Isère : condamné pour avoir dégradé des salles de prière musulmanes

13 février 2022 - 07h40 - France - Ecrit par : S.A

Le tribunal correctionnel de Grenoble a condamné un homme de 48 ans à 10 mois de prison, dont 5 avec sursis, pour avoir dégradé deux salles de prière musulmane, à Domène et La Mure (Isère), fin décembre 2021.

Les faits s’étaient déroulés en décembre 2021. Un homme de 48 ans et sans domicile fixe avait dégradé une salle de prière musulmane de Domène dans la soirée du 27 décembre 2021 et une autre salle à La Mure, le lendemain au matin. Dans un tweet, le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin avait assuré son “soutien” à la communauté musulmane, et dénoncé des « actes contraires aux valeurs de la République ». Les gendarmes des compagnies de Meylan et de La Mure avaient ouvert une enquête et réussi à identifier et arrêter le suspect, le 29 décembre 2021.

À lire : Mosquée dégradée et tags islamophobes en Isrère : une enquête ouverte

Le quarantenaire a « tenu des propos confus lors de ses auditions, qui n’ont pas permis de comprendre précisément ses motivations réelles », avait alors indiqué le procureur de la République de Grenoble, Éric Vaillant, avant d’ajouter que « le médecin psychiatre qui l’avait examiné le considérait néanmoins comme responsable pénalement de ses actes ». Déjà connu des services de la justice pour des faits de dégradation, le prévenu avait été incarcéré à la maison d’arrêt de Grenoble-Varces, après une comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Grenoble le 31 décembre. Il avait demandé un délai pour préparer sa défense. Une nouvelle expertise psychiatrique avait été par ailleurs ordonnée.

À lire : Doubs : des tags islamophobes sur les murs d’une mosquée

Poursuivi pour « dégradations ou détériorations de deux édifices affectés au culte » en récidive, également pour vol – là aussi en récidive – de la voiture dans laquelle il dormait et se déplaçait, il a comparu en état d’arrestation mercredi 9 février 2022 devant le tribunal correctionnel de Grenoble, rapporte Le Dauphiné Libéré. « C’est quelqu’un qui se cherche un peu. Il était catholique avant de rencontrer une femme musulmane et de se convertir à l’islam. Il est en questionnement par rapport à sa religion, mais il n’y a pas de connotation islamophobe dans ses actes », insiste son avocate Fanny Marion.

Le tribunal a retenu l’altération du discernement du quadragénaire et rendu son verdict : Xavier G. écope de 10 mois de prison, dont cinq mois avec sursis probatoire renforcé sans aménagement de peine. Il a également été condamné à une obligation de soins pendant deux ans, et à l’interdiction de paraître dans les mosquées de Domène et de La Mure.

Sujets associés : France - Religion - Grenoble - Islam

Aller plus loin

Un Marocain en difficulté au tribunal invoque une menace sur le roi Mohammed VI

En attendant sa prochaine comparution pour l’incendie de sa cellule, un jeune marocain de 22 ans sous le coup d’une obligation de quitter le territoire français (OQTF) a été...

Lille : la mosquée des Bois-Blancs obtient gain de cause

L’association des Compagnons de la paix, gestionnaire de la mosquée des Bois-Blancs à Lille, vient de gagner une autre bataille judiciaire face au bailleur Vilogia, soutenu par...

France : condamné pour des tags islamophobes

La justice a condamné un homme de 52 ans à quatre mois de prison avec sursis pour avoir tagué à plusieurs reprises durant cette année des insultes ouvertement racistes sur la...

Une lycéenne musulmane de Caen victime d’une attaque raciste

Une élève musulmane, pensionnaire de l’internat du lycée Jean Rostand de Caen, a subi jeudi une attaque raciste en raison de sa religion. Son coran a été déchiré et son voile...

Ces articles devraient vous intéresser :

Officiel : l’Aid Al Fitr en France ce vendredi

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) vient de confirmer la date de l’Aid al Fitr pour ce vendredi 21 avril 2023.

Christophe Galtier : garde à vue pour discrimination raciale

L’ex-entraîneur de l’OGC Nice, Christophe Galtier, ainsi que son fils, John Valovic-Galtier, ont été placés en garde à vue ce vendredi dans le cadre d’une enquête portant sur des allégations de discrimination au sein du club.

Le Maroc veut construire 200 nouvelles mosquées par an

Le Maroc a besoin de construire 200 nouvelles mosquées par an. », selon le ministère des Habous et des Affaires islamiques.

Voici les dates de début et de fin du ramadan au Maroc

Les dates de début et de fin du mois sacré de ramadan au Maroc sont désormais connues.

Quand débute le ramadan au Maroc ?

La date de début du ramadan au Maroc est désormais connue. Le Centre international d’astronomie vient de faire ses prédictions.

Le ramadan est « clairement un sujet sensible dans les clubs » de football

Alors que les joueurs musulmans tiennent à leur foi et préfèrent jeûner, les clubs se soucient bien souvent de leurs performances pendant le ramadan. Un ancien préparateur physique assure que cette période est « clairement un sujet sensible dans les...

Début de Ramadan au Maroc : décision ce mercredi

Alors que la majorité des pays musulmans débutent officiellement le ramadan ce jeudi 23 mars 2023, les Marocains, eux, devront attendre ce soir la décision du ministère des Habous et des Affaires islamiques.

Le Conseil d’État annule un arrêté anti-burkini

La ville de Mandelieu-la-Napoule, dans le sud-est de la France, a vu son arrêté interdisant le port du burkini sur ses plages suspendu par le Conseil d’État. Cet arrêté, réitéré chaque année depuis 2012, avait été contesté en justice par la Ligue des...

Officiel : voici la date de l’Aïd al Adha au Maroc

La date de l’Aid al Adha au Maroc est désormais connue. Elle vient d’être annoncée par le ministère des Habous et des affaires islamiques.

Chaâbane débute ce dimanche, le ramadan dans un mois

Le premier jour du mois de Chaâbane de l’année 1445 de l’hégire correspond au dimanche 11 février 2024, a annoncé samedi le ministère des Habous et des Affaires Islamiques dans un communiqué.