Licencié, Abdeslam Ouaddou réclame près de 10 millions DH au MC Oujda

28 décembre 2021 - 17h20 - Ecrit par : A.S

L’ancien international marocain, Abdeslam Ouaddou, réclame à titre de dommages-intérêts, près de 10 millions de dirhams à la CNRL et à la FRMF, après avoir été licencié en janvier dernier de son poste d’entraîneur de la Mouloudia d’Oujda (MCO).

Recruté en octobre 2020, Abdeslam Ouaddou a été remercié par la direction du club le 6 janvier, après seulement deux matchs, alors qu’il avait signé un contrat pour 4 saisons. Il dépose plainte au tribunal pour licenciement « sans motif » et non-respect des obligations contractuelles par le président du club, Mohamed Houar. Presque un an après, il envisage de demander réparation du préjudice subi à son ancien employeur, fait savoir Hespress.

À lire : Nouveau rebondissement dans la crise entre le Mouloudia d’Oujda et Abdeslam Ouaddou

« À l’origine, M. Ouaddou s’est vu offrir par le Président du Club MCO une formidable opportunité de mettre en place, en qualité de Manager Général, Entraineur principal de l’Équipe Senior et Responsable du développement du secteur sportif (école de foot, préformation et formation), un projet ambitieux au sein du Club… Malheureusement, les espoirs de Monsieur Ouaddou ont été très rapidement douchés et le retour à la réalité a été brutal », explique l’avocat de l’ex-international marocain, Me Alexis Rutman.

À lire : Limogé, Abdeslam Ouaddou dénonce un licenciement abusif

Ouaddou a rejeté la « proposition » du club MCO de modifier la durée de son contrat de travail « à 9 mois (avec un terme au 30 juin 2021 au lieu du 30 juin 2024) », ce qui a conduit le club à « résilier son contrat de manière unilatérale, sans même prendre le soin de mentionner le moindre motif », ajoute l’avocat dans une note. C’est pour cette raison que l’ex-international marocain a saisi la CNRL de la FRMF pour demander la condamnation du club MCO à lui payer « les arriérés de salaires et autres avantages contractuels dus ».

À lire : Abdeslam Ouaddou confie n’avoir « touché un seul dirham de salaire » à Oujda

Abdeslam Ouaddou réclame aussi le paiement des « dommages et intérêts en réparation du préjudice financier et professionnel qu’il a subi, correspondant à l’intégralité des rémunérations restant à courir entre la date de rupture du contrat de travail et son terme originel » et également en réparation « du préjudice moral qu’il a subi à raison des agissements inacceptables du club MCO à son endroit », précise l’avocat, soulignant que « Ouaddou n’a in fine jamais perçu le moindre dirham de salaire de la part du club MCO ». Si cette requête n’aboutit pas, Ouaddou se réserve le droit de saisir les instances compétentes de la FIFA.

Tags : Droits et Justice - Football - Abdeslam Ouaddou - Mouloudia d’Oujda

Aller plus loin

Abdeslam Ouaddou confie n’avoir « touché un seul dirham de salaire » à Oujda

L’ex-entraîneur du Mouloudia Club d’Oujda, Abdeslam Ouaddou, n’a pas encore digéré son départ de l’encadrement technique du club de l’Oriental, estimant avoir été victime d’une...

Abdeslam Ouaddou saisit le tribunal arbitral du sport

L’ex-entraîneur du Mouloudia club d’Oujda, Abdeslam Ouaddou, éjecté de son poste, compte saisir le Tribunal arbitral du sport pour obtenir gain de cause. Il a également dénoncé «  ...

Abdeslam Ouaddou désormais ancien coach du MCO

Le Mouloudia Club d’Oujda (MCO), lanterne rouge de la Botola, a remercié l’ancien joueur des Lions de l’Atlas, Abdeslam Ouaddou.

Limogé, Abdeslam Ouaddou dénonce un licenciement abusif

L’ex-international marocain Abdeslam Ouaddou sort de son silence. Limogé, l’ancien joueur dénonce un licenciement « sans motif » et regrette le manque d’engagement et de tact de la...

Nous vous recommandons

Vote sur l’Ukraine à l’ONU : le Maroc absent, il s’en explique

Contrairement à de nombreux pays qui ont voté contre l’invasion de l’Ukraine par la Russie, le Maroc a préféré s’absenter. Le ministère des Affaires étrangères s’en explique dans un communiqué.

Décès d’un douanier lors d’une course poursuite dans le Détroit de Gibraltar

José Luis Dominguez Iborra, un responsable du Service de sécurité des douanes d’Algésiras, est décédé dimanche après que l’hélicoptère dans lequel il se trouvait s’est écrasé dans la mer lors d’une course...

Espagne : un Marocain perd sa femme et son fils en mer

Sadik Mallouk, un Marocain résidant en Espagne, a échangé au téléphone avec sa femme Chaimae, 27  ans, vivant à Fès avec leur fils, Mohamed, sans savoir que c’est la dernière fois qu’il entendait sa voix et qu’il ne reverrait plus jamais son fils. Sa femme lui...

Transport maritime : le Maroc doit disposer d’un pavillon national

La crise survenue avec l’Espagne a fait ressortir la nécessité pour le Maroc de disposer d’un pavillon national. Mais, de nombreuses raisons ralentissent la concrétisation de ce projet.

Transferts des Marocains du monde : record absolu cette année

Les envois de fonds réalisés par les Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont poursuivi leur tendance à la hausse observée depuis quelques mois, et devraient s’établir à 95 milliards de dirhams (MMDH) à la fin de l’année, selon Bank...

Les parents de Rayan remercient le roi Mohammed VI

Les parents de Rayan, le garçonnet de 5 ans tombé accidentellement dans un puits sec à Chefchaouen, près de sa maison, ont exprimé leur gratitude au roi Mohammed VI, ainsi qu’à l’ensemble des équipes de...

Des élus américains appellent Joe Biden à cesser de fournir des armes au Maroc

Dans une récente correspondance adressée au président des États-Unis Joe Biden, les membres du Congrès américain Sara Jacobs et Colin Allred appellent son administration à faire respecter le droit du peuple sahraoui et à cesser de fournir des armes au...

Le Canada vient recruter au Maroc

Le Québec fait face à une pénurie de personnel de santé. Pour résoudre ce problème, le ministère de la Santé et des Services sociaux est autorisé à recruter plus de 4000 travailleurs de la santé - surtout des infirmières — à l’étranger notamment au Maghreb pour...

Wafaa, tuée en 2019 en Espagne, enterrée dimanche

Wafaa Sebbah, la jeune Marocaine assassinée en 2019 par un criminel de Carcaixent (province de Valence), a été enterrée dimanche au cimetière musulman d’Alsalam à Chiva. Une centaine de personnes étaient présentes à ces obsèques pour témoigner leur solidarité...

Marrakech : un couple pris en flagrant délit d’adultère

Un agent de sécurité relevant d’une société privée de gardiennage et sa maitresse se sont livrés à des ébats sexuels dans un bureau du tribunal de première instance de Marrakech, où le vigile officiait. Ils ont été arrêtés puis placés en garde à...