Hamid devient Xavier et reçoit des centaines d’offres d’emploi (vidéo)

10 septembre 2022 - 20h30 - France - Ecrit par : S.A

Un Maghrébin assure avoir changé de nom de famille pour pouvoir obtenir un emploi en France. Il en parle dans un roman qu’il a récemment publié.

« J’avais hérité du nom de mon père qui n’était pas compatible avec un emploi qualifié. J’avais deux masters à la Sorbonne et pas un seul appel pour un entretien. Au moment où j’ai changé de nom, en remplaçant Ait-Taleb par Le Clerc, j’ai reçu des centaines d’appels », assure l’écrivain Xavier Le Clerc dans « Un homme sans titre », son troisième roman publié aux éditions Gallimard.

À lire : Le jour où l’on a conseillé à Mohamed Bouhafsi de changer de prénom

Ce roman est avant tout un hommage à son père né en Kabylie. Arrivé en France dans les années 60, ce dernier s’est battu toute sa vie pour faire vivre sa famille de neuf enfants, fait savoir France Inter. « L’homme sans titre, c’est avant tout une référence au fait que mon père n’avait de titre que de titre de résidence ou de transport, jamais de titre de propriété ou de noblesse », explique Xavier Le Clerc.

À lire : Mohamed devient Martin pour trouver un emploi et il n’aurait pas dû …

Aussi, a-t-il confié que son père est né dans la famine, qu’il a eu son enfance pendant la seconde guerre mondiale, son adolescence pendant la Guerre d’Algérie qui ne portait pas encore son nom. L’écrivain se dit fier du parcours de son père. « C’est une immense leçon de dignité. Si j’avais quelques miettes de sa dignité, j’en serais très fier. Le premier livre de ma vie, c’est avant tout mon père », ajoute-t-il.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Emploi - Vidéos

Aller plus loin

Le hijab, objet de discrimination dans le monde de l’emploi en Europe

65 % des femmes musulmanes ont moins de chance de trouver un emploi aux pays-Bas, en Espagne et en Allemagne, selon une enquête publiée récemment sur le site Web de l’Université...

« L’argent est dans la rue » : Kamal et sa ruée vers la consigne

À Dordrecht (Pays-Bas), Kamal, 42 ans et père de deux enfants, a fait de la collecte de bouteilles et de canettes consignées une activité lucrative.

Des centaines d’emplois offerts aux jeunes marocains

La Fondation marocaine de l’Éducation pour l’Emploi (EFE-Maroc), la Fondation Bill & Melinda Gates et Silatech s’allient pour offrir des centaines d’emplois aux jeunes...

Difficile pour les étudiants marocains de trouver un logement en France

Alors que la rentrée universitaire a démarré, bon nombre d’étudiants marocains font face à la difficulté de trouver un logement à Nantes. Et pour cause, la demande s’envole, les...

Ces articles devraient vous intéresser :

La stratégie du Maroc pour s’imposer dans la sous-traitance aéronautique

Depuis 25 ans, le Maroc travaille à s’imposer dans la sous-traitance aéronautique mondiale. Quelle stratégie a-t-il défini pour atteindre son objectif ?

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) annonce avoir programmé pour le mois de septembre, plusieurs concours en vue de recruter 6 000 agents de différents grades.

Combien de Marocains ont émigré à l’étranger cette année ?

À fin septembre dernier, plus de 26 000 Marocains ont émigré à l’étranger pour s’y installer et travailler, d’après le ministère chargé de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences.

Spirit Aerosystems renforce ses effectifs marocains

Après une pause en 2021, les recrutements ont repris au Maroc chez l’Américain Spirit Aerosystems, leader mondial de la fabrication des aérostructures pour l’aviation civile et militaire. Déjà de dizaines de personnes recrutées.

Voici le nombre de fonctionnaires civils au Maroc

Les données inscrites dans le rapport sur les ressources humaines accompagnant le projet de loi de finances (PLF) de l’année 2023 indiquent que le Maroc compte 565 429 fonctionnaires civils cette année.

Investissements massifs au Maroc, 76,7 milliards de dirhams, 20 000 emplois

La Commission nationale des investissements a donné son aval à une série de 21 projets. L’investissement global de ces projets s’élève à 76,7 milliards de dirhams, l’équivalent de 6,98 milliards d’euros, selon un communiqué officiel du gouvernement.

Maroc Telecom augmente de 10% le salaire de ses employés

Après une série de négociations, les employés de Maroc Telecom ont réussi à obtenir de la direction, une augmentation des salaires de 10 % avec effet rétroactif. Un accord a été signé dans ce sens entre les deux parties.

Statut d’auto-entrepreneur au Maroc : après l’euphorie, le flop ?

Lancé en 2015, le statut auto-entrepreneurs semble ne plus être une solution à l’informel et au chômage. Le bilan en est la parfaite illustration.

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé un grand concours de recrutement de plusieurs grades au sein du corps de la police. Le concours aura lieu le 16 juillet à Rabat et dans d’autres villes si nécessaire. Au total, 6 607...

Royal Air Maroc recrute

Royal Air Maroc (RAM) a lancé via sa filiale Atlas multi services (AMS), une opération de recrutement de personnel navigant commercial au Maroc. Le dernier délai de l’appel à candidatures est fixé au 1ᵉʳ décembre prochain.