Recherche

Le PJD perd la ville d’Imintanout

© Copyright : DR

10 janvier 2021 - 15h20 - Maroc - Par: S.A

La ville d’Imintanout a basculé en faveur du Parti authenticité et modernité (PAM), qui a battu à plate couture le Parti de la justice et du développement (PJD) et les autres partis ayant participé aux élections partielles. Le parti islamiste perd ainsi définitivement la commune.

Le PAM s’en sort victorieux des élections partielles de la municipalité d’Imintanout qui se sont tenues jeudi dernier. Selon les résultats, le parti a raflé 13 sièges sur les 15 en lice, le FFD et l’USFP ont gagné chacun un siège, rapporte Al Massae. Les dossiers de 37 candidats représentant le PAM (14), le PJD (3), le FFD (8), l’UC (10) et l’USFP (2) avaient été enregistrés au ministère de l’Intérieur.

Ces élections ont été organisées suite à la suspension du conseil communal d’Imintanout par le gouverneur de la province de Chichaoua, Bouabid El Guerrab. Celui-ci avait mis en place une commission spéciale pour gérer les affaires courantes de la municipalité après la démission de 15 membres du conseil communal alors dirigé par Housine Amdjar du PJD.

Le tribunal administratif avait révoqué le président de l’ancien conseil communal, le socialiste Brahim Yahia à cause de conflits internes. Élu le 18 janvier 2019, le PJDiste Houcine Amdjar présidait aux destinées de la ville d’Imintanout, mais la nouvelle majorité municipale avait volé en éclats, ce qui a conduit à l’organisation des élections partielles.

Mots clés: Imintanout , Parti Authenticité et Modernité (PAM) , Parti de la Justice et du Développement (PJD) , Elections

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact