Maroc : un imam sanctionné pour avoir fait campagne dans une mosquée

1er septembre 2021 - 12h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

Trois muezzins du Mouvement unicité et réforme (MUR) ont été suspendus par le ministère des Habous et des Affaires islamiques pour avoir fait campagne dans une mosquée en faveur du Parti de la justice et du développement (PJD) à Kénitra. Le chef du département, Ahmed Taoufiq avait pourtant appelé les imams et les prédicateurs à faire preuve de neutralité et d’impartialité lors des prochaines élections prévues le 8 septembre.

Cette décision a été prise après que le ministère des Habous et des affaires religieuses a reçu un rapport précisant qu’un imam et deux muezzins exerçant dans les mosquées Lalla Maïmouna (province de Kénitra) ont appelé les fidèles à voter pour les candidats islamistes du Parti de la justice et du développement (PJD), rapporte Al Akhbar. Il s’agit d’une violation pure et simple de la correspondance que le ministère a adressée aux délégués provinciaux et régionaux du département. Dans cette correspondance, Ahmed Taoufiq avait invité le personnel de la chose religieuse - 50 000 imams, prédicateurs et autres salariés du secteur – à faire preuve de neutralité et d’impartialité lors des prochaines élections.

À lire : Le Maroc ne veut pas de politique dans les mosquées

Ces suspensions ont un tant soit peu freiné l’élan de certains imams du MUR. D’autres, par contre, font encore campagne pour les candidats du parti islamiste. Certains ont même pris la défense du ministre PJDiste et maire de Kénitra. Lors du prêche de vendredi dernier à Kénitra, ils ont démenti toute son implication dans des vidéos qui circulent sur les réseaux sociaux et dans lesquelles il est vivement attaqué.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Elections - Kenitra - Parti de la Justice et du Développement (PJD) - Ahmed Toufiq - Ministère des Habous et des Affaires islamiques - Mouvement Unicité et Réforme (MUR)

Aller plus loin

Maroc : un imam appelant à se rebeller condamné

Accusé d’avoir incité ses pairs à manifester, l’imam Saïd Abou Ali, en détention, a vu sa peine réduite en appel à trois mois de prison ferme.

Maroc : 3 ans de prison pour avoir critiqué la fermeture des mosquées

Le tribunal de Salé a condamné un jeune à une peine de 3 ans de prison ferme pour « éloge d’actes terroristes » et « non dénonciation de crime terroriste ». Âgé de 23 ans, le...

Grande-Synthe : le fondateur de la mosquée Al Houda encourt trois ans de prison

Poursuivi pour détournements de fonds à des fins personnelles à travers les deux associations Maison du savoir et Association fraternelle du quartier Saint-Jacques, le fondateur...

Nouveau revers pour l’islamologue Yacob Mahi

La Cour de cassation a rejeté le recours de l’islamologue Yacob Mahi. Cet ancien enseignant de l’athénée Léonardo da Vinci à Anderlecht avait été condamné en novembre 2019 à...

Ces articles devraient vous intéresser :

Des prières rogatoires dans toutes les mosquées marocaines ce mardi

Face à la rareté des pluies, le roi Mohammed VI a une nouvelle fois ordonné l’accomplissement de prières rogatoires dans toutes les mosquées marocaines.

Maroc : les salaires des imams vont augmenter

Les imams au Maroc verront leur allocation augmenter de façon progressive pendant les quatre prochaines années. Le roi Mohammed VI en a donné l’instruction, selon le ministère des Habous et des Affaires islamiques

Le ministère des Habous et des affaires islamiques en soutien aux Lions de l’Atlas (#Diro_niya)

Les Lions de l’Atlas qui affrontent mercredi l’équipe de France en demi-finale de la coupe du monde Qatar 2022 peuvent compter sur l’accompagnement du ministère des Habous et des affaires islamiques.

Début de Ramadan au Maroc : décision ce mercredi

Alors que la majorité des pays musulmans débutent officiellement le ramadan ce jeudi 23 mars 2023, les Marocains, eux, devront attendre ce soir la décision du ministère des Habous et des Affaires islamiques.

La date de l’Aïd al Fitr au Maroc connue

L’observation de la nouvelle lune du mois de Chaoual 2023/1444 commencera ce jeudi 20 avril 2023, mais il semble que la plupart des pays arabes ne pourront pas observer le croissant à l’œil nu. C’est du moins ce que prévoit Hassan Talibi, astronome et...

Réforme du Code de la famille au Maroc : Abdelilah Benkirane menace

Le secrétaire général du PJD, Abdelilah Benkirane, relance le débat sur la réforme de la Moudawana et du Code pénal, en promettant des actions fortes si le ministre de la Justice y introduit des amendements qui portent atteinte à la cellule familiale.

Akhannouch attaque, Benkirane contre-attaque

Abdelilah Benkirane, secrétaire général du PJD et ancien chef du gouvernement a réagi aux propos du président du RNI, Aziz Akhannouch, actuel chef du gouvernement qui a accusé son parti d’avoir fait de « l’obstruction au développement » pendant dix...

Maroc : la réforme du Code de la famille fait toujours jaser

La réforme du Code de la famille a du mal à passer au Maroc. Face aux conservateurs et chefs religieux, le gouvernement n’arrive pas encore à trouver la bonne formule pour mettre fin aux discriminations envers les femmes en matière de succession, à la...

Maroc : les discours radicaux dans les mosquées inquiètent

La députée du parti Fédération de la Gauche démocratique, Fatima Tamni, a interpelé le ministre des Habous et des affaires islamiques, Ahmed Toufiq, au sujet de l’exploitation des tribunes des mosquées pour diffuser des discours radicaux contre les...

Maroc : le coût du Hajj dévoilé, et c’est plus cher que l’année dernière

Le ministère des Habous et des Affaires islamiques vient de dévoiler les frais du pèlerinage au titre de la saison 1445 H, pour les pèlerins marocains.