Un homosexuel sauvagement agressé à Casablanca (vidéo)

28 septembre 2015 - 13h00 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Un homme décrit comme travesti et homosexuel a encore été sauvagement agressé par des individus. La scène se serait passée dans les rues de Casablanca la semaine dernière si l’on en croit la vidéo publiée sur YouTube.

Visiblement sous le choc et blessé au genou, le jeune a été forcé à se déshabiller par au moins trois individus. Le visage de l’un des agresseurs est bien visible sur la vidéo et la médiatisation de cette vidéo fera sans doute réagir, du moins espérons-le, les autorités !

" class="spip_out" rel="external">Voir la vidéo en ligne

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Casablanca - Homosexualité Maroc - Vidéos - Youtube

Aller plus loin

Lynchage de l’homosexuel de Fès, verdict le 13 août (actualisé)

La décision de la justice concernant l’affaire dite « du lynchage de l’homosexuel de Fès » sera rendue le jeudi 13 août prochain. Deux hommes se retrouvent sur le banc des...

Maroc : agression sauvage d’un homosexuel (vidéo)

C’est une vidéo d’une rare violence qui a été publiée ce weekend par Aswat, collectif de défense des homosexuels au Maroc. Elle montre comment un homosexuel a été torturé dans...

Agression homophobe à Casablanca : trois hommes arrêtés

Les trois agresseurs présumés d’un homme présenté comme homosexuel ont été arrêtés aujourd’hui à Casablanca, vient d’indiquer la préfecture de police dans un communiqué.

Un homme entre la vie et la mort après un lynchage

Un homme se trouve actuellement entre la vie et la mort après son lynchage par la foule vendredi dernier au quartier Essouaret, à Hay El Mohammadi de Casablanca. Il a été...

Ces articles devraient vous intéresser :

Au Maroc, le parti au pouvoir dit niet au mariage homosexuel

Le parti Rassemblement national des Indépendants (RNI) présidé par Aziz Akhannouch, chef du gouvernement marocain, affiche son opposition au mariage homosexuel.

Maroc : les avertissements de la DGI aux influenceurs

Les influenceurs marocains sont sommés par la Direction générale des impôts (DGI) de déclarer leurs revenus et de payer leurs impôts. Ils ont reçu des lettres de relance, certainement le dernier avertissement avant la phase de répression.

Plagiat : les chanteurs marocains pris la main dans le sac

Plusieurs artistes marocains ont été accusés de plagiat ces dernières années. Les productions signalées ont été supprimées de YouTube.

Saad Lamjarred sanctionné par Youtube ?

Le chanteur marocain Saad Lamjarred explique les raisons qui seraient derrière la baisse inquiétante du nombre de vues de ses chansons sur la plateforme YouTube.

« Deux hommes ou deux femmes ne peuvent pas décider de passer leur vie ensemble au Maroc »

Dans son film Le bleu du caftan, la cinéaste marocaine Maryam Touzani aborde plusieurs sujets notamment l’homosexualité au Maroc, où les homosexuels vivent souvent cachés, dans la peur d’être découverts, et parfois dans la honte.

YouTube : des Marocains gagnent jusqu’à 100 000 dirhams par mois, le fisc en alerte

Au Maroc, les services de la Direction générale des impôts (DGI) ont adressé un avis aux influenceurs, des youtubeurs et aux créateurs de contenus pour les appeler à déclarer leurs revenus et à payer leurs impôts.

La Youtubeuse marocaine "Mi Naima" au cœur d’un nouveau scandale

“Mi Naïma” fait à nouveau parler d’elle. La Youtubeuse marocaine, connue pour ses controverses, a récemment publié une vidéo dans laquelle on la voit lire certains versets du Coran de manière désinvolte. La vidéo a suscité la colère des internautes.

Salma Rachid sous le feu des critiques

Salma Rachid est la cible d’attaques sur les réseaux sociaux. De nombreux internautes fustigent l’arrogance de la chanteuse de la pop marocaine.

Maroc : une série télévisée accusée de faire l’apologie de l’homosexualité

La série « 2 wjoh » (deux visages) aborde-t-elle l’homosexualité ? C’est en tout cas ce que semblent dénoncer de nombreux internautes sur les réseaux sociaux après la diffusion d’un extrait du teaser de la série qui sera diffusée tous les jours à 19h45...

Buzz, fric et clashs : La (mauvaise) recette des artistes marocains

De plus en plus d’artistes marocains se tournent vers les réseaux sociaux, notamment Instagram et TikTok, pour interagir avec leur public et générer des revenus. Cette tendance suscite toutefois des critiques, certains pointant du doigt le recours à...