Laâyoune : deux individus interpellés pour traite d’êtres humains

24 juillet 2020 - 17h30 - Maroc - Ecrit par : S.A

Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de la préfecture de police de Laâyoune ont procédé à l’arrestation de deux individus âgés de 37 et 38 ans, dont un Mauritanien. Ils seraient impliqués dans des activités d’immigration clandestine et de traite d’êtres humains.

Les deux suspects ont été interpellés au niveau du boulevard de la Grande Ceinture à Laâyoune, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN). Lors d’une perquisition dans un domicile sis au quartier Al Aouda, les enquêteurs ont procédé à l’arrestation de 20 candidats à l’immigration illégale.

Les fouilles effectuées dans ce domicile ont abouti à la saisie d’un véhicule de type 4×4 utilisé par les suspects pour le transport des candidats à l’immigration, en plus de quatre embarcations pneumatiques, trois appareils GPS, un lot de plaques minéralogiques, et des téléphones portables utilisés dans cette activité criminelle, est-il précisé.

En attendant de déterminer les éventuelles ramifications de ce réseau criminel, et d’interpeller d’autres complices, les mis en cause ont été placés en garde à vue.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immigration clandestine - Laayoune - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Arrestation

Aller plus loin

Quatre Bulgares et trois Iraniens arrêtés à l’aéroport de Casablanca

Sept ressortissants étrangers ont été arrêtés mardi à l’aéroport international Mohammed V de Casablanca. Il s’agit de quatre Bulgares et trois Iraniens âgés entre 28 et 68 ans,...

Un étranger recherché par Interpol arrêté à Casablanca

Un réseau de traite d’êtres humains et d’immigration clandestine a été mis à nu suite à l’arrestation, à l’aéroport Mohammed V de Casablanca, d’un Syrien en possession d’un faux...

L’exploitation sexuelle, forme la plus courante de la traite des êtres humains au Maroc

La Commission nationale de lutte et de prévention contre la traite des êtres humains a présenté mardi à Rabat, son premier rapport lors d’une réunion marquée par la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Marrakech veut en finir avec la mendicité et les SDF

La ville de Marrakech mène une lutte implacable contre la mendicité professionnelle et le sans-abrisme, qui porte déjà ses fruits. À la manœuvre, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) et la brigade touristique.

Dispositif exceptionnel pour le nouvel an au Maroc

La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) s’active pour garantir la sécurité des Marocains à l’occasion du nouvel an 2023. D’ores et déjà, il a été procédé à la mise en place d’un dispositif de sécurité spécial.

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

Le chanteur Adil Miloudi recherché par la police

Le célèbre chanteur marocain Adil El Miloudi est sous le coup d’un mandat d’arrêt pour avoir, dans une vidéo, menacé des fonctionnaires de police.

Éric Ciotti met en avant les liens « très puissants » entre le Maroc et la France

Le président du parti Les Républicains, Éric Ciotti, a plaidé pour la réparation des erreurs passées et critiqué le manque de considération envers le Maroc. Dans une déclaration à la presse, M. Ciotti a souligné l’importance des liens « très puissants...

Maroc : des sanctions disciplinaires à l’Institut royal de police

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé samedi une série de sanctions disciplinaires et de mesures d’évaluation des performances contre certains policiers de l’Institut royal de police (IRP). Cette annonce fait suite à une enquête...

Abdellatif Hammouchi donne des nouvelles priorités à la police en 2023

Afin de réussir sa mission en 2023, la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a défini de nouvelles priorités qui ont été dévoilées, jeudi, lors de la réunion organisée au siège de l’institution.

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.

Abdellatif Hammouchi nomme de nouveaux responsables

Le directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), Abdellatif Hammouchi a procédé, mardi, à une nouvelle série de nominations au niveau de plusieurs services décentralisés de l’institution.

Immigration : l’aide européenne est « en deçà » des dépenses du Maroc

Le directeur de la migration et de la surveillance des frontières au ministère marocain de l’Intérieur, Khalid Zerouali, a déclaré que les 500 millions d’euros d’aide de l’Union européenne pour lutter contre l’immigration illégale pour la période...