Le rêve brisé en France de la Marocaine Amina Gassori

11 octobre 2022 - 07h00 - France - Ecrit par : G.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

La Marocaine Amina Gassori rêvait de devenir avocate mais l’installation de ses parents en France dans les années 1980, changera son destin. Aujourd’hui aide-soignante à l’hôpital Pasteur, elle a quand même trouvé le moyen d’aider les autres en s’investissant dans la vie des habitants de son quartier et en ouvrant sa porte à tous, surtout aux immigrés comme elle.

Amina Gassori n’était âgée que de 16 ans lorsqu’elle quitte avec sa mère Marrakech pour rejoindre son père en France, plus précisément à Dole dans le quartier Mesnils-Pasteur. « Mon père est venu en France pour travailler, il a choisi Dole pour faire ses papiers. Ma mère voulait le rejoindre, alors on est partis ». La jeune fille a eu du mal à s’adapter au changement, à se retrouver dans un autre pays, loin de ses rêves et de sa culture. « Au début, je n’acceptais pas d’être ici. J’avais mes études, mes repères. Je voulais devenir avocate », rapporte Le Progrès.

À lire :France : une Marocaine sans ressources vit dans un hôtel 5 étoiles

Rongée par la soif de rentrer au Maroc, elle n’a pas pu progresser et a même abandonné ses études sanitaire et social à Pasteur. Mais soutenue par la Maison de jeunes et de la culture (MJC) de Dole, elle a pu passer son brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur (BAFA), et a commencé par travailler comme animatrice « avec les enfants du quartier » et obtient son diplôme à Morbier. « Puis, je me suis mariée. Et pour la première fois, je suis rentrée au Maroc avec mon mari, en 1986 ».

À lire :Italie : une Marocaine vit un enfer pendant 10 ans

De son mariage naitront cinq enfants, un garçon et quatre filles. Mais sa vie bascule une seconde fois. « Mon mari est tombé malade. J’ai écrit une lettre pour travailler et j’ai été convoquée à l’Ehpad des Aberjoux ». Avant d’être embauchée comme assistante sociale hebdomadaire, elle a dû répondre à des questions qu’elle trouve plutôt gênantes. Après un an et devant les difficultés, elle se décide à passer le concours d’aide-soignante et obtient 19/20, première de sa liste. « Ce n’était pas mon rêve, mais j’étais contente d’avoir quelque chose. »

À lire :Mohamed fait les meilleures sardines grillées de Malaga

Même si les temps sont durs, sa porte reste ouverte pour tous. Elle prend du plaisir à accueillir des Marocains, mais également des Algériens et tous ceux qui veulent bien partager un bout de gâteau et du thé. Elle se réjouit du progrès observé dans les relations entre voisins. « À l’époque, les communautés ne se mélangeaient pas. Les filles n’avaient pas le droit de sortir. L’évolution du quartier, son ouverture sur la ville est sur la bonne voie ». Chez elle, le va-et-vient est quotidien. « Vous êtes la bienvenue, quand vous voulez », déclare-t-elle.

À lire :L’impossible retour au Maroc pour Amina

Aujourd’hui âgée de 58 ans, Amina travaille toujours à l’hôpital Pasteur, bien loin de son rêve de devenir avocate au Maroc. Elle continue de se consacrer aux activités de son quartier et s’y plaît énormément. « Je donnais des cours de langue en arabe. Aujourd’hui, je fais partie du bureau de la régie de quartier, je suis vice-présidence du conseil d’administration et membre du conseil citoyen ».

Sujets associés : Marrakech - France - Immigration

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

L’impossible retour au Maroc pour Amina

Amina El Hboussi, une Marocaine, bloquée à Ceuta depuis plus de 7 mois a été victime du vol de son passeport. La perte de ce document de voyages brise le rêve de cette femme de...

Malika Saïssi : un resto gratuit pour les personnes dans le besoin (vidéo)

« Baraka Solidarité » est le nom de l’association que dirige Malika Saïssi à Molenbeek, et qui, avec l’aide des bénévoles, offre des repas gratuits aux personnes dans le besoin....

France : élan de solidarité autour de Mohamed et de son fils myopathe menacés d’expulsion

L’histoire de Mohamed et de son fils myopathe menacés d’expulsion a ému les habitants du département des Yvelines qui leur ont proposé un logement.

France : une Marocaine sans ressources vit dans un hôtel 5 étoiles

Malika, une Marocaine de 65 ans résidant en France, figure parmi les 59 femmes bénéficiaires de l’opération de solidarité du groupe immobilier...

