Loi sur le cannabis : le PJD vote contre

22 mai 2021 - 16h00 - Maroc - Ecrit par : A.P

Le Parti justice et développement (PJD) a voté contre le projet de loi sur l’usage légal du cannabis à des fins thérapeutiques et industrielles, lors de son adoption vendredi par la commission de l’Intérieur de la première chambre du parlement.

20 voix pour, 3 contre. Tel est le résultat du vote qui a consacré l’adoption du projet de loi sur le cannabis, par la commission de l’Intérieur relevant de la première chambre du parlement. Le Parti justice et développement (PJD), tel qu’il l’avait annoncé en début de matinée du vendredi, a effectivement voté contre ce projet.

« Le PJD va voter contre les articles de ce projet de loi », a indiqué d’entrée le député Moh Rejdali, lors de l’ouverture des travaux de la commission. Le PJD « votera contre la globalité de ce projet de loi non seulement vendredi, lors de la réunion de la commission de l’Intérieur dédiée aux amendements, mais aussi lors de la séance plénière qui sera consacrée lundi au vote global et définitif du même texte de loi », a déclaré un dirigeant du parti contacté par Le360.

L’adoption du projet de loi 13.21 sur l’usage légal du cannabis est attendue pour ce lundi, au cours de la séance plénière du parlement.

Sujets associés : Lois - Parti de la Justice et du Développement (PJD) - Cannabis - Parlement marocain

Aller plus loin

Maroc : une motion de censure annulée à la dernière minute

Le gouvernement dirigé par Saâd Eddine El Othmani a échappé de justesse à une motion de censure préparée par les partis de l’opposition (PAM, Istiqlal et PPS).

Légalisation du cannabis : un ancien ministre PJDiste accuse Benkirane

Lahcen Daoudi, ancien ministre PJDiste, a rappelé l’importance de l’usage licite du cannabis, sujet qui menace la stabilité du parti de la lampe. Dans un entretien, il a accusé...

Le PJD très divisé sur la légalisation du cannabis

Le Conseil du gouvernement a examiné ce jeudi le projet de loi sur l’usage légal du cannabis. Un texte qui a suscité un débat politique et social animé et qui est sur le point...

Le PJD va-t-il bloquer l’adoption du projet de loi sur l’usage légal du cannabis ?

Le Parti justice et développement (PJD) semble déterminé à bloquer l’adoption du projet de loi sur l’usage légal du cannabis. Son secrétaire général Saâdeddine El Othmani,...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : la réforme du Code de la famille fait toujours jaser

La réforme du Code de la famille a du mal à passer au Maroc. Face aux conservateurs et chefs religieux, le gouvernement n’arrive pas encore à trouver la bonne formule pour mettre fin aux discriminations envers les femmes en matière de succession, à la...

16 deputés marocains perdent leurs sièges

La Cour constitutionnelle vient d’annuler l’élection de 16 membres de la Chambre des représentants, suite aux recours relatifs au scrutin du 8 septembre 2021.

La mise en garde d’Abdelilah Benkirane à Aziz Akhannouch

Abdelilah Benkirane, secrétaire général du parti de la justice et du développement (PJD) a poussé un coup de gueule contre le gouvernement d’Aziz Akhannouch. Il l’a par ailleurs mis en garde contre l’éventualité d’un déclenchement des manifestations...

Élections partielles : le RNI arrive largement en tête, le PJD essuie un nouvel échec

Comme aux élections du 8 septembre dernier, le Rassemblement national des indépendants (RNI), parti au pouvoir est largement en tête des élections partielles qui se sont déroulées jeudi dernier. Quant au Parti de la justice et du développement (PJD),...

Corruption au Maroc : des élus et entrepreneurs devant la justice

Au Maroc, plusieurs députés et élus locaux sont poursuivis devant la justice pour les infractions présumées de corruption et d’abus de pouvoir.

Maroc : le débat sur l’interdiction de TikTok s’invite au parlement

Plusieurs députés marocains appellent à l’interdiction de TikTok au Maroc. Ils s’inquiètent de la qualité des contenus publiés sur ce réseau social chinois qui, selon eux, constitue un danger pour la jeunesse.

Abdelilah Benkirane met en garde contre le capitalisme occidental

Le secrétaire général du Parti Justice et développement (PJD), Abdelilah Benkirane, a dénoncé le capitalisme occidental qui, à terme, nuira au peuple et à l’économie marocaine.

Abdelkader Amara claque la porte du PJD, voici pourquoi

Abdelkader Amara n’est plus membre du parti de la justice et du développement (PJD). Lundi, l’ancien ministre de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau a annoncé sa démission du parti islamiste après une réflexion sur ce que...

Pourquoi le PJD s’oppose-t-il à l’encradrement des dons ?

Le Parti de la justice et du développement (PJD) n’adhère pas au projet de loi relatif aux appels à la générosité publique et a choisi de s’abstenir lors de son adoption en commission à la première Chambre.

27 000 Marocains ont quitté le Maroc en 2022 pour travailler à l’étranger

Quelque 27 000 Marocains ont quitté le pays en 2022, selon le ministre de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences, Younes Sekkouri. Ce sont des départs réguliers via des canaux officiels.