Gazoduc : l’Algérie n’a pas rassuré l’Espagne sur son renouvellement

13 octobre 2021 - 22h20 - Espagne - Ecrit par : S.A

José Manuel Albares, ministre espagnol des Affaires étrangères, affirme que l’Algérie ne l’a pas rassuré du renouvellement du contrat sur le gazoduc Maghreb-Europe lors de sa visite officielle en Algerie fin septembre dernier.

« Le contrat du GME reste en vigueur jusqu’au 31 octobre. Aucune décision définitive n’a encore été prise… Lorsque j’étais à Alger, rien de précis ne m’a été indiqué à cet égard. […] Il n’y a rien d’officiel pour le moment », a confié le chef de la diplomatie espagnole dans un entretien accordé au journal El Periodico. Selon lui, ce qui est pour les Espagnols, c’est que l’approvisionnement en gaz est garanti et l’Algérie satisfera la demande de l’Espagne en gaz. « J’ai reçu toutes les garanties que l’Algérie respectera les contrats convenus », a-t-il dit.

À lire : Approvisionnement en gaz : l’Algérie rassure l’Espagne

Dimanche, le président algérien a assuré que son pays n’a pas encore tranché sur le renouvellement du gazoduc Maghreb-Europe (GME). « Aucune décision n’a encore été prise à cet effet », a déclaré Abdelmadjid Tebboune, dans une interview diffusée par l’ENTV. Aussi, a-t-il ajouté que l’Algérie continuera à pomper le gaz via GME jusqu’à la fin du contrat en vigueur.

À lire : Gazoduc : l’Algérie veut imposer ses conditions au Maroc

En cas du maintien du GME, Alger imposera des conditions à Rabat. « Il n’y a aucune intention de faire des cadeaux au Maroc. S’il veut acheter le gaz algérien, il doit payer le prix en vigueur sur le marché international », estime un expert algérien des questions énergétiques auprès de TSA. En d’autres termes, Rabat ne bénéficiera plus d’un approvisionnement bon marché du gaz algérien via le GME.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Algérie - Alger - Maghreb - Gaz

Aller plus loin

Gazoduc Maghreb-Europe : le PP demande des comptes au gouvernement espagnol

Le Parti populaire (PP) demande des assurances au gouvernement espagnol quant à l’approvisionnement régulier en gaz après la fermeture du gazoduc Maghreb-Europe traversant le...

Espagne : risque de rupture d’approvisionnement en gaz depuis l’Algérie

L’Espagne a connu une rupture de 54 heures dans l’approvisionnement en gaz de l’Algérie via le gazoduc Medgaz. La société espagnole d’énergie, Enagás, a alerté sur une baisse du...

Gazoduc : le Maroc et l’Espagne toujours à la recherche d’une solution

Le Maroc et l’Espagne poursuivent les négociations afin d’assurer l’approvisionnement en gaz des deux pays en cas de non-renouvellement par l’Algérie du contrat de concession du...

Gazoduc Maghreb-Europe : le Maroc va importer du gaz d’Espagne

Le Maroc étudie avec l’Espagne la possibilité d’acheminer du gaz via ses terminaux de gaz naturel liquéfié au cas où l’Algérie n’en renouvellerait pas le contrat de concession...

Ces articles devraient vous intéresser :

Champ gazier au Maroc : Predator Oil & Gas donne des nouvelles de Guercif

La société pétrolière et gazière Predator Oil & Gas, détentrice de la licence d’exploration de pétrole et de gaz onshore dans le nord-est du Maroc, amorce la première étape du processus centré sur l’évaluation de sables spécifiques au sein des...

Gazoducs, regazéification et hydrogène vert : les paris du Maroc

Le Maroc travaille à développer les énergies renouvelables pour garantir son indépendance énergétique. Les autorités du royaume ont prévu un plan ambitieux de construction d’oléoducs et de gazoducs pour atteindre cet objectif d’ici 2030.

Maroc : à quand la hausse du prix des bouteilles de gaz ?

Alors que l’idée d’une augmentation progressive du prix des bouteilles de gaz butane au Maroc agite les esprits, le gouvernement se veut rassurant, mais reste assez vague.

Les Marocains paieront plus cher certains produits

En raison d’une décompensation annoncée, les prix de certains produits de grande consommation comme le gaz, la farine et le sucre reviendront plus cher aux consommateurs marocains.

Suppression de la subvention au gaz au Maroc : une réforme indispensable ?

La décision du gouvernement de supprimer la subvention sur le gaz butane est opportune et salutaire en ce sens que ces ressources financières serviront à renforcer l’aide directe aux groupes vulnérables, a déclaré mardi Abdellatif Jouahri, Wali de Bank...

Un nouveau champ gazier au Maroc

Le ministère marocain de la Transition énergétique et du développement durable vient d’accorder un nouveau permis pour l’exploitation d’un nouveau champ de gaz naturel à Douar Oulad Belkheir, dans l’ouest du royaume.

Hausse historique du prix du gaz au Maroc, une première en 30 ans

La bonbonne de gaz vendue au Maroc devrait voir son prix augmenter progressivement pendant trois ans, vient de révéler le Premier ministre Aziz Akhannouch.

Les Marocains paieront plus cher la bonbonne de gaz

Comme décidé par le gouvernement, le prix de la bonbonne de gaz va augmenter dès l’année prochaine. Celle-ci devrait se poursuivre les années suivantes.

Importante découverte de gaz au Maroc

La société britannique Chariot Oil & Gas a récemment annoncé avoir fait une importante découverte de gaz naturel au Maroc, dans la licence « Loukos Onshore ».

Subventions au gaz et aux produits alimentaires : le coût pour l’Etat marocain en 2022

Les subventions accordées au gaz ont coûté au budget de l’État 22 milliards de dirhams l’année dernière, selon les données fournies par le ministère des Finances.