au sein des services centraux de la Direction des Ressources humaines.

Interpol : les 11 Marocains les plus recherchés de la planète

Onze Marocains sont actuellement recherchés par l’organisation de la police internationale : Interpol. Ces individus, sous le coup de mandats internationaux, sont accusés de crimes et délits graves.

Marrakech veut en finir avec la mendicité et les SDF

La ville de Marrakech mène une lutte implacable contre la mendicité professionnelle et le sans-abrisme, qui porte déjà ses fruits. À la manœuvre, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) et la brigade touristique.

Maroc : des sanctions disciplinaires à l’Institut royal de police

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé samedi une série de sanctions disciplinaires et de mesures d’évaluation des performances contre certains policiers de l’Institut royal de police (IRP). Cette annonce fait suite à une enquête...

Bientôt une centaine de radars mobiles déployés au Maroc

120 nouveaux radars seront bientôt déployés dans plusieurs villes marocaines, pour renforcer la sécurité routière. Ces équipements ont été remis mardi, à la Gendarmerie Royale et à la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) (Police).

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.