José Manuel Albares salue la coopération migratoire avec le Maroc

16 janvier 2022 - 15h20 - Espagne - Ecrit par : A.P

Le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albares, a salué la bonne coopération migratoire avec le Maroc, laquelle a permis d’empêcher l’entrée de plus de 1 000 migrants à Ceuta et Melilla le jour de Noël. Il souhaite aussi une reprise rapide des relations avec le royaume.

« Je tiens à saluer le rôle du Maroc dans la gestion des flux migratoires. Pendant la période de Noël, une tentative d’immigration irrégulière de plus de 1 000 personnes a pu être déjouée aux frontières de Ceuta et Melilla. Sans la collaboration du Maroc, cette action n’aurait pas été possible et c’est ce qui en fait un partenaire stratégique pour l’Espagne et aussi pour l’Europe… », a déclaré le ministre Albares dans un entretien accordé à El Diario.

À lire : L’Espagne ne veut pas « faussement mettre fin à la crise » avec le Maroc

Le chef de la diplomatie espagnole estime que « la relation entre l’Espagne et le Maroc est une relation riche et complexe dans le meilleur sens du terme, avec un réseau d’intérêts et différents aspects que nous devons faire progresser », rappelant que le roi Mohammed VI, dans son discours du 21 août, avait exprimé sa volonté d’ouvrir une nouvelle ère des relations avec l’Espagne.

À lire : L’ambassadrice du Maroc à Madrid pas près de retourner à son poste

José Manuel Albares espère aussi une reprise rapide des relations avec le Maroc. Dans ce sens, il souhaite le retour à son poste de l’ambassadrice du Maroc à Madrid, rappelée à Rabat depuis août pour des consultations. « L’ambassade du Maroc en Espagne est ouverte et est dirigée par un chargé d’affaires avec qui nous avons des relations très fluides, comme c’est le cas de notre ambassadeur à Rabat avec les autorités marocaines. Mais je souhaite que l’ambassadrice revienne », a-t-il souligné.

À lire : L’Espagne éclaboussée par la crise Maroc-Algérie

« Pour continuer à aller de l’avant, nous devons établir de nouvelles bases de coopération, bénéfiques pour les deux parties. Nous devons éviter toute action unilatérale qui pourrait déstabiliser la confiance des uns et des autres, et je suis sûr que, tôt ou tard, nous prendrons des mesures pour consolider cette relation. La diplomatie a besoin de temps et parfois aussi de patience, mais elle porte toujours ses fruits », a conclu le ministre espagnol.

La crise entre l’Algérie et le Maroc et la fermeture subséquente du gazoduc Maghreb-Europe dont souffre l’Espagne, ainsi que la question du Sahara à laquelle une solution « politique mutuellement acceptable pour les parties » est attendue, sont autant de sujets abordés par le ministre Albares dans cet entretien.

Sujets associés : Immigration clandestine - Espagne - Coopération - Algérie - Diplomatie - Sahara Marocain - Gaz

Aller plus loin

Espagne : les flux migratoires ont baissé depuis le changement de position sur le Sahara

Les entrées massives de migrants en Espagne depuis le Maroc ont fortement baissé depuis mars dernier, date à laquelle l’Espagne a exprimé son soutien au plan marocain...

L’Espagne éclaboussée par la crise Maroc-Algérie

L’Espagne est directement touchée par la crise entre l’Algérie et le Maroc, laquelle a conduit à la rupture en août des relations diplomatiques entre les deux pays, et au...

L’ambassadrice du Maroc à Madrid pas près de retourner à son poste

L’ambassadrice du Maroc en Espagne, Karima Benyaich, rappelée pour des consultations à Rabat depuis mi-mai, ne retournera pas de si tôt à son poste à Madrid.

L’Espagne « ne doit pas » changer sa position sur le Sahara

L’ancien ministre espagnol des Affaires étrangères pendant la Transition, et ancien délégué du gouvernement au pays basque, Marcelino Oreja, estime que l’Espagne, fidèle à ses...

Ces articles devraient vous intéresser :

Staffan de Mistura tiendra des « consultations bilatérales » avec le Maroc et le Polisario

L’envoyé du secrétaire général des Nations unies pour le Sahara occidental, Staffan de Mistura, tiendra des « consultations bilatérales » avec les représentants des autorités marocaines et du Front Polisario, a annoncé le porte-parole du secrétaire...

Coup dur pour Sound Energy au Maroc

La société britannique d’exploration gazière Sound Energy exprime des inquiétudes à la suite de la confirmation d’une décision de l’administration fiscale marocaine. Elle redoute un risque de compromission des progrès de ses activités au Maroc.

Israël envisage un match amical avec le Maroc

Lors de sa visite de travail cette semaine au Maroc, le ministre israélien de la Justice, Gideon Saar a annoncé la tenue d’un match amical entre les sélections marocaine et israélienne de jeunes. La date et le lieu de la rencontre ne sont pas encore...

Un nouveau champ gazier au Maroc

Le ministère marocain de la Transition énergétique et du développement durable vient d’accorder un nouveau permis pour l’exploitation d’un nouveau champ de gaz naturel à Douar Oulad Belkheir, dans l’ouest du royaume.

Gaz : Sound Energy veut prolonger son contrat d’exploration au Maroc

La société britannique d’exploration gazière Sound Energy envisage de renouveler son contrat d’exploration au Maroc, en vue poursuivre ses forages à Tendrara et les recherches à Sidi Mokhtar.

Rachid M’Barki sanctionné à cause du Sahara : Lahcen Haddad crie à l’indignation

La mise en retrait par BFMTV de son journaliste franco-marocain, Rachid M’Barki, à qui la chaîne française reproche d’avoir prononcé à l’antenne l’expression « Sahara marocain » a suscité une réaction de la part du parlementaire et ancien ministre...

Le Maroc déploie de grands moyens pour surveiller ses frontières

Le Maroc mobilise d’importantes ressources matérielles et humaines pour contrôler et surveiller ses frontières terrestres longues de 3 300 km et maritimes sur une distance de 3 500 km en plus de l’espace aérien.

Les Marocains paieront plus cher la bonbonne de gaz

Comme décidé par le gouvernement, le prix de la bonbonne de gaz va augmenter dès l’année prochaine. Celle-ci devrait se poursuivre les années suivantes.

Première célébration de la fête d’indépendance d’Israël au Maroc

Le bureau de liaison d’Israël au Maroc a organisé le 5 juillet dernier à Rabat, une cérémonie marquant la célébration de la 74ᵉ fête de l’indépendance de l’État hébreu. Une première depuis des années.

Quatre membres du Polisario tués par un drone marocain

Quatre personnes auraient été tuées ces derniers jours par des drones marocains au Sahara, selon des médias proches du Polisario.