Essaouira : l’invasion de sangliers sème la peur et l’angoisse

4 mars 2024 - 18h30 - Maroc - Ecrit par : S.A

Les habitants d’Essaouira, ville récemment sacrée meilleure destination touristique du Maroc pour l’année 2023, vivent dans la peur et l’angoisse en raison de l’invasion des sangliers. Préoccupé par la question, le groupe parlementaire du Parti du Progrès et du Socialisme à la Chambre des Représentants appelle le ministère de l’Intérieur à agir afin d’en finir une fois pour toutes avec ce phénomène.

Les habitants d’Essaouira comptent une fois de plus avec les sangliers. Ces animaux se baladent dans les rues, menaçant la vie des habitants. Ceux-ci craignent pour leurs vies, celles de leurs enfants et pour leurs biens. Face à l’invasion des sangliers, des personnes concernées par les affaires locales appellent l’autorité responsable d’agir d’urgence et de prendre des mesures immédiates avant qu’il ne soit trop tard, et pour empêcher la future entrée de ces animaux dans la ville. Parmi les mesures, on peut citer la construction d’une barrière de protection le long de la frontière entre la forêt et la ville, pour empêcher les sangliers de pénétrer dans les quartiers résidentiels.

À lire : Maroc : les attaques de sangliers inquiètent

La question arrive au Parlement. Dans une question écrite adressée au ministre de l’Intérieur, la députée du Parti du Progrès et du Socialisme (PPS), Malika Akhachkhouch fait part des préoccupations pour la population : « Les citoyennes et citoyens d’Essaouira se plaignent de l’invasion des hordes de sangliers sauvages dans les rues et ruelles de leur ville ». Elle a appelé Abdelouafi Laftit à prendre les mesures urgentes pour faire face aux hordes de sangliers qui envahissent cette ville, récemment couronnée meilleure destination touristique du Maroc pour 2023 lors de la cérémonie des Morocco Tourism Awards.

À lire : Essaouira : les sangliers attaquent, la population appelle à l’aide

Pour l’élue PPS, « il est impératif que des actions soient prises pour garantir la sécurité de nos concitoyens, protéger l’identité touristique de notre ville et préserver la quiétude de nos rues ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Tourisme - Essaouira - Parti du Progrès et du Socialisme (PPS) - Parlement marocain

Aller plus loin

Les sangliers sèment la panique à Fès

Des sangliers sont arrivés dans l’arrondissement de Saïs à Fès à la recherche de nourriture, suscitant la panique parmi les habitants.

La ville de Rabat fait la chasse aux sangliers

En réaction aux diverses plaintes, l’administration des eaux et forêts a capturé et neutralisé 36 sangliers, jusqu’au 14 avril 2020 au Maroc.

Maroc : les attaques de sangliers inquiètent

Les sangliers sauvages envahissent de plus en plus Mzouda, dans la province de Chichaoua. Impuissants, les habitants appellent les autorités au secours.

Le sangliers profitent du confinement pour proliférer à Rabat

Dilemme pour le département des Eaux et forêts, préoccupé d’un côté par la protection des sangliers afin qu’ils ne déambulent pas dans les rues de Rabat, et d’un autre par la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc renforce le contrôle des locations Airbnb

En collaboration avec les ministères du Tourisme et de l’Intérieur, les services de contrôle de l’Office des changes mènent un vaste audit des transferts internationaux pour la location de résidences touristiques via la plateforme Airbnb.

Maroc : pas de congé menstruel pour les femmes fonctionnaires

La proposition de loi visant à instaurer un congé menstruel, d’une durée ne dépassant pas deux jours par mois, en faveur des femmes fonctionnaires n’a pas reçu l’assentiment du gouvernement.

Le Maroc vise le Top 10 des destinations touristiques mondiales

L’Office National Marocain du Tourisme (ONMT) compte mettre un accent particulier sur sa stratégie de communication et promotion, avec l’ambition d’attirer près de 4 millions de voyageurs supplémentaires. Cette annonce fait suite au bilan qualifié...

Maroc : une centaine de nouveaux trains à acquérir

L’Office national des chemins de fer (ONCF) a annoncé l’acquisition progressive de 100 nouveaux trains fabriqués localement, et ceci dans les 10 prochaines années.

Khalid Naciri, ancien ministre marocain, s’éteint à l’âge de 77 ans

Khalid Naciri, ancien ministre de la Communication sous le gouvernement El Fassi et l’un des dirigeants du Parti du progrès et du socialisme (PPS), est décédé mercredi soir dans une clinique à Rabat à l’âge de 77 ans. Diplomate et communicant émérite,...

Au Maroc, 20% des entreprises de transport touristique mettent la clé sous le paillasson

Les entreprises de transport touristique n’ont pas pu se refaire une bonne santé financière après la crise sanitaire liée au Covid-19 qui a touché de plein fouet le secteur. Conséquence : près de 20 % d’entre elles se voient contraintes de mettre la...

Tourisme au Maroc : lancement de la campagne « We dream big »

Profitant de l’intérêt du monde entier pour le Maroc grâce aux exploits réalisés par les Lions de l’Atlas, l’Office national marocain du tourisme (ONMT) lance une campagne qui a pour but de donner encore plus de visibilité au royaume.

Le tourisme marocain retrouve son dynamisme en 2023 avec l’arrivée de 2,9 millions de visiteurs

Le tourisme marocain a enregistré un bond spectaculaire avec l’arrivée de 2,9 millions de touristes aux postes frontières durant le premier trimestre de l’année 2023, soit une progression de 17 % par rapport à la même période de l’année 2019.

L’un des plus beaux endroits au monde est Marocain

L’Erg Chebbi, ou dunes de Merzouga dans le Sahara marocain, est l’un des plus beaux endroits au monde, selon un classement réalisé par Time Out.

Tourisme au Maroc : vers une révolution du capital humain

La ministre du Tourisme, Fatim-Zahra Ammor, vient de procéder au lancement des programmes de renforcement du capital humain, prévus dans le cadre de la feuille de route du tourisme sur la période 2023-2026. Preuve de l’importance qu’accordent les...