Nous vous recommandons

Marrakech

Très jaloux, il poignarde sa petite amie

Un jeune de 22 ans, rongé par la jalousie, a poignardé mortellement sa petite amie. C’était le mardi 9 février au douar Ben Salek relevant de l’arrondissement de Gueliz, à Marrakech.

À Marrakech, chevaux, ânes de trait et familles en souffrance

La crise sanitaire liée au coronavirus a produit un impact négatif sur des centaines de chevaux et d’ânes de trait marocains de Marrakech tributaire de l’industrie touristique.

Ryanair lance de nouveaux vols vers le Maroc

La compagnie aérienne Ryanair opérera des vols vers Marrakech et lancera une nouvelle liaison vers une autre ville marocaine dans le cadre de son programme estival 2022, démentant ainsi les informations sur son probable retrait du marché...

Marrakech : un élu du PJD en garde à vue pour violation de l’état d’urgence sanitaire

Les services de la gendarmerie de Tassoultante ont interpellé puis placé en garde à vue un élu du Parti de la justice et du développement (PJD), propriétaire d’un café à chicha dans le douar El Hena, à Marrakech, pour violation de l’état d’urgence...

Des arrestations pour prostitution à Marrakech

La gendarmerie royale a opéré une descente dans une luxueuse villa située à Marrakech et qui a été transformée en boite de nuit clandestine. Quatorze personnes, dont six jeunes femmes, ont été arrêtées. En dehors des boissons et autres substances qui y ont été...

France

Le roi Mohammed VI s’entretient avec Emmanuel Macron

Le roi Mohammed VI s’est entretenu mercredi soir avec le président français, Emmanuel Macron, suite à la victoire de l’équipe de France contre le Maroc en Coupe du monde.

Fin de cauchemar pour ce Marocain retraité bloqué en France

Mohamed Fahem, 74 ans, un Marocain retraité est finalement rentré chez lui, à Tiznit après avoir été bloqué à Chateauneuf-sur-Sarthe (Maine-et-Loire) pendant plus de trois mois en raison du coronavirus.

Une opération de rapatriement des Français bloqués au Maroc en préparation

Sous réserve de l’obtention de l’accord des autorités marocaines, l’ambassade de France à Rabat a annoncé sur sa page Facebook, qu’un ferry de rapatriement des Français bloqués au Maroc vers la France aura lieu le 22 mai 2021. À la manœuvre, la compagnie La...

Loi séparatisme : le titre de séjour interdit en cas de rejet des « principes de la République »

Après l’interdiction du port de signes religieux lors des sorties scolaires en France, Les Républicains s’attaquent au titre de séjour accordé aux étrangers. Désormais, la délivrance ou le renouvellement de titre de séjour sera interdit aux étrangers qui...

Les passagers d’un bus Aix-Marseille contraints d’écouter des versets du Coran

La Métropole Aix-Marseille-Provence a ouvert une enquête à la suite de l’imposition par un chauffeur de bus de la diffusion des versets du Coran à plein volume pendant toute la durée d’un trajet.

Immigration

Deux Marocaines condamnées pour proxénétisme

Deux Marocaines ont écopé de cinq ans de prison chacune pour leur implication dans un réseau spécialisé dans l’immigration et l’exploitation sexuelle de jeunes filles au Burkina Faso. Tel est le verdict rendu par le tribunal de première instance d’El...

Emeutes aux Pays-bas : les Marocains accusés

Face à la montée inquiétante des incivilités et des actes de violence dans plusieurs villes des Pays-bas, les autorités néerlandaises ont du mal à mettre la main sur les principaux auteurs. Pour la presse locale, l’implication des jeunes de la communauté...

Souss-Massa : des conventions signées au profit des MRE

Le conseil et la Wilaya de la région Souss-Massa, le ministère délégué chargé des Marocains résidant à l’étranger et l’Agence française de développement (AFD) ont procédé mercredi, à la signature de deux conventions dans le cadre du Programme régional des...

Un infirmier marocain parle de son expérience au Québec

Abdallah Belferza, un infirmier marocain de 27 ans, a quitté son Agadir natal pour se retrouver en Abitibi-Témiscamingue, dans la contrée neigeuse de Val-d’Or au Québec, où il est en formation pour trois ans. Il pourrait définitivement s’installer dans la...

Il sera plus facile d’obtenir la nationalité allemande

Le gouvernement allemand a présenté le week-end dernier une proposition de loi devant permettre aux étrangers d’être plus rapidement naturalisés. Une bonne nouvelle pour les Marocains qui s’y trouvent depuis de nombreuses années et qui n’ont pas pu...