La gestion des waqfs par un juif marocain fait polémique

10 novembre 2023 - 16h30 - Maroc - Ecrit par : S.A

Suite à une intervention de Nabila Mounib, députée du parti socialiste unifié (PSU) devant la Commission des affaires étrangères, de la défense nationale, des affaires islamiques et des MRE, Ahmed Toufiq, ministre marocain des Habous et des Affaires islamiques a dû s’expliquer sur la gestion de certains waqfs par un Marocain de confession juive.

« Celui qui gère les waqfs (donation faite à perpétuité par un particulier à une œuvre d’utilité publique, pieuse ou charitable, NDLR) de Rabat et Salé est un juif sioniste qui serait de la famille, si ce n’est carrément le frère même du ministre israélien de l’Intérieur Aryé Dery », a récemment déclaré Ahmed Ouihmane, président de l’Observatoire marocain contre la normalisation. Faisant sienne cette déclaration, Nabila Mounib a demandé à Ahmed Toufiq de fournir des explications au Parlement sur les raisons qui ont motivé son département à confier cette gestion à un juif, « connu pour ses liens avec un haut responsable israélien ».

À lire : Pourquoi le PJD s’oppose-t-il à l’encradrement des dons ?

Il ressort des explications du ministre que ce concitoyen juif « appartient à la quatrième génération de cette famille juive. Le seul cas qui justifierait son éviction est l’existence d’une décision administrative à son encontre, faute de quoi il ne peut être démis de ses fonctions seulement parce qu’il est juif », rapporte h24info. À en croire, Ahmed Toufiq, la famille du juif s’est vu attribuer la gestion de ces waqfs « depuis l’époque du Sultan Moulay Youssef ».

À lire :La Ligue arabe dénonce la confiscation des terres palestiniennes par Israël

Mounib a par ailleurs questionné le ministre sur les informations selon lesquelles un citoyen juif serait dans l’attente d’une nomination royale à la tête de la fondation de Zakat au Maroc. Une rumeur selon Toufiq.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Rabat - Salé - Parti Socialiste Unifié (PSU) - Ahmed Toufiq - Nabila Mounib - Ministère des Habous et des Affaires islamiques

Aller plus loin

Pourquoi le PJD s’oppose-t-il à l’encradrement des dons ?

Le Parti de la justice et du développement (PJD) n’adhère pas au projet de loi relatif aux appels à la générosité publique et a choisi de s’abstenir lors de son adoption en...

La Ligue arabe dénonce la confiscation des terres palestiniennes par Israël

Le conseiller juridique du gouvernement israélien a décidé de confisquer des terres relevant du "Waqf islamique palestinien", dans la ville d’Al Khalil près de la mosquée...

Le Maroc refuse des dons de Melilla aux sinistrés du séisme

Le Maroc traîne à autoriser le passage par le poste frontière de Melilla, des dons collectés par le parti politique Somos Melilla au profit des sinistrés du séisme d’Al Haouz du...

Un convoi de dons français refoulé à Tanger

La douane marocaine à Tanger a refoulé un camion rempli de dons pour les sinistrés du séisme d’Al Haouz, en provenance des Pyrénées-Orientales.

Ces articles devraient vous intéresser :

La date de l’Aïd al Fitr au Maroc connue

L’observation de la nouvelle lune du mois de Chaoual 2023/1444 commencera ce jeudi 20 avril 2023, mais il semble que la plupart des pays arabes ne pourront pas observer le croissant à l’œil nu. C’est du moins ce que prévoit Hassan Talibi, astronome et...

Maroc : voici la date du ramadan 2024

La date de début du ramadan au Maroc est désormais connue. Des calculs astronomiques permettent aujourd’hui de prédire la date exacte.

Des prières rogatoires dans toutes les mosquées marocaines ce mardi

Face à la rareté des pluies, le roi Mohammed VI a une nouvelle fois ordonné l’accomplissement de prières rogatoires dans toutes les mosquées marocaines.

Officiel : l’Aid Al Fitr célébré mercredi 10 avril au Maroc

Le ministère des Habous et des Affaires islamiques a annoncé ce mardi soir, après la prière d’Al Maghrib, l’observation du croissant lunaire annonçant le début du mois de Chaoual 1445 H. C’est donc officiel, l’Aïd Al Fitr 1445 sera célébré demain...

Aid Al Fitr au Maroc : mercredi ou jeudi ?

Les calculs astronomiques prévoient la célébration de l’Aïd Al fitr au Maroc le mercredi 10 avril 2024, comme de nombreux pays arabes et européens, mais l’observation de la lune reste pour l’instant l’option privilégiée par les autorités religieuses...

Aïd al-Fitr au Maroc : jour de congé supplémentaire

Le gouvernement marocain a pris une mesure exceptionnelle en décidant d’accorder un jour de congé supplémentaire aux fonctionnaires de l’État à l’occasion de la fête de l’Aïd al-Fitr, qui devrait avoir lieu au Maroc le samedi 22 avril prochain.

Maroc : la date de l’Aïd Al Fitr connue

Considérant que le jeûne de Ramadan durera 29 jours cette année selon les calculs astronomiques, l’Aïd Al Fitr 2024 sera célébrée au Maroc le mercredi 10 avril.

La date de l’Aid Al Mawlid au Maroc connue

Au Maroc, l’Aid Al Mawlid Annabaoui, la fête qui célèbre la naissance du prophète Mohammad, sera célébrée en ce mois de septembre.

Maroc : le coût du Hajj dévoilé, et c’est plus cher que l’année dernière

Le ministère des Habous et des Affaires islamiques vient de dévoiler les frais du pèlerinage au titre de la saison 1445 H, pour les pèlerins marocains.

Maroc : voici la date de l’Aid Al Mawlid Annabaoui

Le mois de Rabie-I 1445 de l’hégire débutera le dimanche 17 septembre 2023 et Aïd Al Mawlid Annabaoui célébré le jeudi 28 septembre, a annoncé le ministère des Habous et des affaires islamiques.