Le CNDH vole au secours d’une fillette à Jerada

28 septembre 2020 - 00h00 - Maroc - Ecrit par : J.K

Pour des raisons de santé, une élève a été contrainte d’interrompre ses études à Jerada. C’est un cas qui préoccupe le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) qui s’engage à lui garantir son droit à l’enseignement dans des conditions appropriées.

Suite à des informations et commentaires sur les réseaux sociaux concernant le cas de cette fillette, le CNDH, à travers sa Commission régionale de l’Oriental, a décidé d’approcher la maman et l’élève concernée. Celles-ci ont confirmé l’information, ajoutant que sa demande de réinscription est restée sans réponse, en raison du changement d’adresse, souligne le communiqué du CNDH. Celui-ci indique avoir également pris connaissance des conditions familiales et sociales ayant perturbé la scolarité de la fillette.

Selon le directeur provincial de l’éducation nationale, en raison de ses absences injustifiées lors des examens de contrôle continu au titre de l’année scolaire 2017-2018, l’élève n’a pu obtenir une moyenne annuelle devant lui assurer le passage en classe supérieure, et l’année scolaire 2018-2019, elle n’a pas mis pied à l’école, affirme le communiqué.

Le responsable assure qu’elle peut toujours reprendre ses études et que son droit à poursuivre ses études est garanti, confie la même source. La direction provinciale s’est engagée pour sa réinscription.

Sujets associés : Soutien - Santé - Education - Pauvreté - Etude - Enfant - Jerada

Aller plus loin

Maroc : les familles pauvres auront droit à une aide de l’État

Le gouvernement marocain envisage d’accorder une aide financière mensuelle directe à l’ensemble des familles démunies, avant la fin de son mandat l’année prochaine.

Maroc : des parents d’élèves gagnent leur bataille contre les écoles privées

Par ces temps de rentrée scolaire, marquée par la crise épidémiologique, plusieurs écoles privées font face à des procès intentés par des parents d’élèves. Les tribunaux...

Maroc : une mère filmée en train de torturer sa fille

La vidéo d’une fille torturée pendant de longues minutes par celle qui semble être sa mère a créé l’émoi sur les réseaux sociaux au Maroc. Les faits se seraient déroulés à...

Une fillette de 5 ans, originaire de Ceuta, décède au Maroc

Une fillette de 5 ans, originaire de Ceuta, est décédée dans une clinique privée de Tanger des suites des problèmes respiratoires qu’elle traînait depuis sa naissance. Elle et...

Ces articles devraient vous intéresser :

Université Paris-Dauphine : propos racistes envers une étudiante voilée

Une étudiante voilée a été victime de propos racistes de la part d’une intervenante du jury lors d’une soutenance de fin d’année à l’Université Paris-Dauphine.

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Pénurie de médecins au Maroc : Le système de santé à bout de souffle

La pénurie de médecins persiste au Maroc. Par ailleurs, la réduction de la durée de formation en médecine suscite actuellement une vive protestation de la part des étudiants.

Nouvelle prolongation de l’état d’urgence sanitaire au Maroc

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 31 août, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.

Le Maroc interdit l’importation de véhicules polluants

Le Maroc poursuit ses efforts visant à réduire l’impact de la pollution sur la santé des citoyens et sur l’environnement. Le ministère du Transport et de la logistique et le département de la Transition énergétique et du développement durable ont pris...

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire

Réuni jeudi lors de sa séance hebdomadaire, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant prorogation, à nouveau, de l’état d’urgence sanitaire.

Les biscuits “Gerblé” avec de la drogue ne sont pas commercialisés au Maroc

L’Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA) affirme que les lots de biscuits de la marque française “Gerblé”, contaminés par la drogue “burundanga”, ne sont pas entrés ni vendus sur le marché marocain.

Ihssane Hadir remporte le concours de lecture arabe du Maroc

Les rideaux sont tombés sur la 6ᵉ édition de l’Arab Reading Challenge au Maroc, avec le sacre d’Ihssane Hadir. Elle battu plus d’un million d’élèves marocains qui ont participé à ce concours national.

Maroc : le roi Mohammed VI annonce des aides directes aux plus pauvres

Le Roi Mohammed VI, dans un discours prononcé à l’ouverture de la session parlementaire, a fait part de l’introduction d’un programme d’aide sociale à la fin de l’année 2023.

Maroc : les taxes sur les cigarettes électroniques passent à 40%

Les droits d’importation des cigarettes électroniques devraient passer de 2,5 à 40 % dès l’année prochaine. La mesure est très mal accueillie par les commerçants.