Recherche

Italie : un Marocain bat un boxeur aux tatouages nazis (vidéo)

© Copyright : DR

22 septembre 2021 - 18h00 - Sport - Par: S.A

Le boxeur marocain Hassan Nourdine a remporté dimanche dernier son combat face à Michele Broili, un adversaire couvert de tatouages nazis, devenant ainsi champion d’Italie des super plumes.

Hassan Nourdine, 34 ans, est désormais le nouveau champion d’Italie des super plumes. Il a battu Michele Broili, 29 ans, dimanche 19 septembre à Trieste, et a remporté le titre à l’unanimité des juges. Son adversaire était tatoué « des Skinheads du Front de Vénétie », un groupe violent, raciste et antisémite ; des lettres SS et du crâne “Totenkop”, utilisé par les unités SS chargées de la gestion des camps de concentration et par la 3ᵉ division SS, particulièrement brutale et responsable de nombreux massacres et crimes de guerre, et du chiffre 88, référence commune au salut hitlérien et aux combattants SS.

À lire : JO-2020 : un boxeur marocain se la joue Mike Tyson

Ces tatouages nazis étaient loin d’effrayer l’athlète marocain. « Voir les tatouages ​​de Broili glorifier le nazisme m’a dégoûté. […] J’ai eu encore plus de plaisir à gagner. […] Je ne peux pas nier que battre quelqu’un avec ces tatouages ​​est une victoire qui vaut le double », a déclaré le boxeur marocain dans une interview accordée au journal italien La Stampa. Toutefois, il a déploré le fait que la Fédération italienne de boxe (FIB) ait autorisé un boxeur tatoué de symboles nazis à combattre. « La fédération aurait dû se rendre compte que ce boxeur avait certains penchants — l’incitation à la haine est punie par la loi », s’est désolé Nourdine.

À lire : Ottman Azaitar : un KO en 93 secondes (vidéo)

« Tous ceux qui sont allés à l’école savent ce que les nazis ont fait et même ceux qui ne sont pas allés à l’école savent ce qu’était l’Holocauste. […] Vous devez faire comprendre aux jeunes que ce sont des messages dangereux. Vous devez leur rappeler que ces symboles ont encouragé le génocide », conseille celui qui est arrivé en Italie à l’âge de six ans. Face à la polémique, la FIB a “condamné” le comportement de Michele Broili et a annoncé que le boxeur risquait la disqualification pour ses tatouages. La fédération entend en outre saisir les organes de la justice fédérale.

Mots clés: Boxe , Italie , Racisme , Vidéos

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact