Îles Canaries : 720 euros d’amende pour avoir manifesté devant le consulat du Maroc

17 juillet 2023 - 22h40 - Monde - Ecrit par : A.P

La délégation gouvernementale aux îles Canaries a fixé à 720 euros l’amende de l’activiste Koldobi Velasco pour avoir participé le 18 septembre à une manifestation devant le consulat du Maroc à Las Palmas de Gran Canaria, ce qui est considéré comme une violation de la loi sur la sécurité citoyenne.

Velasco a été sanctionné pour avoir manifesté devant le consulat du Maroc à Las Palmas de Gran Canaria contre le meurtre d’un migrant. Une action qui viole les dispositions de la loi organique de 1983 réglementant l’organisation de réunions ou de manifestations dans des espaces publics, indique le collectif Alternativa Antimilitarista dans un communiqué rapporté par EFE.

À lire : Une amende de 135 euros pour avoir manifesté devant l’ambassade du Maroc en France (vidéo)

Pour ce collectif, la décision de la police d’identifier les personnes ayant pris part à cette manifestation « viole leur droit à la liberté de réunion et d’expression ». Le groupe annonce que Koldobi Velasco fera appel de sa sanction.

Sujets associés : Manifestation - Droits et Justice - Ambassades et consulats - Iles Canaries - Amende

Aller plus loin

Une amende de 135 euros pour avoir manifesté devant l’ambassade du Maroc en France (vidéo)

La police française a verbalisé plusieurs dizaines de Marocains, pour avoir manifesté devant l’ambassade du Maroc à Paris. Une amende de 135 euros leur a été infligée, ce lundi...

Maroc : des enseignants condamnés pour avoir manifesté

Les 45 enseignants contractuels qui ont été arrêtés l’année dernière, lors des manifestations qui ont eu lieu à Rabat, ont été fixés sur leur sort. Ils ont été condamnés à...

Des Marocains manifestent dans les Îles Canaries

La plateforme Canarias Libre du centre de détention des migrants aux Îles Canaries a convié une centaine de personnes sur la Place Candelaria à Santa Cruz de Tenerife pour...

Maroc : deux ans de prison ferme pour avoir appelé à manifester après la mort de Hayat

C’est une peine sévère que vient de prononcer le tribunal de première instance de Tétouan à l’encontre d’un jeune qui avait appelé à manifester sur son compte Facebook après la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Vers une révolution des droits des femmes au Maroc ?

Le gouvernement marocain s’apprête à modifier le Code de la famille ou Moudawana pour promouvoir une égalité entre l’homme et la femme et davantage garantir les droits des femmes et des enfants.

Les avocats marocains passent à la caisse

Les avocats marocains doivent désormais s’acquitter d’une avance sur l’impôt sur le revenu ou sur les sociétés au titre de l’exercice en cours auprès du secrétaire–greffier à la caisse du tribunal pour le compte receveur de l’administration fiscale....

Le roi Mohammed VI ordonne une réforme de la Moudaouana

Les droits de la famille et de la femme se sont invités dans le discours adressé samedi soir par le roi Mohammed VI à l’occasion de la célébration de la Fête du Trône. Le Souverain a appelé au respect des droits de la femme et à une réforme audacieuse...

Maroc : les crimes financiers ont baissé de 47% en 2021

La lutte contre les crimes financiers et économiques au Maroc porte peu à peu ses fruits. En 2021, les affaires liées à ces délits ont fortement régressé de 47,30%, selon le rapport annuel de la présidence du parquet.

Détournement de 230 000 euros : le Maroc réclame l’extradition de son ex-agent consulaire

L’ancien agent consulaire marocain à Barcelone, Hamid Chraite, se trouve dans une situation délicate. Il est sous la menace d’une extradition au Maroc, une demande approuvée par le Parquet de l’Audience nationale.

Maroc : Vague d’enquêtes sur des parlementaires pour des crimes financiers

Une vingtaine de parlementaires marocains sont dans le collimateur de la justice. Ils sont poursuivis pour faux et usage de faux, abus de pouvoir, dilapidation et détournement de fonds publics.

Grosse amende pour Maroc Telecom

L’Agence nationale de règlementation des télécommunications (ANRT) a récemment notifié à Maroc Telecom une nouvelle sanction en lien avec l’affaire de dégroupage dans laquelle elle a été condamnée en 2020. Elle va devoir payer 2,45 milliards de...

Une famille marocaine au tribunal de Beauvais pour un mariage blanc

Une famille marocaine est jugée devant le tribunal de Beauvais pour association de malfaiteurs dans le but d’organiser un mariage blanc. Le verdict est attendu le 12 janvier 2023.

Maroc : un ministre veut des toilettes pour femmes dans les tribunaux

Le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, s’est indigné face à l’absence de toilettes pour les femmes dans les tribunaux, ce qui selon lui constitue un « véritable problème » pour les détenues.

Au Maroc, le mariage des mineures persiste malgré la loi

Le mariage des mineures prend des proportions alarmantes au Maroc. En 2021, 19 000 cas ont été enregistrés, contre 12 000 l’année précédente.