Maroc : un imam appelant à se rebeller condamné

20 octobre 2021 - 15h20 - Ecrit par : A.T

Accusé d’avoir incité ses pairs à manifester, l’imam Saïd Abou Ali, en détention, a vu sa peine réduite en appel à trois mois de prison ferme.

C’est ce qu’a annoncé son avocat Me Mohamed Nouini à l’AFP, précisant qu’il doit sortir de prison le 24 novembre prochain.

Pour rappel l’imam Abou Ali, ex-directeur d’une école coranique à Guelmim, avait été condamné en première instance en septembre à deux ans d’emprisonnement, notamment pour avoir dénoncé une décision de le suspendre de ses fonctions d’imam d’une mosquée de Guelmim, selon son avocat et appelé les imams et les préposés religieux à protester contre leurs conditions financières et sociales.

Tags : Religion - Droits et Justice - Rabat

Aller plus loin

L’imam de Toulouse relaxé

Accusé de provocation à la haine raciale, l’imam de Toulouse, Mohamed Tataiat, a été relaxé mardi par le tribunal correctionnel de Toulouse.

Témara : un imam envoie un muezzin à l’hôpital après une bagarre

Une violente bagarre a éclaté entre un imam et un muezzin dans une mosquée de Témara. Blessé, ce dernier a fini à l’hôpital avec des dents cassées et des ecchymoses au...

Toulouse : L’imam Mohamed Tataiat condamné en appel pour un prêche antisémite

La Cour d’appel de Toulouse vient de condamner l’imam d’Empalot Mohamed Tataiat pour un prêche antisémite. Il avait été condamné en première instance en 2017 mais relaxé par le...

Maroc : du changement pour le recrutement des imams

L’objectif de la nouvelle procédure de qualification des préposés religieux est de mieux cerner les affectations des imams. C’est la déclaration faite par le ministre des Habous et...

Nous vous recommandons

Casablanca : le propriétaire escroc d’une clinique arrêté

Huit individus dont une femme et le propriétaire d’une clinique privée ont été déférés samedi dernier devant le paquet près la Cour d’appel de Casablanca. Ils avaient été arrêtés par la Brigade nationale de la police judiciaire pour leur implication présumée dans...

De nouveaux vols de rapatriement par Royal Air Maroc

Suite à la décision marocaine relative à la suspension de toutes liaisons aériennes pendant 15 jours à partir de lundi 29 novembre 2021 à 23h59, la compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a programmé des vols spéciaux entre le 7 et le 10 décembre 2021, au...

Le Maroc produirait des drones kamikazes en collaboration avec Israël

Le Maroc aurait décidé de se lancer dans le développement de drones kamikazes, en collaboration avec un groupe israélien.

Le Maroc fait-il son retour sur le marché international de la dette ?

Le Maroc prévoit de revenir sur le marché international de la dette cette année. Il pourrait lever 25 milliards de dirhams.

"Mouf", principal importateur de cannabis marocain, bientôt fixé sur son sort

Ouvert mercredi dernier devant le tribunal correctionnel de Bordeaux, le procès du principal importateur de cannabis marocain, Moufide Bouchibi alias “Mouf” s’est achevé vendredi après des débats houleux. Dix-huit ans de prison ont été requis contre le...

L’avertissement de Nasser Bourita à l’Algérie

En marge de la réunion ministérielle de la Ligue arabe, le chef de la diplomatie marocaine Nasser Bourita, a adressé un avertissement à l’Algérie, pays organisateur du prochain sommet arabe qui se déroulera du 1ᵉʳ au 2 novembre prochain sur son...

La grosse bourde de Mélissa Theuriau

Mélissa Theuriau, journaliste et épouse de l’humoriste marocain Jamel Debbouze a, dans une story Instagram, dévoilé par inadvertance le visage de l’un de ses enfants.

L’Iran veut rétablir ses relations diplomatiques avec le Maroc

L’Iran cherche à renouer le dialogue avec le Maroc après trois ans de gel des relations diplomatiques.

PSG : Pochettino séduit par les performances de Hakimi

L’entraîneur du PSG, Mauricio Pochettino, a affirmé que le joueur marocain Achraf Hakimi s’adapte assez bien depuis son arrivée à Paris. En trois matchs, le Lion de l’Atlas a réussi à montrer qu’il est capable de faire le job pour lequel il a été...

Tourisme : paralysie totale à Marrakech

Après presque deux ans de crise sanitaire, le secteur touristique à Marrakech est au point mort. En l’absence de touristes, les boutiques, les restaurants et les hôtels de la ville ocre ferment les uns après les...