Gazoduc : le Maroc entretient toujours les installations sur son territoire

23 novembre 2021 - 09h40 - Espagne - Ecrit par : A.T

Malgré la rupture du contrat Gazoduc, le Maroc assure toujours la maintenance des installations du pipeline sur son territoire, tout comme l’Algérie et l’Espagne.

« Il ne s’agit ni d’une alliance ni d’un accord signé […] C’est un travail indépendant, mais avec le même objectif : assurer que le gazoduc reste en bon état et qu’il puisse être réactivé sans problème en cas de besoin », ont indiqué des sources espagnoles du secteur au média local El Periodico de España.

Long d’environ 1 300 km, le gazoduc traverse les trois pays voisins, qui poursuivent les discussions pour un éventuel retour à la normale. Pour sa part, le Maroc assure l’entretien grâce à l’Office National des hydrocarbures et des Mines (ONHYM), qui a fait le choix de déléguer la maintenance à Metragaz, entreprise contrôlée par l’espagnol Naturgy, et la compagnie portugaise Galp.

A lire : Gazoduc Maghreb-Europe : le PP demande des comptes au gouvernement espagnol

Le tronçon se trouvant sur le territoire algérien est maintenu par l’entreprise étatique Sonatrach. L’Espagne travaille quant à elle sur tout la partie nichée sous le détroit de Gibraltar, « aussi bien dans les eaux espagnoles que marocaines », affirment les mêmes sources.

Et d’ajouter, que des actions se mènent discrètement pour « trouver des solutions concertées. Ce qui reste pour l’heure extrêmement compliqué ces derniers mois ». Toutefois, la fermeture « n’est pas irréversible […] mais durera longtemps », rassurent-elles.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Algérie - Office National des Hydrocarbures et des Mines (Onhym) - Gaz

Aller plus loin

Gazoduc : la décision algérienne n’aura pas d’effet immédiat sur le Maroc

La rupture du contrat du Gazoduc Maroc-Europe par l’Algérie n’aura qu’un impact insignifiant sur la performance immédiate du système électrique national.

Quand Sound Energy redonne vie au Gazoduc Maghreb Europe

La société britannique Sound Energy entend donner une nouvelle vie au gazoduc Maghreb-Europe (GME). Dans ce sens, elle a conclu un accord contraignant de vente et d’achat de gaz...

Gazoduc Maghreb-Europe : non au « chantage inacceptable » de l’Algérie

Des députés italiens ont dénoncé « le chantage inacceptable » de l’Algérie qui a décidé de ne pas renouveler le gazoduc Maghreb-Europe (GME) traversant le Maroc, arrivé à...

Gazoduc Maghreb-Europe : le PP demande des comptes au gouvernement espagnol

Le Parti populaire (PP) demande des assurances au gouvernement espagnol quant à l’approvisionnement régulier en gaz après la fermeture du gazoduc Maghreb-Europe traversant le...

Ces articles devraient vous intéresser :

Champ gazier au Maroc : Predator Oil & Gas donne des nouvelles de Guercif

La société pétrolière et gazière Predator Oil & Gas, détentrice de la licence d’exploration de pétrole et de gaz onshore dans le nord-est du Maroc, amorce la première étape du processus centré sur l’évaluation de sables spécifiques au sein des...

Hausse historique du prix du gaz au Maroc, une première en 30 ans

La bonbonne de gaz vendue au Maroc devrait voir son prix augmenter progressivement pendant trois ans, vient de révéler le Premier ministre Aziz Akhannouch.

Prospection pétrolière : Europa Oil & Gas prend une décision difficile au Maroc

La compagnie britannique de prospection et d’exploration pétrolière et gazière « Europa Oil & Gas » a décidé de renoncer à l’extension de la licence d’Inezgane située au large du Maroc. Elle évoque « une décision difficile ».

Chariot Oil & Gas va acheminer le gaz de Larache via le gazoduc Maghreb-Europe

La société britannique Chariot a annoncé mercredi la signature d’un accord avec l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM) pour acheminer le gaz de Larache via le gazoduc Maghreb-Europe (GME).

« Le Maroc deviendra le prochain hub énergétique »

Le Maroc est l’endroit idéal pour les investisseurs et deviendra le prochain hub énergétique. Ces mots sont de Yossi Abu, PDG de NewMed Energy, une société d’exploration, de développement et de production de gaz naturel et de pétrole israélienne qui...

Gaz : un avenir prometteur pour le Maroc

Le Maroc dispose d’importants réserves de gaz qui peuvent garantir sa sécurité énergétique et apporter d’importants revenus à l’économie nationale, selon Sound Energy.

Genel Energy et l’ONHYM ensemble pour l’exploitation du permis Lagzira

La compagnie d’exploitation pétrolière Genel Energy et l’Office national des Hydrocarbures et des Mines (ONHYM) s’unissent pour exploiter le permis Lagzira.

SDX Energy fait une nouvelle découverte de gaz au Maroc

SDX Energy, l’explorateur gazier britannique qui exploite des gisements de gaz naturel dans le bassin du Gharb au Maroc, annonce avoir fait deux découvertes provenant des puits SAK-1 et KSR-20, récemment achevés. Ces découvertes ouvrent la voie à...

Tendrara : les prospections de gaz de Sound Energy financées par Attijariwafa Bank

Les discussions entre la société britannique d’exploration gazière Sound Energy et Attijariwafa Bank concernant le financement par emprunt du projet gazier de Tendrara (Maroc) connaissent des avancées importantes.

Le Maroc a déjà investi 25 millions d’euros dans l’exploration pétrolière cette année

Le Maroc, à travers l’Office national marocain des hydrocarbures (ONHYM), a investi, entre janvier et septembre, 275 millions de dirhams (25 millions d’euros) dans l’exploration pétrolière.