Licencié, Abdeslam Ouaddou réclame près de 10 millions DH au MC Oujda

28 décembre 2021 - 17h20 - Sport - Ecrit par : A.P

L’ancien international marocain, Abdeslam Ouaddou, réclame à titre de dommages-intérêts, près de 10 millions de dirhams à la CNRL et à la FRMF, après avoir été licencié en janvier dernier de son poste d’entraîneur de la Mouloudia d’Oujda (MCO).

Recruté en octobre 2020, Abdeslam Ouaddou a été remercié par la direction du club le 6 janvier, après seulement deux matchs, alors qu’il avait signé un contrat pour 4 saisons. Il dépose plainte au tribunal pour licenciement « sans motif » et non-respect des obligations contractuelles par le président du club, Mohamed Houar. Presque un an après, il envisage de demander réparation du préjudice subi à son ancien employeur, fait savoir Hespress.

À lire : Nouveau rebondissement dans la crise entre le Mouloudia d’Oujda et Abdeslam Ouaddou

« À l’origine, M. Ouaddou s’est vu offrir par le Président du Club MCO une formidable opportunité de mettre en place, en qualité de Manager Général, Entraineur principal de l’Équipe Senior et Responsable du développement du secteur sportif (école de foot, préformation et formation), un projet ambitieux au sein du Club… Malheureusement, les espoirs de Monsieur Ouaddou ont été très rapidement douchés et le retour à la réalité a été brutal », explique l’avocat de l’ex-international marocain, Me Alexis Rutman.

À lire : Limogé, Abdeslam Ouaddou dénonce un licenciement abusif

Ouaddou a rejeté la « proposition » du club MCO de modifier la durée de son contrat de travail « à 9 mois (avec un terme au 30 juin 2021 au lieu du 30 juin 2024) », ce qui a conduit le club à « résilier son contrat de manière unilatérale, sans même prendre le soin de mentionner le moindre motif », ajoute l’avocat dans une note. C’est pour cette raison que l’ex-international marocain a saisi la CNRL de la FRMF pour demander la condamnation du club MCO à lui payer « les arriérés de salaires et autres avantages contractuels dus ».

À lire : Abdeslam Ouaddou confie n’avoir « touché un seul dirham de salaire » à Oujda

Abdeslam Ouaddou réclame aussi le paiement des « dommages et intérêts en réparation du préjudice financier et professionnel qu’il a subi, correspondant à l’intégralité des rémunérations restant à courir entre la date de rupture du contrat de travail et son terme originel » et également en réparation « du préjudice moral qu’il a subi à raison des agissements inacceptables du club MCO à son endroit », précise l’avocat, soulignant que « Ouaddou n’a in fine jamais perçu le moindre dirham de salaire de la part du club MCO ». Si cette requête n’aboutit pas, Ouaddou se réserve le droit de saisir les instances compétentes de la FIFA.

Sujets associés : Football - Droits et Justice - Abdeslam Ouaddou - Mouloudia d’Oujda

Aller plus loin

Limogé, Abdeslam Ouaddou dénonce un licenciement abusif

L’ex-international marocain Abdeslam Ouaddou sort de son silence. Limogé, l’ancien joueur dénonce un licenciement « sans motif » et regrette le manque d’engagement et de tact de...

Espagne : la justice annule le licenciement d’un pro-Hirak du Rif par la banque Chaabi

Jouad Ballahsan, alors directeur à Madrid de l’agence de la Banque Chaabi, filiale de la Banque Populaire, avait été licencié en 2017 pour avoir participé à une manifestation en...

Nice : en service dans une église, un ancien musulman reconverti catholique sous la menace d’un licenciement

En service à l’église du Vœu situé au bord de la Promenade du Paillon à Nice, Christophe, ancien musulman reconverti catholique d’origine marocaine, dit être menacé d’un...

Nouveau rebondissement dans la crise entre le Mouloudia d’Oujda et Abdeslam Ouaddou

L’ancien entraîneur du Mouloudia d’Oujda, Abdeslam Ouaddou n’a pas fini de faire parler de lui. Il menace de porter plainte contre le club pour résiliation unilatérale de son...

Ces articles devraient vous intéresser :

Sacre du Maroc à la CAN-2023 : Le Roi Mohammed VI exprime sa fierté

Le Roi Mohammed VI a adressé ses félicitations à l’équipe nationale de football des moins de 23 ans suite à leur victoire lors de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN-2023) qui s’est déroulée à Rabat. Ce premier titre historique a été obtenu grâce à...

Nottingham Forest impatient de signer Selim Amallah

Après sa brillante participation à la coupe du monde Qatar 2022, le Lion de l’Atlas Selim Amallah a la cote et intéresse plusieurs clubs européens dont Nottingham Forest.

Hakim Ziyech rejoint les légendes du Football

Hakim Ziyech vient de rentrer dans l’histoire de la Ligue des Champions. L’international marocain a inscrit deux buts sur coup-franc lors du match nul 3-3 de Galatasaray contre Manchester United, une performance qui le place aux côtés de Cristiano...

Hakim Ziyech, le « plus grand talent du Maroc pour cette Coupe du monde »

L’attaquant marocain de Chelsea, Hakim Ziyech, l’un des joueurs les plus talentueux de l’équipe marocaine, disputera sa deuxième Coupe du monde avec les Lions de l’Atlas.

CAN 2024 : la liste des joueurs marocains dévoilée, des surprises et des déçus

La liste des 27 joueurs devant participer à la Coupe d’Afrique des Nations a été dévoilée ce jeudi par le sélectionneur des Lions de l’Atlas, Walid Regragui. Quelques surprises dans cette liste et il y aura également quelques déçus.

West Ham : Nayef Aguerd encore blessé

Alors qu’il venait de faire son retour sur le terrain après plusieurs semaines d’absence pour blessure, Nayef Aguerd s’est à nouveau blessé samedi lors du match qui opposait West Ham à Chelsea.

Trois joueurs marocains dans l’équipe-type des quarts de finale du Mondial

Trois joueurs marocains figurent dans le onze-type des quarts de finale du Mondial. Qualifié pour les demi-finales, le Maroc jouera contre la France, champion en titre.

Hakim Ziyech a déjà oublié le transfert raté au PSG

L’international marocain Hakim Ziyech est de retour à Chelsea après le gros couac qui a empêché l’homologation de son contrat avec le Paris Saint-Germain à la clôture du dernier mercato.

Des Marocains exploités dans des hôtels associés au Mondial Qatar 2022

Treize des 17 groupes hôteliers associés à la Coupe du monde Qatar 2022 emploient des migrants d’Afrique dont des Marocains et d’Asie, selon une étude.

Achraf Hakimi : « Ma mère était une femme de ménage. Mon père était un vendeur ambulant »

Le Maroc a remporté dimanche son match face à la Belgique (2-0) lors de la 2ᵉ journée du groupe F de la Coupe du monde. Achraf Hakimi a dédié la victoire à sa mère qu’il est allé embrasser dans les tribunes à la fin du match. L’image de la scène est...